AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 » Toi tu possèdes un truc qui vaut de l'or | Ft Kyohei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kuroda Senji» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Maruyama fucking Ryûhei
Pseudo : La faiblesse
Date de naissance : 20/02/1987
Age : 30
That's what i do there : Je suis l'homme de la situation pour les enfants qui s'ennuient à l'hôpital. Le rire est un docteur, après tout. <- dat weird <- u weird <- no u <- no you <- You. ← No, Y.O.U. <- YOU BORDEL DE MERDE ← YOU SCROGNEUGNEU <- TWA ← NO TWA
What about love ? : Ma télévision et mon portable! Je réfléchis encore à comment leur faire ma demande. C'est pas évident comme truc, vous savez!
How I feel : In love with Naoki ♥️♥️♥️♥️ et comme Casper aussi mdr
Messages : 244

Jeu 16 Juil - 17:35
Voir le profil de l'utilisateur     
Ah, mais quelle existence ! Je pose mon téléphone sur le côté de mon assiette et j'applaudis à deux mains sans attendre, de concert avec les tables voisines et ma soeur venue me rendre visite. Je lui avais bien dit que ce restaurant savait choisir ses artistes ! Travaillant dans l'animation, j'ai toujours eu un goût prononcé pour les dîner spectacles et, en l'occurrence, je trouve que celui de ce soir est vraiment agréable. Certes, ma soeur a trouvé le repas meilleur que la prestation, mais ça n'est pas de sa faute si elle a toujours préféré son estomac à la distraction qui pouvait être apportée à ses yeux, pas  vrai ? Je cesse d'applaudir, mais ne perds en rien ce sourire stupide alors que je continue de manger un peu.

Ce soir, un spectacle de magie était au programme. Habituellement, l'établissement réserve sa scène à de petits groupes de musique désireux de faire leurs preuves ou à des danseurs, mais la magie est  une part de divertissement que l'on oublie souvent. Lorsque l'occasion se présente, je m'adonne moi-même à quelques tours de passe-passe, bien que je ne sois pas le plus doué, le costume de clown me seyant sans doute mieux que le chapeau haut de forme. Oh, loin de moi l'idée de revenir sur ce cliché du magicien en costume noir et chapeau assorti, mais c'est généralement l'image qu'on en a, lorsque l'on est enfant, pas vrai ? Trêve de bavardage, il est temps d'acclamer l'artiste à nouveau.

Je lève le regard vers la scène, attendant sagement que l'artiste la quitte, puis je quitte ma chaise afin de partir en sa direction, n'accordant pas la moindre attention au « Sen, non ! » que me lance ma soeur sur un ton presque maternel. C'est trop tard, de toute façon, le fanboy qui sommeille en moi vient de parler et, sans me soucier du regard que l'on pourrait me porter, je m'approche de l'artiste afin de le féliciter pour le travail fourni un peu plus tôt.

« C'était vraiment incroyable ! Vous êtes incroyable ! »

Oui, incroyable, et il s'agit d'un euphémisme ! Non pas que je le considère comme un maître de sa discipline, mais j'ai toujours été impressionné par les personnes dont c'est le métier. Si mes parents n'avaient pas jugé cela inutile, j'aurais très certainement tenté de me lancer dans ce genre de profession, si c'en est vraiment une. Peut-être ne suis-je pas assez talentueux, mais là n'est pas la question ! Je suis de toute façon enthousiaste à cet instant, au point de me moquer totalement de lui faire peur ou non... À vrai dire, ce n'est pas comme si cela m'importait vraiment !
Tachibana Kyohei» Admin ◘ I ♥ Every
avatar
Avatar : Kamenashi Kazuya
Pseudo : Lauly
Date de naissance : 23/06/1988
Age : 29
That's what i do there : Magicien o/
What about love ? : Fièrement marié à ma co-admin afufu 8D
How I feel : Thinking... about how awesome we are



