AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Comment on en est arrivé là ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ueyama Miki» I'm sleeping with the staff
Avatar : Ai Takahashi
Pseudo : Saya
Date de naissance : 10/05/1991
Age : 25
That's what i do there : Assistante de Rio !
What about love ? : Love ? What ?
How I feel :
Messages : 2467

Mer 28 Oct - 23:46
Voir le profil de l'utilisateur     
Comment on en est arrivé là ?
Je sais que tu tiens à moi, mais s'il te plait ne lui fait pas de mal !
Sora ✧ Miki
Les larmes brouillent ma vue. Je ne sais pas où je vais. C'est un vrai miracle si j'atteins l'appart' de Sora. Je prie de tout mon cœur pour qu'il ne soit pas là. Il ne doit pas être là ! Sinon... Je n'arriverais pas à faire semblant. Je m'appuie dos à la porte en prenant une grande inspiration. Inspire, expire. Je recommence ce manège une dizaine de fois mais rien à faire. Les larmes coulent désespérément sur mes joues. Je me tourne, entre la clef dans la serrure et ouvre la porte. Pitié faite que pour une fois, j'ai un peu peu plus de chance. Ou juste moins de malheur dans le gros merdier qu'est devenu ma vie.

J'avance rapidement dans l'appartement de Sora, traversant rapidement le salon. Je lâche un léger soupir de soulagement. Je ne veux pas qu'il me voit dans cet état... Mon mascara, mon crayon, tout à dégouliné. Mes yeux sont rouges. Je sais que si je croisais Sora actuellement, il saurait tout de suite qu'il y a un problème. Si jamais il me voit, je en pourrais pas lui cacher et malgré ce que viens de faire Yuki, je tiens encore assez à lui pour ne pas vouloir qu'il meurt. Enfin j’exagère un peu mais... Pas loin.

Je m'apprête à entrer dans ma chambre quand je percute le mur et tombe sur le sol. Ça fais mal, mais au point où j'en suis.

« Histoire de pimenter un peu plus la soirée, il faut que je me prennes un mur ! »

Je lâche un nouveau soupir avant d'essuyer mes joues. Au moins j'ai arrêter de chialer même si je doute que ce soit pour longtemps. Trente secondes -oui, il faut le temps que ça monte- depuis quand il y a un mur ici ? Je lève rapidement la tête et me met à jurer entre mes dents. Génial, là je suis fichue.

« Sora ? Tu es déjà rentrer ? »

J'ai baisser la tête en espérant qu'il n'a pas vue les traces sur mon visage. Pitié qu'il n'ait pas fait attention. Je l'espère de tout mon cœur. J'essaye d'essuyer rapidement les traces sur mon visage mais j’ai bien peur que ça ne serve à rien.
© Starseed
Shirogane Sora» I ❤ Nishinaka
Avatar : Yamada Ryosuke
Pseudo : Citrouille ♫
Date de naissance : 11/05/1990
Age : 26
That's what i do there : Maïeuticien
What about love ? : En sandwich entre Rihito et Hiroki ♥
How I feel :
Messages : 1481

Jeu 29 Oct - 15:13
Voir le profil de l'utilisateur     
Enfin... J'étais rentré plus tôt aujourd'hui, il fallait dire que j'avais fais accoucher une femme enceinte de triplés par voie basse. Une chose très rare mais également très stressante, tout ça m'avait épuisé et j'avais fais une longue sieste après la naissance des trois petites filles.
Du coup, puisque tout s'était déroulé sans problèmes, et que la mère avait tenu à ce que ce soit moi qui prenne en mains les opérations. J'avais eu le droit à pouvoir rentrer chez moi plus tôt, et j'allais même pouvoir dormir demain matin, mon service ne reprendrait qu'à midi trente.

Soulagement...

J'étais donc présentement avachi dans mon grand sofa, emmitouflé dans un plaid épais, je ressemblais à une grosse larve, mon regard était rivé sur la télévision qui laissait défiler les images du dessin animé Mulan, il était tellement canon Chang... J'avais envie de croquer dans ce fessier qui avait l'air bien ferme...

Clic.

Oh tiens, Miki était déjà rentrée ? Cool, on allait pouvoir se faire une soirée dessin animée tout les deux tranquillement ! Je me dépêtrais donc de mon plaid rapidement, me prenant les pieds dans la couverture au passage et manquant de m'étaler sur le tapis duveteux, je partis donc rapidement vers la porte d'entrée.

