AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 That's the beginning • |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sekino Yuna» Admin ◘ I ♥ Every
avatar
Avatar : Kim Hyuna
Pseudo : Lauly
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 29
That's what i do there : Avocate
Messages : 342

Mar 28 Juil - 23:29
Voir le profil de l'utilisateur     
Sekino Naoki. Pour sûr qu’elle n’allait pas l’oublier celui-là. Il croyait qu’avoir un joli minois suffisait pour tout avoir ? Et bien, il se trompait royalement. C’était mal la connaître par ailleurs et elle lui avait bien fait comprendre la dernière fois où elle était passée à la poissonnerie. Quand elle était revenue la semaine d’après, elle n’avait même pas été surpris qu’il ait été renvoyé. Hanae avait trouvé cela dommage car elle n’avait plus personne à embêter mais au bout du compte, elle s’était dit que ce n’était pas très grave. Ca n’était pas une grande perte. Il lui avait toujours paru quelque peu hypocrite et au vue de sa famille, là non plus, la jeune femme n’était pas étonnée. Il y a peu de temps, sa mère l’avait appelé paniquée, lui expliquant que sa soeur allait mal, qu’elle était triste et qu’elle ne savait plus quoi faire. Cette dernière avait été victime d’une grosse escroquerie mais sa génitrice n’avait pas su lui donner tous les détails, juste que Saori avait de ce fait perdu beaucoup d’argents. Hanae n’était pas originaire d’une famille riche cependant il se satisfaisait de ce qu’ils avaient la plupart du temps et lorsqu’elle pouvait, elle envoyait un peu d’argent à ses parents. Sa soeur était différente d’elle. En grandissant, elle avait développé un certain attrait, pour la mode et la richesse, elle voulait un statut de renom. Cela ne signifiait pas que les frangines ne s’entendaient pas, elles étaient proches et s’appelaient de temps en temps. Mais Saori était plus égoïste qu’elle sur certains points parce qu’elle avait toujours ce désir de gagner plus. Elle avait ouverte sa propre entreprise il y a de cela trois ans maintenant et jusqu’ici ça avait fonctionné. Sa notoriété se développait et c’était sûrement la raison pour laquelle on avait choisi de viser sa société plutôt qu’une autre. La jeune femme avait commencé à mener sa propre enquête parce qu’il était hors de question que ce vaurien s’en sorte indemne. Apparemment, la police n’avait rien pu faire pour Saori et ça avait encore plus révolté Hanae qui ne saisissait plus rien quant au fonctionnement de cette ville.

Et c’était pour dire, en cherchant bien, la demoiselle en avait trouvé des choses. Peut-être avait-elle été détective dans une vie intérieur. Tient, Lara Croft, ce surnom lui allait décidément à merveille. Elle l’appréciait de plus en plus. En bref, le père de Naoki était vraisemblablement impliqué et la jeune femme avait toujours trouvé ce garçon bizarre de toute manière. Là encore elle comprenait au vue de la famille de laquelle venait cet individu. Elle était bien contente de ne pas lui avoir donné son numéro de téléphone, sûrement qu’on aurait tenté de l’arnaquer également. En soit, on ne gagnerait pas grand chose avec elle mais sait-on jamais, elle préférait se méfier. Elle n’avait pas de limite alors ce garçon avait intérêt de lui donner des explications. Ne jamais douter d’une Tôda ça pouvait faire mal. Vraiment.

Voilà pourquoi la kiné se retrouvait devant l’appartement de l’ex-poissonnier et s’acharnait sévèrement sur la sonnette, sur la porte aussi. Oui, sur son adresse également, Hanae avait enquêté. Si elle souhaitait le retrouver, il fallait bien qu’elle fasse des recherches et le retrouve. Ca n’aurait servi à rien. A peine lui ait-on ouvert que la jeune femme entra sans la moindre gêne et balança tous les papiers qu’elle tenait entre ses mains sur la table.

- Regarde ça, Ordonna-t-elle tout en l’observant de ses yeux froids, une colère intense se reflétant dans ses pupilles alors que son doigt indexé les feuilles, Et donne-moi des explications.

Pour le coup, elle n’en avait rien affaire des formalités d’usage et des tutoiements. Elle était bien trop énervée pour cela et il était préférable pour le garçon qu’il n’en rajoute pas une couche. Une Hanae en colère n’était pas jolie à voir non plus et elle était épuisé pour s’emporter encore plus donc qu’il soit un peu compatissant pour une fois.
Sekino Naoki» The sexiest admin
avatar
Messages : 2617

Ven 31 Juil - 1:43
Voir le profil de l'utilisateur     
Ren, c'était fait, Kyohei aussi. Et ça soulageait déjà Naoki de savoir qu'ils étaient au courant, il avait un peu moins à s'en faire désormais, pas vrai ? Il n'allait pas abandonner, jamais. Mais il ne voulait pas trop les mêler à cela pour autant. Il refusait qu'ils prennent ce risque, puisqu'il savait très bien qu'il y avait des risques là-dedans. Il connaissait son père, il savait comment il fonctionnait. Il avait probablement déjà un nombre ahurissant de mort sur la conscience, une de plus, une de moins, ça faisait quoi pour lui ? Il n'était déjà pas rassuré pour sa propre vie, alors celle d'étranger, quand bien même l'un d'eux était également son fils.