Messages : 2666

Sam 18 Juil - 15:22
Voir le profil de l'utilisateur     
La magie, si seulement il pouvait vivre de ça, Kyohei en serait le plus heureux. Malheureusement, ça ne payait pas assez ce genre de choses et à moins d’être célèbre dans le monde entier, il ne gagnera pas beaucoup. Il n’avait pas envie d’être populaire non plus. Bien sûr, il aimerait être reconnu pour son talent, il aimerait qu’on le félicite et lui dise à quel point ce qu’il faisait était impressionnant cependant souvent, on l’applaudissait et ça s’arrêtait là. Parfois, il y avait des exceptions, des enfants qui venaient le voir à la fin d’un spectacle afin qui leur apprenne des petits tours, des adultes qui, intrigués et appréciant l’originalité, avait tenu à le féliciter. Mais ça arrivait rarement de nos jours. Nombreux étaient ceux qui perdaient la communication et qui restaient le temps d’un spectacle, oubliant de complimenter l’auteur. Quand il était jeune, Kyohei ne se souvenait pas de ne pas avoir féliciter celui qu’il admirait. Au début, trop impressionné, il n’avait pas osé l’approcher et il se contentait de venir le voir de temps en temps. Il aurait aimé l’impressionner en retour et c’était la raison pour laquelle, il avait commencé à s’intéresser réellement à la magie. Il en avait lu des bouquins sur le domaine et sans qu’il ne s’en aperçoive, plus il grandissait, plus il était capable d’inventer ses propres tours. Et encore un ado, il avait fini par prendre sur lui afin de féliciter cet homme de rue. Maintenant qu’il y songeait, ce que ce dernier faisait à l’époque était infime mais pour lui qui était encore jeune, ça lui avait suffi. Ca l’avait rendu heureux et l’avait sorti de cette routine qu’il s’était longtemps infligé. Il l’avait remercié, félicité et s’il ne l’avait pas dit, intérieurement il avait pensé qu’il aimerait que ce magicien réussisse dans la vie, dans ce qui le passionnait.

C’était avec cette image en tête que le jeune homme était monté sur scène, vêtu d’un somptueux costume noir - sans le chapeau. Le sourire aux lèvres, à la fois passionné, à la fois concentré, Kyohei avait commencé son spectacle. Cette fois-ci ce n’était ni dans un bar ni dans la rue mais dans un restaurant de quartier. Il avait peur que ça ne plaise pas et pourtant, tout le monde semblait s’être arrêté de parler pour le regarder. Son esquisse s’élargit discrètement et il continua sa représentation jusqu’à la fin où il s’inclina en guise de salue.

Descendant de l’estrade, le garçon s’apprêta à se diriger vers le comptoir. Tout ça lui avait donné soif et faim. Il secoua sa main d’un sourire aux enfants mais sursauta de surprise face à cet inconnu qui se trouvait à présent face à lui. Alors celle-là, il ne s’y était pas attendu. Pas du tout. Est-ce qu’il devait faire demi-tour, courir et fuir parce que son vis-à-vis lui semblait bizarre ou plutôt être content que quelqu’un vienne le complimenter sur son spectacle et son talent. Mal à l’aise, Kyohei choisi la seconde option et passa nerveusement sa main dans ses cheveux. Il était touché malgré tout et il avait une petite part de fierté qui naissait dans son esprit. Il aurait voulu répondre « oui, je sais » mais c’était un peu déplacé. Pour une fois qu’il était confiant dans un domaine, qu’il était lui-même fier de ce qu’il faisait, il aurait souhaité pouvoir le dire à voix haute.

- Euh... Merci ? Dit-il alors après avoir fait un pas en arrière.

Ce garçon était trop proche à son goût et le magicien appréciait moyennement qu’on s’immisce dans son espace vital. Ca valait aussi pour ses amis donc que cet inconnu ne s’étonne pas.

- Je ne sais pas vraiment quoi vous dire. Je suis juste content que le spectacle vous a plu.

Encore heureux tient. Ca aurait été bizarre que tu dises le contraire, abruti.

_________________
I wanna love somebody like you
I'm breathin' deeper than I've ever done and it sure feels good, to finally feel the way I do. I wanna be the man that you run to whenever I call on you when everything that loved someone finally found it's way.
Kuroda Senji» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Maruyama fucking Ryûhei
Pseudo : La faiblesse
Date de naissance : 20/02/1987
Age : 30
That's what i do there : Je suis l'homme de la situation pour les enfants qui s'ennuient à l'hôpital. Le rire est un docteur, après tout. <- dat weird <- u weird <- no u <- no you <- You. ← No, Y.O.U. <- YOU BORDEL DE MERDE ← YOU SCROGNEUGNEU <- TWA ← NO TWA
What about love ? : Ma télévision et mon portable! Je réfléchis encore à comment leur faire ma demande. C'est pas évident comme truc, vous savez!
How I feel : In love with Naoki ♥️♥️♥️♥️ et comme Casper aussi mdr
Messages : 244

