AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Scoop : Sailor Moon et l'homme masqué enfin ensembles !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Akeshi Ryuku» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Nishimura Tooru (Kyô)
Pseudo : Nuage
Date de naissance : 16/02/1982
Age : 35
That's what i do there : Tatoueur
What about love ? : En couple
Messages : 638

Jeu 29 Oct - 1:34
Voir le profil de l'utilisateur     
En ce début de week-end, mon compagnon et moi avons décidé de sortir et de passer la soirée dans un bar situé en plein centre-ville. Enfin plus précisément,  mon petit ami m’avait entraîné à une soirée, dont le thème était « Sailor Moon ». Autant vous dire que je n’étais pas vraiment emballé à l’idée de me balader en costume de l’homme masqué parmi des personnes que je ne connaissais même pas. Et pour ne rien arranger, Monsieur avait décidé de revêtir le magnifique ensemble de Sailor Mars et avait eu la brillante idée de choisir un bar où la concentration de testostérone devait avoisiner quatre-vingt dix pour cent, ce qui mettait ma jalousie à rude épreuve. Voir tous ces hommes le fixer d’un air lubrique et l’approcher de manière aguicheuse me donnais envie de leur faire endurer mille supplices… et ce jusqu’à leur trépas…

Je m’assis en face du comptoir et commanda au barman un alcool fort. De mon siège, je pouvais apercevoir mon compagnon et j’avais donc la possibilité de surveiller ses moindres déplacements. Le premier qui oserait se montrer un peu trop intime envers lui aura affaire à moi… Et cette personne allait enfin comprendre que l’Enfer n’existait non pas au Ciel mais sur Terre, et que j’en étais le seul et unique maître.

La soirée promettait d’être longue…  

*~*~*~*

Le lendemain, le réveil fut plutôt douloureux. J’ouvris difficilement les yeux et commençai à me masser le crâne. J’aurais vraiment dû me contenter de quelques verres hier soir…  

Mais la douleur s’estompa légèrement quand je sentis le corps nu de mon amant serré contre le mien. J’esquissai un sourire avant de soulever son visage pour y déposer tendrement mes lèvres sur les siennes. Je fis doucement descendre ma main droite le long de son corps jusqu’à ses hanches que je commençai à caresser.  Mon amant m’intima rapidement d’approfondir notre baiser, ce que fit immédiatement. Cette journée promettait d’être délicieuse…

Je finis par interrompre notre échange langoureux à regret et me recula légèrement afin d’essayer d’actionner l’interrupteur, qui avait étrangement changé de place, pour apercevoir l’homme de ma vie.

- « Bonjour mon am… »

Mon chuchotement se transforma en un rictus quand je reconnu la personne en face de moi. Je me relevai d’un bond et eu juste le temps d’attraper un oreiller pour cacher mon intimité et créer une sorte de barrière de protection.

Nous deux… Entièrement nus… Dans le même lit…

Ne me dites pas que…

- « Sora !! »

Alors là, il allait devoir me donner une explication et j’espère sincèrement pour lui qu’elle sera crédible !
Shirogane Sora» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yamada Ryosuke
Pseudo : Citrouille ♫
Date de naissance : 11/05/1990
Age : 27
That's what i do there : Maïeuticien
What about love ? : En sandwich entre Rihito et Hiroki ♥
How I feel :
Messages : 1481

Jeu 29 Oct - 17:43
Voir le profil de l'utilisateur     
J'aimais les soirées à thèmes, on pouvait se faire passer pour à peu près n'importe qui. Et puis une fête sur le thème de Sailor Moon, comment aurais-je pu refuser ?! J'étais donc arrivé sur les lieux habillé en Sailor Moon -évidemment- et je fus assez surpris de remarquer que nous n'étions pas beaucoup à être en Sailor, les hommes avaient préférer s'habiller en homme masqué ou en autre personnage masculin. Ce qui faisait que nous n'étions que trois à être en Sailor Moon !

Vous avez suivi ? Bien.

Mais bien évidemment, je n'étais pas allé dans cette soirée pour manger des cacahuètes, à la limite des belles noix, mais il fallait déjà aller les cueillir.
Nan, j'étais ici pour ferrer un poisson ! Et pas une petite sardine si possible, mais une belle anguille m'irait parfaitement ou même une truite, je n'étais pas difficile.

Je bus les verres de cocktail qu'on m'offrit, les vidant les uns après les autres et me retrouvant bien vite éméché et à la merci de tout ces beaux mecs.

La soirée promettait d'être chaude...

〦〧〨亖〨〧〦


Hm... Oh oui un corps chaud...

Je savais pas ce que j'avais fais la veille avec le mec, mais j'avais mal dans le bas du dos, et mon réveil fut donc assez douloureux. J'espérais qu'il avait été précautionneux si on l'avait fais par derrière, nan mais oh, c'était pas parce que j'étais le soumis de l'histoire qu'on avait le droit de tout me faire !

Sauf si le dominé s'appelait Rihito, mais là c'était une autre histoire.

Je sentis brusquement une paire de lèvres douces sur les miennes et je répondis bien évidemment en me collant à lui. Oh langoureux dès le départ ? On était face à un mec qui se réveillait en pleine forme... Ça tombait bien, je ne me rappelais plus du tout de ses performances de la veille -ce qui était plutôt étrange- et je n'étais pas contre un petit round là pour que je puisse évaluer un peu son endurance.

