AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La porte !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Seo Kenta» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Leo (Jeong Taek Wun ) ©Blackjack
Pseudo : Saya
Date de naissance : 17/02/1991
Age : 27
That's what i do there : Tient un bar et y fait souvent le service / NSA
What about love ? : Célibataire
How I feel :
Messages : 451

Mar 22 Déc - 22:52
Voir le profil de l'utilisateur     

La porte !
 

 
Le QG des NSA. Je pousse un soupir en parcourant les couloirs du bâtiments. Je dois faire mon boulot et pour ça, je dois aller dans une des salles pour avoir certains renseignements. Comme je n'ai pas non plus envie de rester des heures dans ce lieu, je presse le pas pour atteindre la salle. Arrivé dans la salle, j'entre, prenant garde à laisser la porte ouverte. C'est une de ses portes qui, si elle se ferme, ne peuvent être ouvertes que de l’extérieur. Traversant les rayons, je me dirige vers l'endroit où est le dossier dont j'ai besoin. Je le feuillette rapidement avant de passer à un autre. Je ne relève pas la tête en entendant quelqu'un entrer dans la salle. Après tout, moins je vois de monde, mieux je me porte. Je parcours encore quelques lignes avant de relever la tête. Ce n'est pas le bruit que je pense que je viens d'entendre...

Je fais quelques pas dans la salle avant de pourvoir voir ce que je voulais. À savoir la porte. Qui est fermée. Cherchant des yeux, la personne qui est entrée, je tombe rapidement sur un autre homme. Je m'approche de lui rapidement. J'hésite un peu, n'ayant absolument pas envie de parler à quelqu'un. Encore moins avec un de mes collègues de la NSA.

« C'est toi qui est entré le dernier ? »

Pour lui faire comprendre pourquoi je dis ça, je fais un signe vers la porte. Je n'ai pas envie de parler. J'espère juste qu'il est assez intelligent pour comprendre la gaffe qu'il vient de commettre en laissant la porte se fermer. Une fois cela fait, je retourne à mon dossier. Il a fait cette bourde, il la répare tout seul. Hors de question que participe. Après tout, c'est de sa faute et j'ai d'autres chats à fouetter. Je retourne donc à mon dossier, profitant du fait que pour le moment on est coincé ici. J'en prends plusieurs autres qui m’intéresse et part m'asseoir dans un des coins de la salle, à même le sol pour les potasser. Au moins, ce sera quelque chose de moins à faire plus tard.

 
© charney
Tokunaga Renji» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Matsuzaka Tori
Pseudo : Keiko113
Date de naissance : 11/11/1986
Age : 31
That's what i do there : Garçon de café / agent de la NSA
What about love ? : Célibataire
How I feel : .

Messages : 568

Mer 23 Déc - 11:41
Voir le profil de l'utilisateur     
La porte!
“Le tact : une aptitude au mensonge.”. Δ

La nsa je pourrais y passez ma vie. C’est d’ailleurs en général ce que je fais de mes journées et de mes soirées, au plus grand d’espoir de mon partenaire Naoya, quand je ne suis bien entendu, pas en chasse aux Denshou ou au café dans lequel je suis serveur. Malheureusement pour moi, ma journée aujourd’hui allait prendre fin car que je venais de termine les derniers dossiers qui c’était empilés sur mon bureau.

N’ayant donc plus rien à faire et plus aucune raison de rester dans ce merveilleux endroit, je pousse un faible soupire et rassemble finalement tout ça avant de décider de ne pas m’éterniser d’avantage ici.

Sortant de mon bureau je me dirige finalement vers la salle des renseignements pour ranger mes dossiers et jeter un rapide coup d’œil au dossier en cours de recherche. Après tous, il est important pour un agent de toujours se tenir informer des dernières trouvailles et nouvelles, même si le cas d’une personne ne nous a pas été attribué personnellement.

Arrivant donc dans la salle, je constate rapidement que la porte est déjà ouverte, me signifiant qu’une personne s’y trouve déjà. Curieux, j’effectue alors automatiquement et surtout discrètement un petit pas de côté pour apercevoir de qui il pouvait bien s’agir.

Heureux, je remarque finalement bien vite, une silhouette masculine plutôt élancé qui ne m’est pas inconnu. Ce charmant Kenta se trouvait là, dos à moi, ne se doutant pas une seule seconde que sa présence ici, me rendait finalement service. D’ailleurs, si j’avais voulu tomber sur lui dans de meilleures circonstances je n’y serais sans doute même pas arrivé.