Dim 19 Juil - 15:48
Voir le profil de l'utilisateur     
J'ai toujours pensé que se retenir de vivre n'était pas la solution. Si on reste chacun dans notre coin, à vivre nos histoires sans jamais partager quoi que ce soit avec les autres, qu'il s'agisse de nos bonheurs, nos tristesses, nos peines, où est-ce qu'on part, hein ? Je n'ai pas envie de mourir avec pour seuls récits mes expériences professionnelles et scolaires, mais bien avec des souvenirs mémorables, des anecdotes à raconter, des pensées joyeuses auxquelles me rattacher lorsque les choses vont mal. C'est ça, la vie, c'est ça la beauté d'être un humain et de pouvoir partager avec les autres. Ne sommes nous pas des être sociaux, après tout ? Ah. Je crois que je suis un peu trop enthousiaste pour mon propre bien, et que les choses vont assez mal tourner si je continue. Pourquoi ? Parce qu'on me mettra à la porte, voilà pourquoi !

Dire cela ne m'empêche évidemment pas de communiquer mon admiration à l'artiste de ce soir, ce magicien qui, si je ne m'abuse, a vraiment bien accompli son travail. Il aurait été dommage qu'il soit de ceux qui rataient aisément un tour ou qui étaient mal préparés. Lui, il m'avait semblé remarquable, et en tant qu'animateur, je sais à quel point cela peut être difficile, par moment. Prenez-moi, par exemple, j'ai déjà eu beaucoup de mal à faire rire les enfants, à les distraire, tout ça parce que je savais qu'ils étaient atteint d'une infection très grave et qu'ils n'en réchapperaient peut-être jamais. Au début, c'était bien plus difficile mais, je vous rassure, cela fini par passer... Enfin, c'est ce que je dis lorsque l'on me demande ce que je pense de mon métier, mais il ne m'est pas moins difficile de voir disparaître certains petits. Je préfère sans hésiter lorsqu'ils rentrent chez eux.

« Pour sûr qu'il m'a plu ! » Ajouté-je avec un certain enthousiasme aussi. «  Et à ma soeur aussi. C'est la jolie femme à la table, là-bas.  »

Et sur ces mots, je désigne évidemment la table en question. On pourrait croire que je tente de jouer les entremetteurs, mais ce n'est clairement pas le cas, je suis simplement passé en mode dix ans et en train d'attendre le père Noël, rien de plus normal après un spectacle de magie, pas vrai ? Ou peut-être pas ? Oh, et puis, qui s'en soucie, hein ? J'ai tellement de choses plus intéressantes à demander à l'artiste, là, tout de suite ! D'ailleurs, j'ai décidé de m'improviser interviewer et je reprends la parole avec le même enthousiasme, sans vraiment prendre compte de la potentielle volonté de partir que pourrait avoir l'artiste.

« Vous faites ça depuis longtemps ? Je veux dire, la magie, tout ça. Parce que vous êtes vraiment doués. Je suis plutôt doué pour les tours de passe-passe, personnellement, mais c'est vraiment des choses basiques. Vous faites des spectacles privés ? »

Viendra un jour où je comprendrai que mon flot de parole est tout simplement imbuvable et que je suis terriblement agaçant, mais ce jour n'est malheureusement pas prêt d'arriver. Je me calme un peu après quelques secondes, réalisant que je risque de faire fuir ce pauvre artiste, ce qui n'est clairement pas mon but. Je crois que j'ai tendance à m'emporter lorsque je me passionne pour quelque chose, et c'est clairement le temps, sans oublier que je suis terriblement curieux. Enfin soit, vous aurez compris.
Tachibana Kyohei» Admin ◘ I ♥ Every
avatar
Avatar : Kamenashi Kazuya
Pseudo : Lauly
Date de naissance : 23/06/1988
Age : 29
That's what i do there : Magicien o/
What about love ? : Fièrement marié à ma co-admin afufu 8D
How I feel : Thinking... about how awesome we are



Messages : 2666

Ven 24 Juil - 23:42
Voir le profil de l'utilisateur     
Kyohei devrait être habitué à la vivacité des gens. Lui-même avait des personnes dans son entourage qui était tout aussi énergique que son interlocuteur cependant cela ne l’empêchait pas d’avoir ce mouvement de recul dés qu’on était trop entrain envers lui. D’un naturel méfiant, il ne laissait pas n’importe qui entrer dans son espace vital. Encore moins un jeune homme qu’il venait tout juste de rencontrer. Toutefois, il ne pouvait cacher sa joie quant aux compliments de ce dernier. Cela faisait longtemps qu’on ne l’avait pas féliciter de la sorte et le magicien en était fier. Il était ravi d’avoir pu faire ne serait-ce qu’un heureux et le sourire sincère accroché à ses lèvres le montrait. Ses sourcils se froncèrent néanmoins lorsque son invité désigna sa soeur qui était plutôt jolie d’ailleurs seulement ce n’était pas une raison. Il était marié lui et si on l’avait complimenté sur son travail juste pour jouer aux entremetteur, Kyohei appréciait moyennement. Ce qu’il faisait était important à ses yeux et il n’avait pas envie que cela soit quelque chose qu’on regarde et critique à la légère. Il acceptait toutes remarques, qu’elles soient positives ou négatives, cela ne le dérangeait pas - jamais - du moment que celles-ci étaient fondées et concrètes.