Je le sentis se redresser pour atteindre.., tiens donc ! Un homme qui aime le faire à la lumière, plutôt rare de nos jours avec la pudeur des homos. Comme s'ils trouvaient ce qu'ils faisaient impure et sale et tout le reste.
Enfin bref, il alluma la lumière, je fermais les yeux juste deux secondes à cause de l'agression de mon plafonnier maintenant allumé.

Chuchotement langoureux et...

Oh non. Pas cette voix !!

J'écarquillais les yeux tout en m'éloignant brusquement, couinant à cause de la douleur enflammant mes reins.

Non, ça n'était pas possible, juste pas possible...

Avada Kedavra
What a wonderful phrase...
Avada Kedavra
Ain't no passing craze...
It means i'm killing,
mudbloods, goblins and slaaaaaves,
It's our problem free
Philosophyyyyy
Avada Kedavra.


Le numéro que vous avez composés n'est pas attribué tuuuuuuut

- Ryuku ?!?!

Bon sang, fallait que j'évite d'avoir ce genre d'absence musicale parodique alors que Ryuku était à côté, qui sait ce qu'il pouvait me faire ! Surtout à moi, Shirogane Sora !

- Mais... Mais qu'est-ce que tu fiches chez moi ?! Nu de surcroît ?!

Question débile... Il n'y avait pas trente-six solutions pour que ce genre de situations existe...

Mais non, c'était vraiment pas possible ! Je ne pouvais pas avoir couché avec lui, même bourré ! Je ne pouvais pas m'être jeté sur lui !
Et puis ça ne pouvait pas être de ma faute, lui avait forcément accepté !

Mais dans quelle situation on s'était mis ? Comment on allait ressortir de tout ça...
Akeshi Ryuku» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Nishimura Tooru (Kyô)
Pseudo : Nuage
Date de naissance : 16/02/1982
Age : 35
That's what i do there : Tatoueur
What about love ? : En couple
Messages : 638

Ven 13 Nov - 0:14
Voir le profil de l'utilisateur     
Réveille-toi Ryuku, ce n’est qu’un énième cauchemar… Cette situation ne peut clairement pas être réelle !

Je pris ma tête entre mes mains et ferma les yeux durant quelques secondes. J’expirai une grande bouffé d’air avant de décider de les ouvrir à nouveau. Mais rien à faire, cet hermaphrodite était toujours là, assis en face de moi sur ce lit en tenue d’Adam... Je devais être sous l’emprise d’une malédiction… Ou mon destin avait simplement décidé de me faire passer une très mauvaise journée…

Je soupirai. Parmi toutes les personnes résidant à Nishinaka, il fallait que ce soit lui ! Et dire que je l’avais embrassé… et que j’y avais pris goût en plus ! Si je n’avais pas allumé cette lumière, on serait très certainement en train de… Non, non je ne préfère même pas y penser…

Je jetai un rapide coup d’œil à la chambre et bien entendu, je ne vis aucune trace d’un quelconque vêtement. Pourquoi cela ne m’étonnait-il pas… ? J’étais condamné à me sentir mal à l’aise. Je remarquai également que mon portable avait disparu. Enfin du moins je ne le voyais nul part. Shinya devait certainement être mort d’inquiétude et je n’osais même pas imaginer le nombre de messages et d’appels que j’avais manqués… Je devais immédiatement l’appeler… Mais bon, pour lui quoi dire exactement ? La vérité ?

Mais comment pourrais-je lui raconter la vérité si moi-même j’ignorais ce qu’il s’était passé depuis hier soir… ? Et lui révéler que je m’étais réveillé entièrement nu avec Sora dans le même lit et que l’on s’était potentiellement adonner au plaisir de la chair ne me semblait pas être une bonne idée.

- « Mais... Mais qu'est-ce que tu fiches chez moi ?! Nu de surcroît ?!»

Je soupirai une fois de plus et posa un regard noir sur Sora.

- « Mais qu’est-ce que j’en sais moi !? »

Calme-toi Ryuku, calme-toi…

Alors que je soufflais à nouveau, j’entendis de faibles couinements sortant de la bouche de Sora et mon visage se mit à blêmir rapidement.

Une erreur a été découverte… Veuillez redémarrer le système…

Je vous en conjure, faite qu’il n’ait pas mal à cet endroit…

- « Pitié Sora, ne me dit pas que… Est-ce que tu penses que l’on a… Enfin, tu vois ce que je veux dire… »

Je n’arrivai même pas à finir mes phrases. Mon cerveau tournait à cent à l’heure et refusait d’admettre la vérité qui était pourtant en train de se dessiner.
Shirogane Sora» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yamada Ryosuke
Pseudo : Citrouille ♫
Date de naissance : 11/05/1990
Age : 27
That's what i do there : Maïeuticien
What about love ? : En sandwich entre Rihito et Hiroki ♥
How I feel :
Messages : 1481

Jeu 19 Nov - 20:59
Voir le profil de l'utilisateur     
Est-ce qu'on l'avait fait ? Est-ce qu'il m'avait mis son poireau dans mon assiette creuse ?

Mais j'en savais rien moi ! J'avais mal dans le bas du dos mais cette douleur pouvait venir de beaucoup de choses, une bousculade contre un mur, ou alors d'un acte de style Monopoly !

Mais nan, pas ça ! Surtout pas ça avec Ryuku !