Faisant donc mine de ne pas l’avoir vu, j’entre finalement dans la pièce comme si de rien était avant de me cogner, maladroitement, ou pas, à la porte d’entrée pour que celle-ci se referme derrière moi, sachant parfaitement qu’ils nous seraient dès à présent impossible de sortir d’ici sans une aide extérieure.

M’engouffrant donc dans la pièce en continuant de faire l’ignorant, la réaction de Kenta, elle, ne se fait pas attendre. Je suis cependant surpris qu’il vienne si facilement m’adresser la parole lui, qui habituellement, détester faire entendre le son de sa voix à qui que ce soit …. Je plein d’ailleurs franchement sa partenaire ….

-«  Je pense bien oui … » Lui répondis-je innocemment en regardant au tour de moi pour voir s’il n’y avait pas une autre personne qui aurait pu entrer à ma suite. Bien entendu, je savais que ce n’étais pas le cas mais bon, il faut bien que Kenta pense que tout ceci n’est qu’une grosse maladresse de ma part.

Pour ce faire, je le laisse d’ailleurs s’éloigner de moi et me diriger, assez rapidement, vers la porte que je tente d’ouvrir, sans bien sur aucun espoir qu’elle ne s’ouvre. Voyant que mon action n’a finalement aucun effet, je m’empare de mon portable avant de laisser échapper un faux soupire de mes lèvres.

-« J’ai pas de réseaux…  Lâchais-je finalement à l’attention de Kenta tout en me retournant vers lui, je suis désolé je pense bien que l’on est bloqué ici jusqu’à ce qu’une personne entre … » Malheureusement ou plutôt heureusement, cette chose ne se produirait pas avant un bon moment au vue de l’heure avancer à la quel nous nous trouvons.

-«  Ta partenaire sait que tu es ici ? Le mien est déjà rentré donc aucune chance que mon absence l’inquiète… »Lâchais-je désespéré avant de me laisser glisser contre un cassier, non loin de ma victime. Sérieusement, j’aurais dû faire comédien plutôt que garçon de café…
© GASMASK
Seo Kenta» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Leo (Jeong Taek Wun ) ©Blackjack
Pseudo : Saya
Date de naissance : 17/02/1991
Age : 27
That's what i do there : Tient un bar et y fait souvent le service / NSA
What about love ? : Célibataire
How I feel :
Messages : 451

Ven 25 Déc - 13:49
Voir le profil de l'utilisateur     

La porte !

Ignorant l'homme, que je finis par reconnaître comme étant Renji, je me plonge dans les dossiers que j'ai sous les yeux. Je dois faire mon travail et s'y pour ça, je dois rester à lire ces dossiers, je le ferais. Sans regarder ce que fait mon collègue, même si je me doute qu'il essaie d'ouvrir cette stupide porte. Franchement faut être con pour laisser une salle comme celle-ci ne s'ouvrir que de l'extérieur.

Lâchant des yeux le dossier que je suis en train de lire, j'entends Renji se plaindre qu'il n'a pas de réseau. Je n'ai même pas mon portable qui est resté sur mon bureau. Alors ce n'est pas avec mon aide que l'on sortira d'ici. Je hausse simplement les épaules quand il dit qu'on va rester bloqué ici pas mal de temps. Je m'en doutais un peu vu l'heure. Je n'ai pas d'obligation en plus. Juste que le bar n'ouvrira pas ce soir mais ce n'est pas la chose la plus grave au monde.

Je hausse les sourcils. Si Harumi sait que je suis ici ? Bien sûr que non ! Comme si je lui parlais plus que nécessaire. Poussant un léger soupir d'agacement, je secoue la tête de gauche à droite. C'est bon, j'ai assez parlé avec lui pour la soirée ! S'il pouvait me foutre la paix maintenant se serait bien. J'espère juste qu'il comprendra, que non ma partenaire ne viendra pas. Je ne l'avais pas vu aujourd'hui, ce qui en soit m'enchantais. Moins je la voit mieux je me porte. Certes elle ne m'avait rien fait mais... Elle lui ressemblait trop pour que j'arrive à seulement l'apprécier.