Ses prunelles rivées vers son interlocuteur, il ne put que constater que ses propos n’avaient apparemment rien de déplacé et s’il avait encore sursauté par tant d’enthousiasme, le jeune homme n’avait pas bougé ni même cherché à s’en aller. Ca lui faisait plaisir qu’on s’intéresse un tant soit peu à son talent, à son spectacle car selon lui peu de gens ne prenait le temps pour s’arrêter, se détendre et observer quelque chose qui sortait de l’ordinaire. En règle général, dés que ce n’était pas de la musique ou de la danse, on passait à côté sans se douter qu’en réalité, on pouvait rater quelque chose d’extraordinaire. Il ne savait même pas quoi lui répondre, ne s’attendant pas à une telle demande. Ce n’était pas le débit de paroles qui le dérangeaient plus que ça, il était préparé à pire avec Erena donc il n’y avait pas d’inquiétude à avoir à ce propos.

Ses mains secouèrent nerveusement ses cheveux alors que ne pouvant le retenir, un léger soupir s’enfuit de sa bouche.

- Je ne sais pas ce que vous appelez privé mais je pense que c’est non, Répondit-il finalement en se pinçant fébrilement la lèvre, En général, c’est dans les endroits comme celui-là.

Et parfois dans la rue pour son plaisir personnel mais ça, son vis-à-vis n’avait pas besoin de le savoir. Le magicien avait comme le sentiment que cet inconnu allait lui demander un service ou quelque chose du même style, il préférait rester méfiant. Au cas où.

- J'en faisais depuis assez longtemps, oui. Je ne pourrais même pas compter, j’ai commencé sérieusement quand j’étais au lycée mais je m’y intéressais déjà avant.

Cela dépassait presque l’imaginable. Ce n’était pas une passion, c’était encore plus que ça. Les étoiles qui brillaient dans ses pupilles lorsqu’il en parlait en était la preuve.

- Mais je vous remercie sincèrement, Ajouta Kyohei en s’inclinant poliment, Ca fait toujours plaisir de recevoir des compliments.

Il aurait pu l’interroger, lui demander « pourquoi » ce garçon souhaitait savoir s’il travaillait également dans le privé mais le magicien n’avait pas voulu. Il n’avait pas assez de temps pour ça. Et puis s’il commençait à faire des spectacles pour des associations ou des particuliers, il ne s’en sortirait certainement jamais.

_________________
I wanna love somebody like you
I'm breathin' deeper than I've ever done and it sure feels good, to finally feel the way I do. I wanna be the man that you run to whenever I call on you when everything that loved someone finally found it's way.
Kuroda Senji» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Maruyama fucking Ryûhei
Pseudo : La faiblesse
Date de naissance : 20/02/1987
Age : 30
That's what i do there : Je suis l'homme de la situation pour les enfants qui s'ennuient à l'hôpital. Le rire est un docteur, après tout. <- dat weird <- u weird <- no u <- no you <- You. ← No, Y.O.U. <- YOU BORDEL DE MERDE ← YOU SCROGNEUGNEU <- TWA ← NO TWA
What about love ? : Ma télévision et mon portable! Je réfléchis encore à comment leur faire ma demande. C'est pas évident comme truc, vous savez!
How I feel : In love with Naoki ♥️♥️♥️♥️ et comme Casper aussi mdr
Messages : 244

Jeu 30 Juil - 18:23
Voir le profil de l'utilisateur     
Bien que mon attitude fasse plus souvent penser à celle d'un ouistiti sous substance qu'à celle d'un être humain., je pense être une personne relativement normale. J'ai deux bras, deux jambes, un cerveau (en état de marche, je vous l'affirme, mon médecin a insisté là dessus) et un coeur. Malheureusement, j'ai autant d'inhibition qu'un enfant de deux ans et demi, ce qui n'aide pas vraiment à démontrer l'hypothèse précédente. Tout ça, c'est sans doute à cause de mon travail. Les gosses déteignent sur moi, je ne vois pas d'autre explication.