Sauf que ce n'est pas sur une Miki épuisée que je tombais en me retrouvant dans le corridor, mais sur une Miki désespérée et triste, elle ne pouvait pas me le cacher. Je la connaissais malheureusement trop bien pour qu'elle arrive à me cacher quand elle était mal, je lisais très facilement en elle, peut-être trop...

Sans réfléchir plus, je m'approchais en deux pas vers ma meilleure amie et je la serrais contre moi avec force. J'avais l'impression de me retrouver face à la Miki à la rue et qui était passée du côté des Uragimono.

Mais qu'est-ce qu'il s'était passé ?!

- Miki...

Déjà, elle n'avait pas l'air blessée. J'avais toujours plus ou moins peur qu'elle se fasse agressée, il fallait dire que même si toute cette histoire s'était tassée, Miki n'en restait pas moins l'ennemie de certain. Il était certains que des personnes prévoyaient de lui faire du mal, mais qu'elles osent seulement et elles feraient face à la colère de Shirogane Sora.

- Qu'est-ce qui ne va pas ? demandais-je dans un murmure.

J'avais peur de savoir ce qui provoquait cette tristesse, mais je ne pouvais laisser Miki dans cet état, quoi qu'elle me dise, elle n'allait pas bien. Mais en parler dans le corridor n'était pas forcément le mieux alors je l’entraînais doucement vers le salon pour qu'on se mette à l'aise sur le sofa. Je la repris ensuite dans mes bras, la serrant fort contre mon torse.

- Tu peux tout me dire tu le sais, dis-je en passant ma main dans ses cheveux.

En tout cas, si elle était dans cet état à cause d'une personne malveillante, j'allais l'écarteler avant de lui remonter les bras à la place des jambes et inversement. Personne n'avait le droit de faire souffrir Miki.

Personne !
Ueyama Miki» I'm sleeping with the staff
Avatar : Ai Takahashi
Pseudo : Saya
Date de naissance : 10/05/1991
Age : 25
That's what i do there : Assistante de Rio !
What about love ? : Love ? What ?
How I feel :
Messages : 2467

Jeu 29 Oct - 22:12
Voir le profil de l'utilisateur     
Comment on en est arrivé là ?
Je sais que tu tiens à moi, mais s'il te plait ne lui fait pas de mal !
Sora ✧ Miki
Il a juste suffit que Sora me serre contre lui pour que je me remette à pleurer. Comme je déteste ma faiblesse devant lui. Comme je déteste la vie qu'est devenue la mienne... Combien de choses devront encore me tomber sur le coin du nez avant que je puisse vivre une vie normale ? Pas une vie où je dois loger chez mon meilleur ami parce qu'un cause d'une décision arbitraire, je me retrouve incapable d'avoir mon propre logement. Pas une vie où je me retrouve jeter par l'homme que j'aime plus que tout alors que je suis enceinte.

Je ne me rends même pas compte qu'on est arrivés dans le salon. Je sens juste les bras de Sora autour de moi. Je sais juste qu'il est là. Mais pour combien de temps ? Pour combien de temps encore je pourrais le compter à mes côtés ? Lui, Hana, Haruna... Combien de temps arriveront-ils à m'accepter ? J'entends à peine la question de Sora, et de toute façon je refuse d'y répondre.

« Je ne veux pas te le dire... Non.. »

Les larmes coulent un peu plus. Je ne veux pas... Je ne veux pas qu'il s'inquiète de nouveau pour moi. Je n'apporte que des problèmes. Des dizaines et des dizaines de problèmes. Je suis inutile.

« Je ne sers à rien... Je ne sais que pleurer de toute façon, finis-je par murmurer, Je ne fais que t’inquiéter. »

Je suis une piètre meilleure amie pas vrai ? Je secoue la tête et essaye de me défaire de l'étreinte de Sora, mais je n'ai pas la force de quitter ses bras. Je suis égoïste, non ? De souhaiter si ardemment l'avoir pour moi toute seule. Que je sois la seule femme à qui il sourit comme il le fait avec moi.  

Je voulais la même chose avec Yuki. Je pensais vraiment que ce serait ainsi. Qu'il m'aimerait assez pour qu'on reste ensemble malgré tout mais il faut croire que non. Je porte la main à mon ventre et serre le poing dessus. Comme je hais cette vie qui grandit en moi. Comme je l'aime aussi.