Poussant un nouveau soupir, je me lève du sol, regardant Renji du coin de l’œil. Je n'avais pas envie de parler, de lui parler... Alors j'espérais qu'il n'allait pas vouloir faire la causette. Ramassant les dossiers, je me dirige vers l'endroit où je les ai prit pour les ranger. Je prends le temps de les ranger à leur place, me dirigeant vers un autre endroit de la pièce pur accéder à d'autres dossiers qui m’intéressent. Je laisse courir un de mes doigts sur les dossier,s, lisant au passage l'étiquette qui les accompagnent. Je finis par trouver ceux qui m’intéressait et m'en saisit. N'ayant pas envie de voir Renji qui est, pour le moment, resté là ou je l'ai laissé, je m'assois de nouveau sur le sol, ramenant mes jambes contre mon torse pour pouvoir poser le dossier dessus. C'est plus simple comme ça.

© charney
Tokunaga Renji» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Matsuzaka Tori
Pseudo : Keiko113
Date de naissance : 11/11/1986
Age : 31
That's what i do there : Garçon de café / agent de la NSA
What about love ? : Célibataire
How I feel : .

Messages : 568

Dim 27 Déc - 11:13
Voir le profil de l'utilisateur     
La porte!
“Le tact : une aptitude au mensonge.”. Δ

Seigneur dans quoi donc me suis embarqué ? Je sais que ce garçon n’est pas très loquace, ni même sociable mais jamais au monde, j’aurais pu penser que ça pouvait être à ce point. Non mais sérieux, en guise de réponse je n’ai même pas eu droit à un « non », seul un soupire et un signe de tête mon été adressé pour me faire comprendre une réponse. Bon après, je peux encore m’estimer heureux qu’il ait tenté de me répondre, vu ses réactions il aurait très certainement pu simplement se lever en fessant comme s’il n’avait rien entendu …. Déjà qu’il préfère retourner se plonger le nez dans les dossiers plutôt que rester en ma compagnie ….

-« Tu bosses sur quel dossier ? » Lâchais-je finalement après l’avoir observé, silencieusement, chercher çà et là des informations avant de se rasoirs plus loin. Une chose est sur ma compagnie le dérange fortement et il ne compte pas me le cacher.

« On sait jamais, je peux peut-être t’aider…. »

Ma tentative est désespérer et je le sais parfaitement. Je suis d’ailleurs parfaitement conscient que j’ai 99% de chance de ne recevoir aucune réponse, mais je ne peux pas non plus rester assis là silencieux. Après tous ce n’est pas mon problème si ce mec à des problèmes avec les autres.

D’ailleurs, pourquoi diable est-il aussi associable ? J’avais certainement dû lire quelque chose là-dessus en fouillant dans son dossier personnel mais curieusement je n’arrive pas à remettre le doigt dessus…. Une fille ? Un frère ? Une sœur ? Un ami ? Ça doit certainement être une de ses options mais là-quel ? C’est tout de même insensé qu’un agent comme moi n’arrive pas à se souvenir de ce genre de chose ?

Agacé par ma mémoire défectueuse, je ne peux contenir un soupire avant de me redresser. Si je ne peux pas me souvenir d’une info aussi important que celle-ci, il va falloir que j’obtienne la réponse de la source première. Seul problème, cette source n’est pas loquace de basse alors parler d’elle-même c’est carrément mission impossible. Autant demander des renseignements à une pierre tombale… Note que sur ce point-là je ne peux pas vraiment lui en vouloir, après tous je ne suis pas bien différent de lui et bien que je ne cache pas mon passé, il est vrai que je n’aime pas non plus parler de moi.

-«  Pour ma part je travaille sur un dossier d’un mec qui sait laisser endoctriner par sa copine… » J’avais lâché ça le plus naturellement possible en vagabondant entre les allés de dossier, guettant la moindre réaction de Kenta. J’allais devoir la jouer subtil pour essayer de le faire parler de lui…

-«  Tu as des conseils à me donner pour ce genre d’affaire ? Parce que je t’avoue que je ne sais pas trop comment procéder… Ce genre de chose est… plutôt délicat à traiter tu ne trouves pas ? »

Honnêtement, je me préparer à me recevoir un nouveau mur de mutisme en pleine face. Mais qui sait peut-être que l’une de ses réactions facial me mettra sur la piste de son passé. A moins qu’il sache aussi bien que moi contrôler la moindre de ses émotions…
© GASMASK
Seo Kenta» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Leo (Jeong Taek Wun ) ©Blackjack
Pseudo : Saya
Date de naissance : 17/02/1991
Age : 27
That's what i do there : Tient un bar et y fait souvent le service / NSA
What about love ? : Célibataire
How I feel :
Messages : 451

Dim 10 Jan - 23:38
Voir le profil de l'utilisateur     

La porte !