De la joie, de la bonne humeur, un grain de folie, j'ai absolument tout ce qu'il faut pour être heureux, en ajoutant à cela le bonheur que je ressens lorsque je parviens à faire sourire l'un de ces jeunes malades avec qui j'échangerais volontiers ma place. Si jeunes, ils sont confrontés à la dure réalité de la vie. Heureusement, certains sont terriblement courageux. D'une façon déroutante, même. Je crois que je ne comprendrai jamais pourquoi les enfants les plus gravement malades sont également les plus braves. Un mystère de plus, tout comme le talent de monsieur le magicien.

Je n'irais pas jusqu'à dire qu'il est aussi doué que Cyril Takayama, mais qui suis-je pour juger ? Je ne suis qu'un animateur parmi tant d'autres et mon travail est de divertir, rien de plus. D'ailleurs, je devrais peut-être me calmer et arrêter de harceler ce pauvre homme, j'ai l'impression de le rendre nerveux. Un léger rire m'échappe d'ailleurs, peu avant qu'il réponde à ma question.

«  Hm, je vois...   » Réponds-je, un peu déçu. «  Même pas à l'occasion ?   »

Évidemment, mon intention n'est pas de lui demander une prestation gratuite, car je sais qu'il n'est pas vraiment judicieux de travailler à l'oeil, à partir du moment où l'on est habile pour quelque chose, mais je serais vraiment heureux si l'artiste pouvait répondre positivement à ma demande. Je serais content, mais sans doute le petit Dai le serait-il plus encore.

«  Oh, je vois !   » Réponds-je en souriant largement. « Ça doit être une véritable passion. Un peu comme les mathématiques ou le bricolage, mais je n'ai jamais compris ces gens-là, pour être honnête.   »

Oui, oui, on s'en tamponne l'oreille avec une babouche, je sais, mais bon... Je m'incline un peu en retour, quand il me remercie, puis je réalise que je n'ai pas abordé le sujet que j'avais à l'esprit, en plus des compliments que je souhaitais communiquer.

«  Vous savez... j'aurais une faveur à vous demander, si vous le voulez bien.    » Commencé-je en joignant mes mains, un peu plus sérieux. « Je travaille dans un hôpital, comme animateur, et l'un de mes patients est passionné par la mage, vous comprenez ? Comme je ne suis pas très doué en la matière, j'ai cherché des professionnels, mais je n'ai jamais réussi à trouver quelqu'un de suffisamment grandiose à mes yeux.  »

Qu'il accepte ou non, mes compliments ne changeront pas, car je suis une personne entière et je ne suis pas allé vers lui pour lécher ses bottes avant de formuler ma requête ; j'imagine que cela se ressent dans ma façon de parler, mais il peut parfaitement faire partie de ces personnes qui ne comprennent pas forcément les autres. À force de travailler avec des enfants, l'effort de compréhension est devenu une seconde nature chez moi, au point d'en oublier, par moment, l'incompréhension dont peuvent faire preuve les autres.
Tachibana Kyohei» Admin ◘ I ♥ Every
avatar
Avatar : Kamenashi Kazuya
Pseudo : Lauly
Date de naissance : 23/06/1988
Age : 29
That's what i do there : Magicien o/
What about love ? : Fièrement marié à ma co-admin afufu 8D
How I feel : Thinking... about how awesome we are



Messages : 2666

Dim 9 Aoû - 10:00
Voir le profil de l'utilisateur     
Il n’avait pas trop compris le rapport avec les mathématiques et le bricolage cependant Kyohei n’avait pas relevé. Ca aurait été inutile de débattre sur ce sujet là de toute façon. Mais oui, ce qu’il pratiquait, cela débordait même la passion. C’était tellement plus que ça. S’il pouvait exercer tous les jours, nul doute qu’il le ferait sans hésiter. Malheureusement, l’argent gagné ne suffisait pas à le faire vivre et en tant que couverture, la magie ne lui apportait pas grand chose non plus. Alors il s’en servait comme deuxième job, c’était déjà ça. Il espérait pouvoir en faire encore longtemps, pouvoir confectionner des nouveaux tours et avoir toujours l’imagination pour. Il n’était pas quelqu’un qui aimait se mettre en avant néanmoins lorsqu’il était sur scène, il avait l’impression d’être tellement différent de celui qu’il était en réalité. Il était plus épanouie, plus drôle et avait plus d’entrain à dire des bêtises aussi. Comme s’il jouait un rôle tout en pratiquant sa passion. Les étoiles dans ses pupilles lorsqu’il effectuait un spectacle devait assurément s’y refléter tant le jeune homme il aimait ça.