« Il n'y a rien... Plus rien... A part lui... »

Je parle en énigme mais je ne me préoccupe pas de ça. tout ce que je sais, c'est que j'ai trop mal pour continuer de faire semblant d'aller bien. J'ai l'impression que mon cœur est déchiré en des millions de petits morceaux épars.
© Starseed
Shirogane Sora» I ❤ Nishinaka
Avatar : Yamada Ryosuke
Pseudo : Citrouille ♫
Date de naissance : 11/05/1990
Age : 26
That's what i do there : Maïeuticien
What about love ? : En sandwich entre Rihito et Hiroki ♥
How I feel :
Messages : 1481

Ven 6 Nov - 18:32
Voir le profil de l'utilisateur     
Les mots de Miki me blessaient, déjà parce qu'elle ne voulait pas m'expliquer pourquoi elle était dans cet état alors qu'elle n'avait aucune raison de penser que j'allais la trahir. Et puis surtout, elle sous-entendait que j'allais l'abandonner, c'était presque comme si elle me disait qu'il fallait que je la laisse se dépêtrer seule.

Et puis quoi encore ?!

Mes bras se resserrèrent autour du corps de mon amie, ainsi j'étais certain qu'elle ne s'échapperait pas de mon étreinte avant que j'ai eu les renseignements que je voulais. Elle le savait pourtant que j'étais buté quand je voulais quelque chose, je l'avais !
Enfin, en général, je l'obtenais...

- Tu veux jouer aux devinettes ? Très bien, mais sache que je ne te laisserai pas repartir avant d'avoir le fin mot de l'histoire, la prévins-je.

Au moins, elle ne pourrait pas m'en vouloir d'être insistant, elle avait choisi de se taire, et moi j'avais pris le parti de tout savoir parce qu'il était hors de question que Miki reste seule dans son coin alors qu'elle était dans cet état.
J'étais son meilleur ami, il était de mon devoir de crever l'abcès et panser cette vilaine plaie, toute neuve et déjà boursouflée.

- Tu parles d'un "lui", il n'est pas bien difficile de faire le lien... Tu as un petit ami qui vient de te virer de sa vie ?

Oui, je faisais dans le tact.

Mais j'étais en pleine concentration pour comprendre cette histoire, comment pouvais-je sincèrement faire pour être doux dans mes mots et également pris dans mes réflexions ?!

Je n'étais qu'un -presque- homme...

Mais attend deux secondes...

- Tu sortais avec quelqu'un et tu ne m'as rien dis ?! fis-je outré.

Nan mais où allait le monde si même moi, le meilleur ami le plus officiel des officieusement officiels, n'était même pas au courant de ce genre d'information capitale ?!

J'avais envie de me venger en la chatouillant comme on le faisait parfois, mais une petite voix me chuchota que ce n'était peut-être pas le meilleur moment et que j'allais l'agacer plus qu'autre chose. Je devais être à l'écoute pour ma meilleure amie.

Aussi je resserrais doucement encore l'étreinte dans laquelle j'avais emprisonné Miki tout en dessinant des cercles du bout des doigts dans son dos.

- Explique-moi Miki s'il te plaît.., murmurais-je tout doucement. Je ne suis pas devin et te voir ainsi sans pouvoir t'aider me rend triste...

Son poing serré contre son abdomen me fit cogiter, à ma connaissance, seuls les douleurs des menstruations et les grossesses faisaient avoir ce genre de geste.

Oh non...
Ueyama Miki» I'm sleeping with the staff
Avatar : Ai Takahashi
Pseudo : Saya
Date de naissance : 10/05/1991
Age : 25
That's what i do there : Assistante de Rio !
What about love ? : Love ? What ?
How I feel :
Messages : 2467

Dim 29 Nov - 16:04
Voir le profil de l'utilisateur     
Comment on en est arrivé là ?
Je sais que tu tiens à moi, mais s'il te plait ne lui fait pas de mal !
Sora ✧ Miki
Mes larmes n’arrêtent pas de couler. Le T-Shirt de Sora doit être complètement tremper. Je m'en veux tellement. Je sais que je l'ai bléssé en disant ça. Mais je n'arrive pas à formuler... Je n'arrive pas à dire. Je n'arrive qu'à pleurer. Néanmoins, je ne m'attendais pas à ce que les mots de Sora me fassent aussi mal. Virer... C'est le mot oui. Je me mords la lèvre, en essayant de ravaler mes sanglots. Il faut que je me calme.

« Tu... Tu étais au courant. C'est... Yuki...»