Tout cela n'était qu'un cauchemar, un horrible cauchemar ! Peut-être que si on continuait l'histoire ainsi, j'allais tomber enceinte, Ryuku allait soit me forcer à avorter, soit me voler l'enfant, soit partir loin et ne pas le reconnaître. Et Rihito allait me laisser tomber pour un vrai mec, puis Hiroki aussi et Asae, et tout le monde allait m'abandonner et du coup j'allais finir par mourir seul dans un coin puis dévoré par les fourmis !

Tu délires Sora...

Oui mais j'avais une bonne excuse pour être comme ça, j'avais un Ryuku nu dans mon lit !

Et il ne m'avait pas encore tué ! Sortez le champomy, c'est ma tournée !

- Heu... Je crois que je vais aller me doucher... Et je te dirai si... Bah si on a fais des choses quoi.

Sans plus attendre, je me levais en grimaçant à cause du bas de mon dos douloureux. J'essayais quand même de ne pas montrer trop mon ressentit, puis je filais sous la douche cherchant des fluides qui pourraient s'échapper de mon corps. Mais à ma grande soupire -et mon grand soulagement- rien ne s'échappa de mon corps, donc déjà, si on avait fais quelque chose, alors on s'était protégé !

In your face les IST !

A la fin de la douche, j'étais déjà plus détendu alors je revins dans la chambre en peignoir et avec un sourire.

Bon, le cerveau de Ryuku semblait s'être déconnecté.

- Tu as de la chance cher ami, parce que si on a fais quelque chose alors on s'est protégé, et si on ne trouve aucune capote dans la poubelle ou par terre, alors ça voudra dire qu'on a rien fait !

Et j'espérais sincèrement que c'était le cas parce que je n'avais pas envie d'avoir ça sur la conscience. Déjà que je n'aurais eu aucun souvenir de la nuit passée, et surtout parce que Ryuku me tuerait !

Et la boucle infernale des pensées recommencerait...

- Tu prends quoi au petit déjeuner ?

Le sujet était clos non ? Pas de risque de transmission de maladie ni d'enfant alors on pouvait se détendre non ?

- Je vais faire du cappuccino et passer des tranches de brioches au toasteur, tu viens quand tu veux. Il y a deux salles de bain si tu veux te doucher.

Et sans plus, je sortis de la pièce pour aller en cuisine. Miki n'était pas là, certainement partie au travail. Dommage, l'ambiance aurait été plus détendu.
Akeshi Ryuku» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Nishimura Tooru (Kyô)
Pseudo : Nuage
Date de naissance : 16/02/1982
Age : 35
That's what i do there : Tatoueur
What about love ? : En couple
Messages : 638

Jeu 26 Nov - 23:51
Voir le profil de l'utilisateur     
J’espérai que lui et moi n’avions pas fait quelque chose de regrettable… Et nous allions avoir la réponse d’ici quelques minutes. De longues et interminables minutes.

Je voulu lui demander s’il n’avait pas des vêtements à me prêter mais le bougre avait rapidement filé dans la salle de bains. Si je pouvais éviter de me promener en tenue d’Adam devant lui, cela m’arrangerait grandement. J’attendis donc que Monsieur daigne bien finir sa douche. En attendant son retour, j’inspectai la pièce du regard. Ce n’était clairement pas une activité plaisante et passionnante, mais cela me permettait au moins de penser un peu à autre chose.

Sora ne tarda pas à revenir, avec un sourire collé aux lèvres. Il m’expliqua que si nous avions eu des rapports, nous nous étions protégés. Et que si nous ne trouvions aucun préservatif dans les environs, l’affaire serait enfin close. Je poussai un soupir de soulagement.

Je n’allais pas me retrouver papa d’un petit Sora !

Cependant, mon esprit eut la bonne idée d’imaginer durant quelques instants les bébés que lui et moi aurions pu avoir… Cette vision était tout simplement… dérangeante. Oui, c’était le mot. Les gamins en question auraient été tout simplement insupportables et certainement associables... voire bons à interner… Enfin bref, je ferais mieux d’éviter d’imaginer ce genre de chose sinon j’allais en devenir fou.

Je fus néanmoins un peu surpris de son rapide changement d'humeur mais après tout, il s’agissait de Sora alors pourquoi s’inquiéter outre mesure ?

Je tournai dans la tête dans sa direction et finis par lui poser la question que j’avais au bord des lèvres depuis un bout de temps déjà.

- « Tu n’aurais pas des vêtements à me passer par hasard ? Et des… sous-vêtements aussi ? A moins que l’on ne retrouve les miens dans tout ce bordel. » lui demandais-je. « Au pire, je peux toujours me balader entièrement nu… De toute manière, tu dois avoir l’habitude d’en croiser des hommes dans leur plus simple appareil alors un de plus ou un de moins… »

J’avais été stupéfait de son changement de comportement, mais de mon coté, je ne faisais pas mieux… Toutefois, ça n’était certainement pas la première fois qu’il voyait un appareil génital masculin (et ce n’était certainement pas la dernière !) donc il ne devrait pas être si choqué que ça. Après tout, ils se ressemblaient tous et quant bien même ce n’était pas le cas, il fallait accepter les différences de chacun.

La discrimination c’est mal, m’voyez… !

Bon Ryuku, est-ce que ce serait trop te demander de reconnecter les deux ou trois neurones qu’il te reste dans ta cervelle pour essayer de former des idées sensées… ?