Le sourire de ses lèvres n’avait pu s’en détacher non plus à chaque compliment que lui faisait son interlocuteur. C’était bien la première fois qu’on le complimentait autant en un seul spectacle et Kyohei ignorait quoi faire d’autre hormis le remercier et sourire. Même s’il n’avait pu retenir ses sourcils qui s’étaient froncés au même moment où le jeune homme lui avait demandé une faveur. Il ne considérait pas la chose comme déplacée, il ne pensait pas non plus qu’il l’avait abordé avec cette unique intérêt. Justement que s’il lui demandait à lui, ça signifiait que quelque part, il avait attiré le regard de cet individu non ? Toutefois, malheureusement, le jeune homme n’avait pas l’intention d’accepter. Il l’avait dit, il ne faisait pas de spectacle privé et même si c’était pour une cause honorable, Kyohei était dans l’obligation de refuser. Il avait d’autres choses à faire que d’aller divertir un enfant pour le moment.

- Je vous remercie mais je suis désolé, cela ne sera pas possible. C’était sûrement ce que vous appelait « privé » et non, je ne fais pas. Je n’ai pas vraiment de temps à perdre pour ça. Je ne fais pas que de la magie donc je suis navré, vous allez devoir chercher quelqu’un d’autre.

Cela aurait pu lui permettre d’acquérir de nouvelles expériences, en particulier au niveau social cependant le magicien n’était pas intéressé. S’il pouvait éviter de mettre ne serait-ce qu’un pied dans un hôpital, ça serait bien.

- Merci encore en tout cas, et bon courage pour votre recherche.

Oui allez, arrête d’être aussi formel. On a compris que tu voulais t’en aller et que tu cherchais un moyen pour t’enfuir seulement ça ne se fait pas, Kyohei. D’où le fait qu’il continuait de lui sourire gentiment alors qu’il réfléchissait à un moyen pour pouvoir partir sans brusquer cet homme. Il n’avait pas été méchant avec lui, bien au contraire, seulement le garçon aimerait bien également pouvoir aller se détendre et rentrer chez lui.

_________________
I wanna love somebody like you
I'm breathin' deeper than I've ever done and it sure feels good, to finally feel the way I do. I wanna be the man that you run to whenever I call on you when everything that loved someone finally found it's way.
Kuroda Senji» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Maruyama fucking Ryûhei
Pseudo : La faiblesse
Date de naissance : 20/02/1987
Age : 30
That's what i do there : Je suis l'homme de la situation pour les enfants qui s'ennuient à l'hôpital. Le rire est un docteur, après tout. <- dat weird <- u weird <- no u <- no you <- You. ← No, Y.O.U. <- YOU BORDEL DE MERDE ← YOU SCROGNEUGNEU <- TWA ← NO TWA
What about love ? : Ma télévision et mon portable! Je réfléchis encore à comment leur faire ma demande. C'est pas évident comme truc, vous savez!
How I feel : In love with Naoki ♥️♥️♥️♥️ et comme Casper aussi mdr
Messages : 244

Sam 29 Aoû - 14:54
Voir le profil de l'utilisateur     
Ma tendance à passer du coq à l'âne est incroyable. J'ai toujours été comme ça, en plus. Une des nombreuses choses qu'il faudrait que je songe à changer, un jour où l'autre, si je dois devenir plus sérieux que je ne le suis actuellement. Dans mon travail, il est difficile d'être vraiment sérieux, à vrai dire, en particulier lorsque l'on doit faire des singeries pour amuser de jeunes patients. Le véritable sérieux est néanmoins nécessaire quand on prépare nos journées, le programme des activités que l'ont va réaliser avec les enfants. Parfois, il faut éviter certaines plaisanteries, certaines jeux qui ne seraient pas adaptés pour l'un ou l'autre des petits. En fin de compte, ce métier demande bien plus de réflexion et de rigueur qu'on peut le croire.

Cacher ma déception est assez difficile, lorsqu'il me répond qu'il n'a pas de temps à perdre pour ce type de choses. Je devrais le comprendre, mais je ne peux m'empêcher de penser à cet enfant qui n'en a pas non plus, du temps à perdre. Sa maladie est grave et il a peu de chances d'en réchapper, alors j'aurais apprécié qu'il assiste au moins une fois à un spectacle de magie, un véritable spectacle, je veux dire, et pas une vulgaire imitation faite par une bande d'animateurs qui ne possédaient pas forcément de talent pour cette activité. Malheureusement, je ne peux pas me servir d'un tel argument pour convaincre cet homme; le chantage n'est pas une bonne technique, il paraît, alors je souris un peu.