Continuant de lire divers dossiers, je profite du silence qui je le sais ne durera pas. Je ne comprends pas les personnes qui on tant besoin de parler que ça... Ils ne peuvent pas ce taire pendant un cours temps ? Poussant un soupir en entendant la voix de Renji briser une nouvelle fois le silence, je décide de simplement l'ignorer après un bref signe de tête lui indiquant que non je n'ai pas besoin d'aide. Je suis assez grand pour gérez mes cas sans l'aide de quinconce.

Me relevant, je me décide à aller reposer les dossiers que j'ai en main pour m'en saisir de nouveau et recommencer à lire. Cette fois-ci, je ne prends pas la peine de me rasseoir sur le sol. A quoi ça peut bien servir après tout ? Profitant de la paix relative que me donne le silence de Renji, je tourne les pages des dossiers plus vraiment concentré dessus. Mes pensées sont plus focalisés sur le fait que je vais sûrement devoir me trouver un coloc pour baisser le prix de mon loyer. A vrai dire, je préférais sans, mais je n'ai pas le choix.

Si je veux pourvoir garder et mon bar et mon domicile, je dois faire avec. reste plus qu'à trouver un colocataire silencieux et qui ne prendra pas de place... Haussant les épaules, je reporte mon attention sur Renji qui a recommencer à parler. Il ne sait faire que ça ?

Le toisant du regard, je l'écoute me raconter son affaire et à part un très léger et rapide crispement de la mâchoire j'arrive à ne montrer aucunes émotions. Je ne sais pas pourquoi je réagis ainsi, sûrement parce que ça me rappelle Kaede, mais je doit évitez de laissez transparaître la moindre émotion. Je n'ai pas spécialement envie qu'on découvre qu'à la base, j'étais infiltré ici, même si j'ai retourné ma veste. Fermant le dossier que je tiens en main, je relève les yeux vers Renji, pour lui répondre. J'aurais peut-être la paix comme ça.

« Je n'ai aucune idée de ce que tu peux faire. C'est ton affaire démerdes-toi.  »

Je me détourne de lui, range le dossier avant d'aller m'asseoir contre un des murs. Je sors de ma poche, une feuille, dont je n'ai aucune idée de ce qu'il y a au dos, avant de prendre le crayon et de me mettre à dessiner. Ce sera toujours mieux que de devoir faire attention à Renji et à ses paroles.

© charney
Tokunaga Renji» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Matsuzaka Tori
Pseudo : Keiko113
Date de naissance : 11/11/1986
Age : 31
That's what i do there : Garçon de café / agent de la NSA
What about love ? : Célibataire
How I feel : .

Messages : 568

Dim 17 Jan - 11:00
Voir le profil de l'utilisateur     
La porte!
“Le tact : une aptitude au mensonge.”. Δ

Bingo ! C’est très léger mais il vient bien d’avoir une réaction négative suite à ce que je viens de lui raconter. Ce genre de crispement de mâchoire ne trompe pas et surtout pas quand on a fait des études de psychologie comportementale comme moi. Cependant, il est important de ne rien laisse transparaitre, je continue donc à vagabonder dans les allées en regardant ici et là quelques dossiers, sans vraiment prêter attention à sa réponse. De toute manière, il était évident qu’il n’allait pas répondre gentiment et encore moins après sa réaction physique. Cependant, au fond de moi-même je note le fait que même en étant un agent de la nsa il ne fait pas d’effort quand un collège lui demande son avis. C’est plutôt rare de trouver ce genre de chose ici, même les plus mauvais agents sont toujours content quand on leur demande de l’aide. Après, habituellement il réagit peut-être autrement, bien que j’en doute, mais il est important de noter dans la marge que sa réaction est potentiellement liée à la situation que je lui ai exposée. Il faudrait que je réessaie avec un autre problème pour vérifier ma théorie… Cependant il est certain que s’il me rembarre de nouveau je me pencherais encore plus sur son cas. Mais pour le moment restons en-là, de toute façon je sens bien que si je pousse ses réactions plus loin ça va mal finir. Il ne me supporte déjà pas de base évitons de lui donner d’autre raison de m’éviter.