- « Sinon, pour ce qui est du petit-déjeuner, je prendrais ce que tu as à me proposer. »

Et on applaudit bien fort Ryuku qui a réussit l'exploit d'utiliser sa matière grise pour donner une réponse adéquate ! Congratulation !
Shirogane Sora» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yamada Ryosuke
Pseudo : Citrouille ♫
Date de naissance : 11/05/1990
Age : 27
That's what i do there : Maïeuticien
What about love ? : En sandwich entre Rihito et Hiroki ♥
How I feel :
Messages : 1481

Mar 1 Déc - 14:38
Voir le profil de l'utilisateur     
Je devais vraiment apprendre à boire moins, déjà parce que ça m'éviterait de me retrouver avec des gars comme Ryuku dans mon lit. Et encore heureux qu'on se soit protégés -ou même qu'on ait rien fait-, parce que, moi ça n'aurait pas changé grand chose à ma condition en temps normal. Avant, je couchais avec qui voulait bien, en couple ou pas, alors je n'avais pas d'état d'âme. Sauf que Ryuku n'était pas comme moi, et il m'en aurait certainement voulu... Je risquais de me retrouver avec une croix gammée tatouée sur le front ou un "Terazawa, marry me !!" sur le derrière.

Et puis on ne savait pas où ça avait traîné ces trucs là, mieux valait se méfier, vu sa taille, il devait ramasser la poussière le Ryuku.

Hm ? Des vêtements ?

Le voir se balader nu ne me gênait pas, j'en avais vu des plus gros, des plus petits et des très différents. Mais bon, apparemment, il ne versait pas dans l'exhibitionnisme. Dommage parce que c'était excitant comme pratique...
Enfin bon, il devait certainement rentrer dans les miens, on était plutôt proches au niveau de la taille.

- Cherche dans mon dressing, pas à droite parce que c'est là que sont entreposés les jouets, capotes et lubrifiants. Par contre à gauche tu trouveras les pantalons, t-shirt, vestes, enfin les habits quoi. Et les vêtements le plus sur la gauche sont des robes alors ça sert à rien que t'y mette le nez, prévins-je. Tu veux du beurre fondu et du sirop d'érable sur les tranches de brioche grillées ?

Passer du coq à l'âne ? La spécialité de Shirogane Sora !

Après avoir finit de toaster et sortit à peu près tout ce qui se trouvait dans mes placards -céréales, café soluble, cappuccino, sachets de thé, confiture, nutella, jus d'orange, sucre, biscuits et boules à la noix de coco-, j'attendais juste que mon invité daigne se montrer pour manger.

Et pourquoi je l'attendais au fait ?

Sans réfléchir plus, je bus une gorgée de mon jus de pomme chaud à la cannelle avant de mordre dans un gros morceau de brioche au sirop.  Tout ce saccharose... Un vrai régal !

Je souris doucement, alors que tout ce sucre descendait dans ma gorge. J'adorais ça, vraiment ! En fait, je pouvais lécher la moindre goutte de sirop d'érable se trouvant à ma portée, alors si elle était sur le corps d'un homme, je ne répondais plus de rien !

Sauf si c'était sur Ryuku, là je me retiendrais un minimum.

- Tiens donc, monsieur Akeshi Ryuku nous ferait-il l'honneur de venir manger ! Moi qui croyait que tu allais t'enfuir comme un voleur... Assied-toi, tu veux du déca' ?

Il ne pourrait pas dire que je n'étais pas serviable ni sympathique, alors même qu'il avait peut-être trempé son biscuit dans la confiture cette nuit ! Enfin bon, il n'y avait aucune preuve qu'on avait fais ce genre de choses mis à part des douleurs dans le bas du dos.

- Sers-toi comme tu veux, évite juste d'en foutre partout. Et si tu veux quelque chose qui n'est pas sur la table, tu te lève et tu vas à l'épicerie parce qu'il est hors de question que je sois ton esclave chez moi !

Ni même ailleurs. Je n'étais l'esclave de personne, enfin si, de mes hormones, et c'était pas très glorieux...
Akeshi Ryuku» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Nishimura Tooru (Kyô)
Pseudo : Nuage
Date de naissance : 16/02/1982
Age : 35
That's what i do there : Tatoueur
What about love ? : En couple
Messages : 638

Sam 26 Déc - 13:30
Voir le profil de l'utilisateur     
Je répondis à ses deux questions par un simple « hum » et ouvris le côté gauche de son armoire, comme il me l’avait précisé. J’observai rapidement les montagnes de vêtements entreposées à l’intérieur et je finis par choisir une paire de jean, un tee-shirt basique ainsi que des sous-vêtements.

Par curiosité, je jetai un bref coup d’œil aux différentes robes que possédait mon « hôte malgré lui ». Mon compagnon en portait quelque fois et je dois avouer qu’elles mettaient son corps en valeur... Ce qui était une vision plutôt excitante pour ma part… Cependant, la seule personne qui se trouvait actuellement avec moi était Sora. Et le voir déambuler devant mes yeux dans une telle tenue allait me rendre malade… Je ne dis pas qu’il ne serait pas mignon en robe, mais il était juste hors de question que je le vois ainsi. Je n’avais clairement pas besoin d’être témoin de ce genre d’image aujourd’hui.