« Vous ne connaissez personne dans le domaine qui accepterait ce genre de choses? »

Mon but n'est aucunement de déranger cet homme, même si je sais que je peux être bruyant et voyant, lorsque je ne me gère pas correctement, mais bien d'obtenir quelques informations pour pouvoir dénicher une personne capable de m'aider à réaliser le rêve de ce gosse. Pourtant, trouver un magicien ne devrait pas être aussi difficile, mais j'ai l'impression que les gens s'intéressent de moins en moins à ce genre de choses, peut-être parce qu'elles ne sont pas tout à fait informatisées ou technologiques? Je trouve quand même qu'il y a pas mal de choses qui le sont à l'heure actuelle, même pour les illusionnistes. Après un moment de réflexion supplémentaire, je reprends la parole.

«  Il n'y a vraiment aucun moyen de vous faire changer d'avis? »

Je m'en veux un peu d'insister et je comprends qu'il ne compte pas prendre une autres décision, mais j'aurai au moins essayé... Ce n'est pas comme si je pouvais me permettre d'abandonner cette idée, de toute façon; ce petit méritait cette chance.
Tachibana Kyohei» Admin ◘ I ♥ Every
avatar
Avatar : Kamenashi Kazuya
Pseudo : Lauly
Date de naissance : 23/06/1988
Age : 29
That's what i do there : Magicien o/
What about love ? : Fièrement marié à ma co-admin afufu 8D
How I feel : Thinking... about how awesome we are



Messages : 2666

Lun 28 Sep - 14:59
Voir le profil de l'utilisateur     
Kyohei ne savait vraiment pas quoi faire. Il n’acceptait jamais les demandes comme celle-ci de particulier à particulier... Parce que sinon il avait conscience que s’il en acceptait une, il serait ensuite contraint d’en accepter d’autres. Et il n’avait malheureusement pas assez de temps pour cela. Si encore la magie, les spectacles en tout genre lui permettait de gagner correctement sa vie, le jeune homme n’aurait pas hésité. Malheureusement, cela ne lui suffirait jamais assez pour vivre et c’était la raison pour laquelle, il ne s’agissait pas de son métier principal. Il était surchargé entre sa passion, son véritable job plus son travail en tant qu’espion au sein de la NSA. Mais cet homme face à lui, aussi excité semblait-il, lui faisait quelque peu de la peine car il semblait tenir beaucoup à cette « entrevue » et lui n’avait aucune idée de personne à lui conseiller non plus. Il n’était pas assez confiant pour dire qu’untel ou untel pourrait suffire. Enfin, il y avait bien quelqu’un néanmoins il n’avait plus revu cet homme depuis des années et il doutait qu’il exerce toujours. Ce magicien qui l’avait fasciné et lui avait donné envie de se lancer là-dedans, selon Kyohei, même s’il n’avait pas la réputation comme d’autres artistes célèbres, il n’y avait pas meilleur que lui. Dans un soupir le jeune homme réfléchissait, pesant le pour et le contre. Il n’avait que faire de tout en règle général et même les enfants malades, si ça pouvait le toucher, lui songeait plutôt que c’était malheureusement la vie qui était mal faite. Tout le monde ne peut pas être heureux, vivre bien et si demain on lui annonçait qu’il avait un cancer, qui lui restait quelques mois à vivre, il ferait avec. C’était un peu bizarre comme conception des choses cependant ça lui évitait de trop se tourmenter pour pas grand chose au final.

Mal à l’aise, Kyohei passa une main nerveuse dans ses cheveux alors qu’il se mordillait fébrilement la lèvre. Il n’avait pas envie de lui répondre « oui » si au final, il ne se présentait pas néanmoins ça le gênait de dire « non » alors que son interlocuteur semblait réellement tenir à cette représentation.

- En toute honnêteté, je ne sais pas moi même, Répondit alors le magicien d’un ton calme, Je ne peux pas accepter puis ne pas venir ensuite. Mais d’un côté, je n’ai pas envie de vous dire « non », non plus. Si ce n’est qu’une fois, peut-être que ça devrait aller...

Seulement, il était certain de son coup. S’il acceptait maintenant, il ne saurait plus refuser après... Il fallait réellement qu’il fasse attention à ça et ne se laisse pas berner. Il commençait à devenir trop naïf ce garçon.

- J’essaierais de m’arranger en fonction. Seulement je ne le ferais qu’une fois. Je n’ai vraiment pas le temps de ne faire que des spectacles privés comme cela.