Le laissant donc s’installer tranquillement dans un coin, je tourne encore quelque seconde dans les allées. Comment allais-je procéder pour tourner la situation à mon avantage en sachant que parler à tort et à travers l’énerve encore plus ? Ce garçon n’est pas un cas facile et met vraiment à rude épreuve mes compétences d’agents… Si seulement il n’avait pas eu tous les caractéristiques d’une taupe … J’aurais certainement pu le laisser dans un coin et faire comme s’il n’existait pas … Malheureusement depuis que cette souris c’est mise à balancer des informations sur mon compte et sur celui des autres je n’ai plus que ce garçon en tête. Il faut que je trouve des preuves à son sujet et ça peut-importe ce que cela peut me couter ….. Seulement comment faire pour trouver des indices avec un garçon aussi renfermé et agressif ? J’ai beau me tourner sans fois la question dans ma tête je n’arrive pas à trouver de solution …

Soupirant finalement de lassitude face à mon manque d’imagination, je décide de laisser tomber l’affaire pour cette fois et me redirige vers Kenta. Il ne me reste plus cas attendre que quelqu’un vienne me délivrer de cet enfer… Seulement en m’approchant de mon collège mon regard est soudain attiré par le bout de papier sur lequel il est en train de griffonner.

Me laissant glisser face à lui, je ne peux m’empêcher de remarquer quelques annotations intéressantes. Apparemment il s’agit d’un brouillon de petite annonce …. Une annonce concernant une recherche de colocataire. Est-ce possible que la chance a enfin tourné ? M’accorderais-ton enfin une opportunité pour me rapprocher d’avantage de lui ? En tous cas, si c’est bien le cas je ne vais pas le laisser passer, reste seulement à trouver un moyen d’aborder le sujet … Avec encore un peu plus de chance il remarquera peut-être mon intérêt pour son bout de papier …
© GASMASK
Seo Kenta» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Leo (Jeong Taek Wun ) ©Blackjack
Pseudo : Saya
Date de naissance : 17/02/1991
Age : 27
That's what i do there : Tient un bar et y fait souvent le service / NSA
What about love ? : Célibataire
How I feel :
Messages : 451

Ven 22 Jan - 18:39
Voir le profil de l'utilisateur     

La porte !

Laissant mon collègue vagabonder dans la salle, je me concentre sur mon dessin, me contentant de penser qu'au prochain coup de crayon. Je profite du silence qui pour une fois n'a pas l'air d'être perturbé. Il semblerait que Renji ai enfin compris que j'avais envie de tout sauf de lui parler. Il aura juste fallu un peu de temps pour que ça monte au cerveau et que j'élève un peu la voix. S'il avait suffit que de ça, j'aurais gueuler plus tôt. Enfin... Je continue mon dessin, me coupant complètement de le salle et du contexte actuel pour me concentrer que là dessus. Dessiner me permet d'arrêter de penser, de m'évader comme je peux alors c'est avec plaisir que je me jette à corps perdu là dedans quand j'ai du temps libre. Pas que là, je sois vraiment seul comme je le souhaiterais mais je n'ai pas trop le choix. À cause de l'autre, je me retrouve coincé dans cette salle. Sérieusement, comment un agent aussi ancien que lui a put faire une erreur comme celle-ci ? Seuls les nouveaux là font, et encore pas tant que ça. Retenant un soupir, je me repose mes yeux sur mon dessin. Il manque quelque chose dessus, mais je n'arrive pas à voir quoi. Je ne réagis pas en entendant mon collègue se rapprocher de moi. Il doit sûrement chercher un dossier.

Néanmoins, en le sentant se laisser glisser contre le mur, je comprends que au contraire, il vient en face de moi pour faire je ne sais quoi, plutôt que de lire des dossiers. Je pousse un soupir, lassé de sa présence constante mais reste silencieux. Je préfère l'ignorer plutôt que d'y faire attention. Peut-être que comme ça, il comprendra que je ne veux pas lui parler. Mais son regard, posé sur moi et sur la feuille que j'ai entre les mains finit rapidement pas m'intriguer qu'est-ce qu'y peut être assez intéressant pour qu'il soit aussi attiré ?