J’entrai dans la salle de bains, déposai les vêtements sur l’un de meubles et pénétrai dans la cabine de douche. Je tournai l’un des deux robinets afin de faire sortir de l’eau froide du pommeau et me douchai rapidement. Une fois lavé, je sorti de la cabine et m’habillai avant d’entrer à nouveau dans la chambre de Sora. J’allai justement rejoindre ce dernier quand un bruit retint mon attention. J’inspectai la pièce du regard et finis par trouver quelques instants plus tard la source de ce bruit. Il s’agissait de mon portable, posé à même sol dans l’un des recoins de la chambre, qui était en train de vibrer. Je le ramassai et je ne pu m’empêcher de déglutir en remarquant le nombre d’appels manqués et de messages que m’avait laissé mon compagnon. Je le déverrouillai et c’est avec les mains tremblantes que je composai son numéro pour l’appeler.

*~*~*~*

Je déposai mon portable dans l’une des poches avant du jean que je portais et je me dirigeai vers la cuisine, le teint blafard et le regard vide. Je me laissai tomber sur une chaise, sans prendre la peine de répondre à Sora et son air enjoué, et commençai à manger sans plus de conviction les victuailles posées sur la table.

Je détestais ces moments où je m’engueulais avec Shinya… Je n’avais même plus envie de torturer Sora de manière sadique… c’est vous dire à quel point j’allais mal !  En plus, si je revenais à la maison, il allait remarquer que je portais les vêtements d’un autre homme, en l’occurrence ceux de Sora, et ça n’allait clairement pas arranger les choses.

Arrête de faire l’enfant Ryuku… Il va bien falloir que tu assumes tes conneries un jour ou l’autre !


Je soupirai et recommença à manger la nourriture qui semblait ne plus avoir aucun goût.
Shirogane Sora» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yamada Ryosuke
Pseudo : Citrouille ♫
Date de naissance : 11/05/1990
Age : 27
That's what i do there : Maïeuticien
What about love ? : En sandwich entre Rihito et Hiroki ♥
How I feel :
Messages : 1481

Dim 3 Jan - 18:03
Voir le profil de l'utilisateur     
Mais c'est qu'il commençait à me les briser -les ovaires, parce que les testiboules, j'en avais pas- le Ryuku ! Je le laissais me prendre des vêtements, utiliser mon eau chaude, manger à ma table, il avait même dormi dans mon lit de grande qualité ! Et comment il me remerciait ? En restant muet et en mangeant sans conviction le délicieux petit déjeuner que je lui offrais !

Et même si la tronche qu'il tirait était tout sauf engageante, il n'allait pas s'en tirer comme ça !

Sora, ou l'homme ne possédant aucun instinct de survie.

- Dis donc toi ! fis-je pour bien commencer. Tu pourrais te montrer un peu plus sympathique ! T'as été élevé par des singes dans la jungle ou quoi ?

J'allais peut-être trop loin mais rien à faire ! J'avais été assez gentil depuis la veille, en plus il avait peut-être utiliser mon derrière pour son bon plaisir alors fallait pas trop pousser papy Kyo dans les orties !

- Alors maintenant tu vas me faire un joli sourire, te dire que tu vas rentrer chez toi et faire l'amour à ton compagnon jusqu'à plus soif, reprendre ta vie tranquille, enfin voilà quoi !

Et moi j'allais recommencer mes petites sauteries en me promettant de boire moins pour ne pas me retrouver dans ce genre de situation. Je n'avais pas peur du risque, mais me retrouver avec un pratiquant du BDSM bourré dans mon lit, c'était peut-être un peu trop pour mon petit cœur.
J'espérais vraiment qu'on avait pas fais des choses trop bizarres et qu'on s'était contenté de dormir nus l'un contre l'autre. Juste comme ça en toute amitié.

Poil au nez.

...

Bon, apparemment, mon corps n'avait pas encore éliminé tout l'alcool de la veille parce que j'avais encore des réflexions débiles qui passaient par là. Et ça volait vraiment très bas... J'aurais jamais pu faire professeur de philosophie en tout cas.

Pas que je l'aurai voulu, même si Schopenhauer et Nietzsche dégageaient un charisme fou...

- Sinon ça va ? Je dis pas ça parce que je m'inquiète pour toi, juste pour faire la conversation. Et si tu me rembarres, je te jette dehors après avoir récupéré mes vêtements ! Et vu que les tiens sont dispersés dans mon appart, je les garderai pour assouvir mes phantasmes.

Oui, je pouvais être très persuasif... Et on pouvait faire beaucoup de choses avec un plié comme un sac de couchage...
Akeshi Ryuku» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Nishimura Tooru (Kyô)
Pseudo : Nuage
Date de naissance : 16/02/1982
Age : 35
That's what i do there : Tatoueur
What about love ? : En couple
Messages : 638

Dim 10 Jan - 16:39
Voir le profil de l'utilisateur     
J’observai le jeune homme la bouche légèrement entrouverte, sans qu’aucun son ne s’échappe de mes lèvres. Je dois dire que je n’avais pas vraiment l’habitude de me faire réprimander par quelqu’un, alors ce qui était en train de se dérouler me stupéfiait. Surtout que la personne se trouvant en face de moi était Sora. Je clignai plusieurs fois des yeux, l’air totalement hébété. J’étais à la fois déconcerté et énervé, et mon humeur passait d’une émotion à l’autre de manière beaucoup trop rapide et absurde. Je comprenais l’agacement du jeune hermaphrodite, mais je n’étais clairement pas le genre de personne a accepter une quelque conque forme d’autorité, que cette dernière soit justifiée ou non. Alors certes, je devais certainement passer pour un homme « élevé par des singes dans la jungle » comme il disait, mais qu’importe.