Surtout que ça ne lui permettait pas de rapporter beaucoup alors que lorsqu’il se présentait dans un lieu public, c’était différent. Puis, pour l’hôpital, il pouvait le faire bénévolement. Il ne fallait pas oublier qu’à la base la magie restait une passion avant tout. Donc si ce n’était qu’une représentation, il acceptait de se déplacer pour rien, ça lui changerait les idées également.

_________________
I wanna love somebody like you
I'm breathin' deeper than I've ever done and it sure feels good, to finally feel the way I do. I wanna be the man that you run to whenever I call on you when everything that loved someone finally found it's way.
Kuroda Senji» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Maruyama fucking Ryûhei
Pseudo : La faiblesse
Date de naissance : 20/02/1987
Age : 30
That's what i do there : Je suis l'homme de la situation pour les enfants qui s'ennuient à l'hôpital. Le rire est un docteur, après tout. <- dat weird <- u weird <- no u <- no you <- You. ← No, Y.O.U. <- YOU BORDEL DE MERDE ← YOU SCROGNEUGNEU <- TWA ← NO TWA
What about love ? : Ma télévision et mon portable! Je réfléchis encore à comment leur faire ma demande. C'est pas évident comme truc, vous savez!
How I feel : In love with Naoki ♥️♥️♥️♥️ et comme Casper aussi mdr
Messages : 244

Dim 25 Oct - 20:05
Voir le profil de l'utilisateur     
Le bonheur des enfants pour lesquels je travaille a toujours été très important pour moi. J'ai toujours mis un point d'honneur à faire mon boulot avec respect et application, et c'est encore le cas à cet instant, même en dehors des heures, alors que je cherche avec une certaine obstination à obtenir une faveur de la part de mon interlocuteur. Rassurez-vous, chers amis, je ne me roulerai pas aux pieds de cet homme afin qu'il m'accorde ce service, je ne sais même pas ce que je ferai s'il refuse, mais j'ose espérer qu'il finira par plier. Après tout, le bonheur de ce petit condamné à ne pas survivre bien longtemps compte beaucoup plus à mes yeux que n'importe quelle somme d'argent. C'est d'ailleurs pour cette raison que mon regard s'illumine quelque peut lorsque j'obtiens une réponse un peu moins carrée de la part de mon interlocuteur.

Ce n'est pas un oui, ce n'est pas un non, juste un peut-être, mais je ne peux m'empêcher d'être heureux à l'idée que, peut-être, ce garçon acceptera de venir travailler avec moi pendant quelques heures, histoire de prouver à ce petit garçon que la magie est une chose magnifique, afin de lui donner l'occasion d'assister à un spectacle qu'il ne verra peut-être qu'une fois dans sa vie. Cela suffit à me rendre heureux, comme quoi rien fait l'affaire.

« Ce n'est pas obligé de se savoir, bien sûr...   » Euh... Senji, on ne parle quand même pas d'un trafic bizarre. « Je vais vous donner une carte avec mon numéro, au cas où.  »

Parce que j'ai des cartes, maintenant? Bien sûr que non. C'est pourquoi je cherche dans le fond de mes poches et déniche un morceau de papier que j'y ai abandonné, trouvant également un bic, à tout hasard, afin de griffonner mon numéro de téléphone et mon adresse e-mail, lui donnant ensuite. Enfin, lui fourrant presque dans la main, à vrai dire, mais je dois avouer que je n'ai jamais été un monstre de délicatesse dans ce genre de situations. Souriant largement, je m'incline poliment, presque trop bas pour être pris au sérieux, à vrai dire, et je le remercie à nouveau.

«  Je sais que rien n'est sûr, mais merci pour lui. Vraiment. Enfin... merci !  »

Et une fois de plus, je dois avoir l'air d'un parfait imbécile aux yeux de mon interlocuteur qui ne doit pas parfaitement comprendre ce que je lui veux. Enfin, au moins j'ai été gentil, poli, courtois, les trois à la fois. Avec un peu de chance, il acceptera ma demande et viendra à l'hôpital pour faire ce numéro... J'ai tellement envie de donner cette chance à ce petit malade dont je dois m'occuper...
 
» Toi tu possèdes un truc qui vaut de l'or | Ft Kyohei
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?
» Un truc pour la santé
» Comment on arrête ce truc ?! [PV : May]
» Truc pour l'alimentation
» Un truc sans rapport avec OGame

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Love Technology ♠ :: La ville de Nishinaka ♠ :: Mazerumachi :: Restaurants-