« Ma feuille t'intéresse ? »


Perturbé, par son regard, je retourne la feuille, cherchant à savoir ce qui peut le faire fixer ma page ainsi. Je fronce les sourcils en me rendant compte de ce que j'avais écrit derrière. En quoi, le fait que je recherche un colocataire peut-il bien l'intéresser ? Je ne vois même pas en quoi c'est intéressant... Déjà que je me passerais bien de cette recherche, je n'ai malheureusement pas le choix. Pour pouvoir garder mon bar, et mon logement, je vais devoir faire baisser les coups d'un des deux et ça ne vas sûrement pas être le bar...

Lassé, de subir le regard du japonais, je replis la feuille, la fourrant dans une de mes poches. Le crayon que je tenais en main suit le même chemin. Ayant maintenant les mains libres, je finis par appuyés ma tête sur ma main droite. Le temps va me paraître long, je le sens, surtout si je dois supporter Renji.

© charney
Tokunaga Renji» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Matsuzaka Tori
Pseudo : Keiko113
Date de naissance : 11/11/1986
Age : 31
That's what i do there : Garçon de café / agent de la NSA
What about love ? : Célibataire
How I feel : .

Messages : 568

Dim 24 Jan - 11:12
Voir le profil de l'utilisateur     
La porte!
“Le tact : une aptitude au mensonge.”. Δ

C’est tout de même incroyable que ce mec ne supporte même pas ma présence et un simple regard sur sa feuille. En plus de cela, ce n’est même pas comme si je m’amuse à regarder ce qu’il griffonner, loin de là même … Mais bon que voulez-vous, il y a des personnes encore moins asociale que la mort … C’est rare mais ça existe…

-«  Pas vraiment non »

Bon en vérité elle fait bien plus que m’intéresser mais je préfère être prudent. Surtout, ne pas se montrer pressé et utiliser les bons mots pour que Kenta puisse envisager tranquillement ce que j’ai en tête.

-« je trouve juste ça amusant que tu cherches un colocataire alors que moi j’étais en train de penser qu’habiter seule ça commence à m’ennuyer… »

Voilà l’hameçon est lancé, il ne me reste plus cas prier tous les dieux de cette terre que le poisson nommé Kenta y morde, mais franchement, je n’ai pas beaucoup d’espoir. Non mais c’est vrai, regarder le, ce mec ne me supporte pas, comment pourrait-il envisager ne fuse qu’une seconde que je pourrais être son futur colocataire….

-« Enfin …. Ne fait pas attention et continue de dessiner. Pour une fois que j’ai l’impression de voir de la sérénité dans ton visage ça serait dommage de gâcher ça… »

Bon, ma tentative de passer pour un sympa et pas trop intrusif est certainement désespéré mais je n’ai pas vraiment d’autre option …. La conversation n’ayant pas marché il ne me reste plus que l’option : « muet comme une carpe ». Puis il s’emble aimer ça alors autant continuer dans cette direction non ?

Je ferme donc les yeux et attend en silence qu’une personne vienne ouvrir la porte. Pas trop tôt non plus, il faut le temps que ce type prenne conscience que je pourrais être un bon colocataire pour lui. Pour ma part, j’aime ma tranquillité et quand bien même mes mots avaient été vrais, il ne fait aucun doute que je n’aurais jamais choisi Kenta comme colocataire. D’ailleurs, en y réfléchissant je ne vois pas vraiment qu’elle genre de personne pourrait accepter d’habiter avec lui … Non mais c’est vrai … ça doit être l’enfer d’habiter avec un mec aussi muet que lui. Puis je ne comprends même pas comment il ne m’a pas encore proposé d’habiter avec lui. Un mec aussi parfait et beau que moi ça ne se trouve pas à chaque coin de rue.

-«  Je ne sais pas pourquoi tu cherches un colocataire mais j’espère que tu trouveras vite. J’ai cru comprendre que dans cette ville c’est le genre de chose assez compliqué à trouver. » Rajoutais-je sans ouvrir les yeux.

Avec ça il devrait céder non ? En tous cas si ce n’est pas le cas je ne sais pas ce que je vais pouvoir faire de plus… En tous cas, hors de question que je lui demande franchement d’habiter avec moi. Etant ma cible, il est important qu’il ait l’impression que cette idée vienne de lui dans le cas où les choses évolueraient négativement par la suite.
© GASMASK
 
La porte !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Porte étendard orque
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» Utilité du bouclier lorsque l'on porte une armure légère
» Une porte...Allez toquer, ne soyez pas timide !
» La porte-parole de la Minustah opine sur Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Love Technology ♠ :: La ville de Nishinaka ♠ :: Torishimari :: Le QG des NSA-