Je m’adossai à la chaise et fixa longuement le jeune homme. J’ignorai comment il s’y était pris, mais je dois bien avouer qu’il avait réussit à me redonner un tant soit de volonté après ce petit moment de faiblesse. Ou alors l’alcool que j’avais ingurgité la veille avait causé de sérieux dégâts sur mon cerveau, à tel point que ce dernier n’était plus capable de réagir de manière cohérente et logique. Ce qui expliquerait peut-être mon soudain changement d’humeur…

C’est seulement maintenant que tu te rends compte que tu as potentiellement un sérieux problème et que tu aurais besoin d’au moins trente années de thérapie pour te soigner, Ryuku ?

- « Désolé. » lui répondis-je finalement avec un large sourire.

Certes, le sourire en question me donnait un air plus sadique que sympathique, mais il ne m’avait pas précisé de quelle manière je devais le faire.

- « Et bien que cela puisse paraitre un peu étonnant, je dois te dire merci. Je ne sais pas comment tu t’y ais pris exactement, mais tu as réussi à me mettre en quelque sorte de bonne humeur. » déclarai-je.

Peut-être était-ce dû au fait qu’il avait prononcé le nom de mon compagnon… Et que m’imaginer faire des choses  avec lui, que j’étais bien entendu le seul à pouvoir lui faire, était une image particulièrement délicieuse…

- « Alors comme ça tu serais prêt à garder mes vêtements pour assouvir tes fantasmes ? » rajoutai-je malicieusement en élargissant un peu plus mon sourire.

Je me doutais bien qu’il avait dit cela pour me faire sortir de mon mutisme, ce qui avait décidément bien fonctionné. Malgré tout, cette vision n’éveillait en moi aucun désir. Non, vraiment aucun.
Shirogane Sora» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yamada Ryosuke
Pseudo : Citrouille ♫
Date de naissance : 11/05/1990
Age : 27
That's what i do there : Maïeuticien
What about love ? : En sandwich entre Rihito et Hiroki ♥
How I feel :
Messages : 1481

Lun 18 Jan - 19:10
Voir le profil de l'utilisateur     
Pause.

Ryuku s'excusait... Par la calvitie de Sylvain Durif, si je m'y attendais à celle-là.

Nan, j'avais plutôt prévu qu'il m'étripe avant de me faire revenir à petit feu -je suis une viande délicate- puis me manger dans un ragoût. Mais là non, pas de noms d'oiseaux, pas de gestes ni de provocation, juste une excuse et même un merci !

La rotation de la Terre se serait-elle inversée ? Le Docteur Séraphin allait-il avoir un prix Nobel ?

Je redescendis bien vite sur la terre ferme, Ryuku ne savait pas tout ce qu'on pouvait faire avec des vêtements ? Il baissait dans mon estime, c'était la base des bases quand on avait une sexualité débridée.

- Tu en doûtes ? provoquais-je avec un sourire plein de défi. On peut faire plein de chose avec un caleçon déjà porté... Et ça se revend bien sur le net, il y a bien plus de collectionneurs qu'on ne le pense.

J'avais d'ailleurs déjà vendu certains habits portés mais non lavés à ces gens là. Certains payaient très chers pour le string... J'avais pu m'offrir un casque de gaming avec, quidit mieux ?

- Je suppose que tu n'as jamais essayé mais il suffit juste de poser le vêtement porté sur son visage, et genre direct, les images viennent à toi ! C'est presque réel ! Et dis-toi que peut-être ton copain se fait se genre de plaisir... T'as jamais essayé de planquer une caméra dans un objet décoratif ?

Sora, cesse de d'immiscer dans la vie sexuelle de Ryuku, ça ne t'apportera rien de bon...

- Tu as un donjon au fait ? Nan parce que, j'ai un pote qui en cherche un pour tourner un X... Comment qu'il va s'appeler déjà ?... Ah oui ! Le bon, la brute et le trou béant ! A moins que ça ne soit Position : Impossible ? Enfin bref, si t'en as un, tu peux le louer ? Sinon tu connaîtrais pas un endroit à louer pour ce genre de chose justement ?

Comment passer du coq à l'âne en deux secondes chrono ?

L'ami en question qui m'en avait parlé m'avait même proposé de participer, je n'aurais pas été contre... Avant.
Maintenant que j'avais Hiroki et Rihito dans ma vie, je n'arrivais plus à aller voir ailleurs... Même ce genre de plan ultra chaud ne me donnait plus spécialement envie, à peine une petite étincelle se déclenchait en moi. Mais si c'était Roki ou Rihinours qui jouaient les bourreaux dans un donjon, j'étais prêt à réaliser tout leurs phantasmes aussi sadique soient-ils.

Tant qu'ils ne devenaient pas des Eddie Gluskin en puissance.

- Rien ne t'oblige à répondre... Comment t'as trouvé mes brioches toastées au sirop d’érable et au beurre ? C'est aussi bon que les préservatifs goût "lait concentré" hein ?

Il allait vraiment me prendre pour un fou le Ryuku...
Akeshi Ryuku» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Nishimura Tooru (Kyô)
Pseudo : Nuage
Date de naissance : 16/02/1982
Age : 35
That's what i do there : Tatoueur
What about love ? : En couple
Messages : 638

Lun 25 Jan - 0:11
Voir le profil de l'utilisateur     
J’observai toutes les victuailles posées sur la table et mon regard se dirigea vers les boules coco. Ces confiseries n’étaient clairement pas adaptées pour un petit-déjeuner mais ma gourmandise prit le dessus. Et que pouvais-y faire si ces petites douceurs semblaient m’appeler et me susurrer un doux « mange-nous, mange-nous » ? Je ne pouvais qu’accepter leur demande ! Je n’étais pas un homme sans cœur voyons !