Je sens ses bras me serrer plus fort contre lui et je me blottit un peu plus dans son étreinte. Même ses doigts dessinant des ronds dans mon dos n'arrivent pas à me calmer. J'essaye de me calmer en inspirant et en expirant mais ça ne fais que rendre ma respiration irrégulière. Je serre un peu plus fort le poing. J'avais juste envie de rester là, dans les bras de Sora. De rester ici et de pleurer. D'oublier que mon coeur me fait aussi mal que s'il avait été écrasé. D'oublier que je porte un enfant alors que le père n'en veut pas. Je ne veux pas rendre triste mon meilleur ami et je sais que mon comportement le fait.

« Je... Désolé... Mais...»

Je ferme les yeux et serre plus fort les poings. Il faut que j'arrive à le dire. Il faut que j'y arrive sinon... Sinon ça ne sortira jamais. Même si je sens mes larmes couler et ma gorge se serrer

« Yuki... Il... Je...»

Je me serre plus fort contre Sora et finalement lui dit tout J’articule à peine et je parle très vite mais au moins c'est sorti. Je ferme les yeux et laisse le noir m'entourer. Je sens les bras de Sora autour de moi et actuellement c'est tout ce qui compte à mes yeux. Qu'il soit là. Il ne m'abandonnera jamais... J'espère. Je veux juste qu'il reste près de moi.




© Starseed
Shirogane Sora» I ❤ Nishinaka
Avatar : Yamada Ryosuke
Pseudo : Citrouille ♫
Date de naissance : 11/05/1990
Age : 26
That's what i do there : Maïeuticien
What about love ? : En sandwich entre Rihito et Hiroki ♥
How I feel :
Messages : 1481

Mar 1 Déc - 15:39
Voir le profil de l'utilisateur     
J'arrive à peine à comprendre le sens des phrases que me sort Miki, je doute même qu'il y ait une quelconque cohérence entre elles, mais je suis quand même capable de saisir la plupart des informations dont une qui est plus que capitale.

Ce Yuki a fais pleurer ma Miki, et pire encore, il l'a mise en cloque et n'assume pas !

De part mon travail, je rencontrais parfois des femmes sur le point d'accoucher seules parce que le mari refusait d'admettre qu'il avait une responsabilité alors qu'une capote c'était pas difficile à enfiler. Qu'est-ce que je pouvais haïr ces hommes là ! J'avais envie de leur implanter un embryon dans le ventre et les voir ensuite ramper pour ne pas se retrouver seul à affronter une telle responsabilité qu'est un enfant.

Mes bras se resserrèrent encore autour du corps de Miki, ses explications étaient terminées et j'attendais que ses larmes se tarissent pour parler, parce que dans l'état dans lequel elle se trouvait, elle ne saisirait certainement pas le sens des mots que j'avais envie de lui dire.
Ce furent donc de longues minutes qui s'écoulèrent avant que la respiration de mon amie ne deviennent un peu plus régulière et posée.

- Je serai toujours là pour toi Miki, fis-je en continuant de caresser son dos. Enfin, pour vous devrais-je dire. Je ne te ferais pas l'affront de te faire un sermon, tu en es arrivée là et il va falloir assumer.

C'était peut-être dur comme entrée en matière, mais Miki n'était plus une petite fille qu'il fallait protéger mais une femme qu'il fallait mettre face à ses responsabilités. Elle était assez grande pour comprendre.

- Mais je serai toujours là pour toi, quelle que soit ta décision à propos de cet enfant.

Je n'allais pas lui en demander plus à ce niveau là pour le moment, elle avait juste besoin de savoir que j'étais présent pour elle pour le moment, qu'elle pouvait compter sur moi en toute circonstance. Je ne pourrais jamais la juger ni même l'abandonner, encore moins maintenant qu'elle portait la vie.

- Est-ce que... Tu veux, que j'ailles parler à ce Yuki ?

J'avais plutôt envie de lui parler avec les poings et lui faire comprendre ma façon de penser à propos de son comportement. C'était son enfant ! Son sang et ses gènes et il n'était pas capable de l'assumer ! Quel crétin, je ne pouvais que le détester pour l'état dans lequel il avait mis Miki !

- Tu veux que je te fasse une tisane ou un chocolat chaud et qu'on mette un dessin animé, pour se détendre ?