Installé à sa table basse, il ne savait plus combien de temps il avait passé devant son ordinateur, seul objet réellement notable dans l'appartement. Ses meubles ne valaient rien, et il en avait très peu. Concrètement, Ikea pourrait venir prendre des photos chez lui pour son catalogue, il n'avait pas la moindre décoration, rien qui sortait de l'ordinaire. L'ensemble était juste terriblement vide. Son chat était collé à lui, ou plutôt au coussin sur lequel il était assis, dormant comme à son habitude. Il avait enfilé ses chers et tendres lunettes pour ne pas se brûler les yeux plus que de raisons devant son ordinateur tandis qu'une vieille chanson passait à la radio. Les playlists, ce n'était pas tellement son truc. Il aimait bien les vieilles stations de radio que plus personne n'écoutait. Sauf lui. Les vieilles chansons oubliés, qu'on écoute en fredonnant l'air sans se souvenir ni du titre, ni de l'interprète.
Cette ambiance était presque devenu son rituel, et il avait l'impression de s'être enfermé dans un besoin chronique de refaire la même ambiance à chaque fois. Écrasant sa cigarette, il se leva pourr aller se chercher un verre de soda, dérangeant un peu le chat qui grogna un peu d'avoir été bougé de trois centimètres.

A peine fut-il entré dans la cuisine qu'il entendit quelqu'un frapper comme un fou à la porte d'entré. Eh ? Personne ne venait jamais ici, sauf Ren. Et quelque part, avec ce qui était arrivé à Harumi et Kyohei, il n'était pas vraiment tranquille, alors c'était presque sur la pointe des pieds qu'il s'était approché, regardant par le judas pour... Voir la fille qui venait le harceler à la poissonerie ? Mais c'était quoi son problème ? Soupirant, il ouvrit la porte, sursautant en la voyant entrer d'un coup. Complètement folle ! Il jeta un bref regard sur les papiers qu'elle venait de jeter sur la table, refermant l'ordinateur tandis que son chat s'était levé, crachant vers l'inconnu avant de fuir vers la chambre pour finir sa sieste. Naoki posa l'ordinateur plus loin, approchant son verre à ses lèvres pour boire tandis qu'il prit les documents. C'était... Concernant son père ? Il avait fait un prêt à une fille, sa sœur sans doute vu le nom et l'âge. L'affaire était expliqué, le prêt, l'augmentation des intérêts, l'incapacité de payé, le « harcèlement moral », physique. C'était une vraie pépite d'or pour son enquête ! Il fallait qu'il trouve un moyen de garder ça. Mais ça serait louche...

« Mauvais Sekino, Hana-chan, je peux pas t'aider, j'ai rien à voir là-dedans. Regarde, Katashi. Ka-ta-shi. Moi c'est Naoki. Na-o-ki. Mais je te conseil pas d'aller le voir non plus. » Ce serait bête de mourir quand même. « La police vous aidera pas, elle a plus qu'à changer de nom. Non, attend, toute la famille devrait changer de nom, pour la sécurité ! »

Gagner un peu de temps, juste gagner du temps. Naoki avait une très bonne mémoire visuelle, pour ne pas dire excellente, il ne lui fallait qu'une ou deux minutes pour mémoriser une page à la perfection. C'est ce qu'il essayait de faire avec ce qu'elle lui avait donné et une fois certain d'avoir bien assimilé, il tendit les pages à la jeune femme, souriant un peu.

« Bon courage à vous, c'est tout ce que je peux faire. Maintenant dehors, la police peut pas t'aider alors que vous êtes en danger de mort, mais elle peut m'aider parce qu'une femme s'est incrusté chez moi. Ah, la justice ! »

Même lui trouvait ça complètement con. Il avait envie d'utiliser tout cela, d'en savoir plus, c'était la première « vivante » sur qui il tombait et ça l'intriguait. Il fallait qu'il rencontre sa sœur, mais sans passer par Hanae. Elle était trop bavarde, trop gênante.

_________________


I'm the boss here


It's so hard to explain why things change that much. Yesterday, I was nothing, a poor man lost in nowhere, who couldn't even tell where he's going. I was meant to be powerful, to be someone special. Now it's your turn to realize. I'm the master of the game. Me'ow

I'm the Evil Raccoon:
 
 
That's the beginning • |
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « It's not a new Life. Just a new Beginning. » [Kira, Rose]
» Commun - Intrigue 13 - A new beginning - Earthquake
» NJPW The New Beginning in Sapporo
» The beginning of a new life [PV : Logan] terminé
» Let every dawn be to you as the beginning of life ♥ PHOELEEN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Love Technology ♠ :: La ville de Nishinaka ♠ :: Les logements :: Nishinaka no Hirokouji-