Je pris donc une boule coco et l’enfourna dans ma bouche avant de me servir un jus d’orange. Une fois désaltéré, je fixai Sora et l’écouta parler de toutes les choses possibles et imaginables que l’on pouvait faire avec des vêtements déjà portés.

- « Non en effet je n’ai jamais essayé, même si cela à l'air de te paraître étrange au vu de ta réaction. » indiquai-je. « Et Shinya non plus n’est pas adepte de ce genre de chose. Crois-moi, je le saurai déjà depuis le temps. » ajoutai-je avec un sourire au coin des lèvres.

« Planquer une caméra dans un objet décoratif » ? Où est-ce qu’il avait bien pu aller chercher cette idée ? Sur le principe, cela ne me dérangeait pas de regarder mon compagnon se faire un petit plaisir solitaire, mais je préférai le voir de mes propres yeux et non le filmer avec une caméra cachée pour voir l’enregistrement par la suite. Nan vraiment, pourquoi observer ce genre de scène sur un petit écran avec une mauvaise qualité d’image alors que l’on pouvait être spectateur direct, voire même acteur de ce fameux spectacle ?

L’esprit pervers de ta « victime officielle » commence sérieusement à déteindre sur toi, mon pauvre Ryuku…


- « Tu as un donjon au fait ? Nan parce que, j'ai un pote qui en cherche un pour tourner un X... Comment qu'il va s'appeler déjà ?... Ah oui ! “Le bon, la brute et le trou béant” ! A moins que ça ne soit “Position : Impossible” ? Enfin bref, si t'en as un, tu peux le louer ? Sinon tu connaîtrais pas un endroit à louer pour ce genre de chose justement ? »

J’arquais un sourcil et un rire s’échappa de mes lèvres sans que je puisse le retenir.

- « Sora… Sora… Sora… » répliquai-je.

Bien que je ne le l’appréciais pas outre mesure, je devais bien avouer que le jeune hermaphrodite était quelqu’un de très… spontané ?

J’ignorai si ma soudaine envie de rire était réellement due aux dires de Sora ou si elle était liée au reste d’alcool qu’il me restait dans le sang ou bien à un relâchement lié au stress qui avait prit possession de mon être quand j’avais pris conscience que Sora et moi avions potentiellement couchés ensembles. Mais le résultat restait le même.

- « Oui, je possède un “donjon”. Mais non, je ne le louerai pas et je ne connais aucun endroit qui en louerait. » répondis-je.

Et il aurait beau me faire un regard attendrissant, je ne céderai pas.

- « Comment t'as trouvé mes brioches toastées au sirop d’érable et au beurre ? C'est aussi bon que les préservatifs goût "lait concentré" hein ? »

Je soupirai et regarda Sora d’un air blasé. S’il continuait à dire ce genre de chose, il n’était pas exclu que je le torture à nouveau. Bon certes, ce n’était pas une raison pour le faire, mais je n’y pouvais rien s’il me donnait ce genre d’envie…

- « Tu ne peux pas t’empêcher de tout ramener au sexe, hein ? » affirmai-je.

J’allai finir par croire qu’il s’agissait d’un don qu’une bonne fée lui avait donné alors qu’il n’était qu’un petit enfant allongé dans son berceau…
Shirogane Sora» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yamada Ryosuke
Pseudo : Citrouille ♫
Date de naissance : 11/05/1990
Age : 27
That's what i do there : Maïeuticien
What about love ? : En sandwich entre Rihito et Hiroki ♥
How I feel :
Messages : 1481

Mar 26 Jan - 22:07
Voir le profil de l'utilisateur     
Déçu...

Oui j'étais déçu de ne pas avoir d'adresse pour trouver des jeux de crochet, des cordes et pouvoir me faire prendre sauvagement par un Rihito et un Hiroki tout moulés de cuir, exigeant que je les appelle Maîtres...
Et puis c'était aussi pour mes amis et leurs films, ils allaient être déçus de ne pas encore avoir de lieu pour tourner leur gang-bang... En plus avec les idées qu'ils avaient, ça promettait d'être une chef d'oeuvre du septième art !

Enfin bon, bien vite il me fit comme une remarque qui me... Blessa ? Je n'en montrai cependant rien et affichait un sourire un peu contrit. Je ne m'étais pas attendu à ce qu'il me dise cela... Mais à quoi devais-je m'attendre d'un homme qui ne me connaissait pas et ne souhaitait pas me côtoyer plus que nécessaire ? Et je comprenais quelque part que ça pouvait agacer d'entendre parler de sexe à tort et à travers...

Qui peut comprendre ?

- Le sexe est ce qu'on peut appeler mon sauveur.., fis-je en souriant, les yeux dans le vague. Sans ça, je serai certainement à l'hôpital psychiatrique à l'heure qui l'est ou six pieds sous terre alors oui, je ramène presque tout à ça... Désolé de t'embêter ainsi.