Je proposais juste pour essayer de détendre un peu l'atmosphère et faire en sorte que Miki pense à autre chose, bien qu'il soit difficile de penser à autre chose...
Ueyama Miki» I'm sleeping with the staff
Avatar : Ai Takahashi
Pseudo : Saya
Date de naissance : 10/05/1991
Age : 25
That's what i do there : Assistante de Rio !
What about love ? : Love ? What ?
How I feel :
Messages : 2467

Mer 16 Déc - 21:54
Voir le profil de l'utilisateur     
Comment on en est arrivé là ?
Je sais que tu tiens à moi, mais s'il te plait ne lui fait pas de mal !
Sora ✧ Miki
Je laisse mes larmes couler. Je me sens légèrement mieux d'avoir tout dit à Sora. Je sens ses bras se resserrer encore. Je me calme lentement. Il faut que je me calme. Je me concentre sur ma respiration, essayant de la calmer. J'essaye pour un temps d'oublier ce qu'il vient de se passer. Il le faut parce que sinon, j'ai n'ai pas fini de me morfondre et il est temps que j’arrête. Ce n'est que quelques minutes plus tard, quand je suis assez calme pour arrêter de pleurer. J'entends Sora parler et un léger sourire vient sur mes lèvres pendant quelques secondes. Je baisse néanmoins la tête. Je suis assez grande pour comprendre que c'est de ma responsabilité aussi et pas seulement celle de Yuki. Surtout maintenant que j'allais de voir élever cet enfant seule. Je m'échappe doucement des bras de mon meilleur ami pour m'asseoir à ses côtés. Je passe rapidement mes doigts sous mes yeux, souhaitant enlever les traces d'eau mais j'abandonne rapidement en voyant que mon crayon, mon mascara et tout mon maquillage a couler et que je risque d'en avoir partout sur les mains. Je finis par regarder Sora. Des fois, je me demande bien ce que j'aurais fait si je ne l'avais pas rencontré... Je lui souris en  l'entendant dire qu'il sera toujours là.

« Je n'en doute pas. Et je n'en douterais jamais. »

Je n'en avais jamais douter. Malgré moi, je baisse la tête en réfléchissant. Je n'ai pas envie d'être un fardeau -même si je suis sûre qu'aux yeux de Sora, je n'en suis pas un- et actuellement, c'est l'impression que j'ai. Je ne suis d'aucunes utilité et c'est toujours Sora qui me sauve, ou prends soin de moi. Il a été le premier à venir me voir après que Terazawa ai ruiner ma vie, il m'a ouvert sa porte et m'a accueillie chez lui quand je me suis fait mettre à la porte et maintenant, il prends soin de moi et me réconforte. À côté, j'ai l'impression de ne servir à rien. De ne pas être là pour lui. Je ramène mes jambes contre moi, les entourant de mes bras et pose ma tête sur mes genoux. Je ne réagis pas vraiment à la question de mon meilleur ami. Je relève néanmoins les yeux vers lui, gardant le menton sur mes genoux.

« Fais ce que tu veux. Je préfère ne plus entendre parler de lui. »

Je devais d'abord accepter qu'en réalité, il n'étais pas la personne que je pensais connaître. Je pousse un long soupir avant de regarder de nouveau mon ami. Pour toute réponse à sa question, je me lève et vais vers la cuisine. Je veux me sentir utile. J'en ai besoin. Je ne veux pas avoir l'impression d'être un objet qu'on peut jeter quand il est cassé.

« Tu veux quoi toi ? Je vais te servir en même temps. »
© Starseed
Shirogane Sora» I ❤ Nishinaka
Avatar : Yamada Ryosuke
Pseudo : Citrouille ♫
Date de naissance : 11/05/1990
Age : 26
That's what i do there : Maïeuticien
What about love ? : En sandwich entre Rihito et Hiroki ♥
How I feel :
Messages : 1481

Mar 22 Déc - 20:20
Voir le profil de l'utilisateur     
J'eus un léger sourire, il était un peu forcé mais je le faisais pour détendre l'atmosphère. Il n'était plus temps de parler de sujets importants, il le faudrait plus tard bien sûr, mais pas maintenant. Surtout ne pas mettre trop de pression sur les épaules de Miki, ça ne serait pas bon pour elle ni pour son enfant.

- Fais chauffer la machine à dosettes, je prendrai un mug de chocolat chaud, le Suisse au lait s'il te plaît, demandais-je. Je vais mettre Les 101 dalmatiens !

Autant éviter les histoires de princesses et d'amour pour le moment, et ce Disney là était idéal. Après avoir préparé le Blue-ray, je rejoignais Miki dans la cuisine et préparais un plateau avec des biscuits au chocolat, banane, des Pocky, des bonbons et des morceaux de gâteau à la fraise tout prêt.