Je mordis simplement dans une boule coco avant d'avaler une tasse de cappuccino, j'avais bien mangé ce matin ! J'étais plutôt fier de moi, d'habitude je ne prenais pas autant, Ryuku avait un drôle d'effet sur moi. C'était comme si je ne voulais pas l’inquiéter -pas qu'il s'inquiète pour moi-, un peu comme un fils voulait ne pas inquiéter son père et le rendre fier.

...

What ?!

Venais-je de penser à Ryuku comme à  une figure paternelle ?!

Cela expliquerait bien des choses...

Raah non ! Je ne pouvais pas penser à ce psychopathe comme étant possiblement un modèle, c'était même le contraire !
Ou alors j'étais en train de développer un sévère syndrome de Stockholm et dans ce cas là, je n'avais plus qu'à retourner en hôpital psychiatrique ou tomber du haut de ma propre connerie.

Bah t'es pas arrivé en bas...

- Et puis bon, de quoi pourrait-on parler toi et moi mis à part ça ? Tu n'es pas enceinte ni une mère allaitante, et comme je ne suis pas gastro-entérologue, on ne peut pas parler de la consistance de tes selles ni de tes possibles ballonnements. Enfin, si ton phantasme c'est la coloscopie, on peut toujours s'arranger.., fis-je pour détourner la conversation.

Et voilà qu'on revenait à la case départ, c'était vraiment un don chez moi. J'eus un sourire un peu désolé avant de me lever et commencer à débarrasser la table et mettre les mugs dans le lave-vaisselle.

- Si je retrouve tes affaires, je te les lave et te les ramène ? Ou tu préfères que je les dépose dans ta boite aux lettres si j'arrive à tout faire rentrer ?

Sans mauvais jeu de mots.

- Ou tu préfères que je les brûle ou même les passe à la javel pour enlever toute trace de leur passage dans mon appartement ?

L'auto-dérision, créatrice de lien social depuis 1852.
Akeshi Ryuku» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Nishimura Tooru (Kyô)
Pseudo : Nuage
Date de naissance : 16/02/1982
Age : 35
That's what i do there : Tatoueur
What about love ? : En couple
Messages : 638

Dim 14 Fév - 23:36
Voir le profil de l'utilisateur     
Tandis que je me servais à nouveau du jus d’orange, je remarquai que l’attitude de Sora avait légèrement changé suite à ma remarque. Ça n’était pas un changement d’attitude flagrant, mais il paraissait un peu décontenancé. Il m’en voulait à cause du donjon ? Ses amis pouvaient très bien en trouver un autre, je ne devais pas être la seule personne à en posséder un dans le pays. Et puis, leur tournage pouvait très bien attendre. J’avalai une autre boule coco avant d’écouter la réponse du jeune hermaphrodite.

Alors comme ça le sexe était quelque chose de salvateur pour lui ? Je comprenais mieux son changement d’attitude. Ma remarque l’avait très certainement blessé, mais de toute manière, comment aurais-je pu savoir ce que représentait l’acte charnel à ses yeux ?

Je portai une fois de plus le verre rempli de jus d’orange à mes lèvres mais je faillis m’étrangler en entendant les paroles que prononça mon vis-à-vis par la suite.

- « Bon Sora, ça suffit maintenant. » soufflai-je en reposant bruyamment mon verre sur la table.

Ma seule envie désormais était qu’il se taise et qu’il arrête de débiter des dizaines de phrases sans queue ni têtes.  

- « J’ignore pourquoi tu réagis de la sorte. Je ne connais pas ton passé et ce qui a bien pu t’arriver dans la vie pour que le sexe soit devenu quelque chose de vital pour toi. A vrai dire, je m’en fous complètement de savoir. Mais s’il te plait, tais-toi, c’est insupportable. » ajoutai-je sur un ton sec.

Je me levai, attrapai le reste de vaisselle qui traînait encore sur la table et mit le tout dans le lave-vaisselle sans faire preuve de délicatesse. Je me tournai ensuite vers le jeune homme avant de planter mon regard dans le sien.  

- « Pour mes affaires, fais-en ce que tu veux si tu les retrouves. Tu peux même assouvir tes fantasmes avec, si ça t’enchante. » lui rétorquai-je.

Décidément, nous n’étions pas faits pour nous entendre lui et moi.  

- « De toute façon, ça ne sert à rien d’essayer d’avoir une discussion. Ca ne nous mènera nulle part. »

Je finis par me diriger vers la porte de son appartement et je tournai la clé présente dans la serrure afin de l’ouvrir. Une fois ladite porte ouverte, je me tournai une dernière fois vers Sora.

- « J’espère simplement qu’il ne s’est rien passé entre nous cette nuit et que tu ne vas pas avoir de problème. Et si jamais c’est le cas, n’hésite pas à me contacter. » lui annonçai-je doucement.  

Quand bien même je ne supportais pas le jeune hermaphrodite et quand bien même lui souffler l’idée de m’appeler s’il lui arrivait un quelconque problème lié à la nuit dernière pouvait paraître étrange de ma part, j’étais sincère en lui révélant cela.

Je sorti de l’appartement et referma la porte derrière moi avant de reprendre le chemin qui me ramènerait jusqu’à chez moi.
 
Scoop : Sailor Moon et l'homme masqué enfin ensembles !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'homme Masqué
» Sailor Moon
» [Juillet] Pullip Sailor Moon
» Éditeur Kazé
» Avatar d'homme masqué

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Love Technology ♠ :: La ville de Nishinaka ♠ :: Les logements :: Nishinaka no Hirokouji-