Mon amie était un peu comme moi, dans les moments de fortes émotions et de stress, elle ne mangeait plus tellement. Mais si je lui montrais l'exemple, peut-être qu'elle se servirait un minimum, ne serait-ce que dans le bol de bonbons.

Si seulement j'avais fais des crêpes...

Donc après que tout soit prêt, on s'installa à nouveau dans le canapé, dans des positions randoms, mais on s'en fichait pas mal pour le coup.

Mon bras était passé autour des épaules de Miki, on partait pour une soirée tranquille, on allait oublier les problèmes qu'on avait chacun de notre côté.

Cette journée fut placée sous le signe de l'amitié, de l'insouciance.

Et j'aurai aimé que cela ne s'arrête jamais...
Ueyama Miki» I'm sleeping with the staff
Avatar : Ai Takahashi
Pseudo : Saya
Date de naissance : 10/05/1991
Age : 25
That's what i do there : Assistante de Rio !
What about love ? : Love ? What ?
How I feel :
Messages : 2467

Lun 28 Déc - 1:33
Voir le profil de l'utilisateur     
Comment on en est arrivé là ?
Je sais que tu tiens à moi, mais s'il te plait ne lui fait pas de mal !
Sora ✧ Miki
En attendant la réponse de Sora, je sors un verre pour moi et le remplis d'eau. Je n'ai ni soif, ni faim mais il faut au moins que je prenne quelque chose. Répondant un oui quand il m'explique qu'il met les 101 Dalmatiens, je prends un mug et met en marche la machine. Je choisit la bonne dosette avant de lancer. Je me focalise sur le chocolat qui coule. J'aimerais, jsute... Juste quelques secondes oublier un peu tout ce qu'il vient de se passer. Et s'y pour ça, je dois fixer du chocolat chaud et bien soit.

Je suis vraiment pathétique quand je m'y met

Prenant le bol dans mes mains, je fais attention à ne rien renverser en l'apportant dans le salon. Ce serait bête de tout renverser à cause de mes mains tremblantes, non ? Une fois arrivée à destination, je le tends, un sourire forcé sur les lèvres.

« Voilà ! J'espère que je n'ai pas fait du jus de chaussette ! »

C'était arrivé plus d'une fois, certaines fois par oublis, d'autres par simple envie d'embêter mon meilleur ami. Je regarde à peine la table. Je pense que je serais bien incapable d'avaler quoique ce soit tant ma gorge est serrée et je ne tiens pas à vomir parce que je me serais forcée. À la rigueur, j'en prendrais un pour faire bonne mesure devant Sora. Je m'installe finalement sur le canapé, aux côté de mon ami, son bras autour de mes épaules. Je suis bien comme ça.

Je décide de fermer les yeux, n'ayant absolument pas envie de regarder le film. Je voudrais juste disparaître mais, j'en serais bien incapable. Profitant de la noirceur que me procure mon action, je décide de réfléchir. Je ne peux plus habiter chez Sora, c'est plus que sûr, surtout si je dois élever un enfant par la suite. Mais, je sais pertinemment qu'à moins de tomber sur un proprio désespéré, je ne trouverais pas de nouveau logement. Juste par ce que j'ai été. Poussant un soupir, j'ouvre de nouveau les yeux. Ce n'est pas le moment de penser à ça. J'aurais bien assez de temps les jours qui suivent.

En ce moment, je ne dois faire qu'une chose. Profiter de mon meilleur ami qui est, et sera une chose immuable dans ma vie. Même si je devenais la pire des trainée, il serait là, et juste pour ça, je me dois d'être heureuse et de sourire. Reportant mon regard sur l'écran, je chipe l'unique bonbon que j'avalerais de la soirée avant de poser un bisous sur la joue de Sora et de lui adresser un sourire sincère.

Il ne me reste plus qu'à profiter de cette soirée, le reste peu attendre.
© Starseed
Contenu sponsorisé»

Aujourd'hui à 18:09
     
 
Comment on en est arrivé là ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Comment en suis - je arrivé là ? » ; Esprit de la Nuit & Petite Utopie
» Comment êtes vous arrivés sur la Côte des Dragons ?
» Comment nous en sommes arrivés là ? [Elendil][Terminé]
» Les phrases cultes du film ...
» [Feat Sasha] Comment en suis-je arrivée là ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Love Technology ♠ :: La ville de Nishinaka ♠ :: Les logements :: Nishinaka no Hirokouji-