AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Enquête et souvenir douloureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hagio Harumi» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Kitagawa Keiko
Pseudo : Keiko113
Date de naissance : 13/03/1989
Age : 29
That's what i do there : Agent de la NSA et serveuse
What about love ? : Libre
How I feel : .

Messages : 4414

Mer 23 Déc - 21:14
Voir le profil de l'utilisateur      http://keiko113.imgur.com/
Enquête et souvenir douloureux

   
feat. Kenta & Harumi

   
Aujourd’hui c’est jour de congé pour moi, enfin par jour de repos j’entends bien entendu que je ne dois pas aller travailler en tant que serveuse, parce que n’oublions pas que le travail d’agent de la nsa ne s’arrête jamais et cela même quand on nous autorise à nous reposer pendant un jour. Voilà donc pourquoi, la veille, j’avais convenu avec Kenta, mon partenaire, d’un point de rendez-vous pour discuter de notre cible. S’agissant d’un garçon vivant à Shizen , nous avions bien entendu prévu de nous rencontre dans ce quartier pour plus de facilité.

Tout en me rendant donc au point convenu, j’ai gardé en tête qu’il est difficile de travailler en toute sérénité avec mon collègue, j’ai donc pris soin de faire un détour, au risque d’être en retard, pour lui acheter des Kimchijeon ou plus communément appeler pancake aux kimchi. Qui sait, peut-être qu’avec ce genre d’attention, il sera un peu plus de bonne humeur… En tous cas c’est ce que j’espère… Bon après, il est vrai qu’il n’aime pas spécialement manger, mais il va bientôt être treize heures donc théoriquement, j’ai beaucoup plus de chance qu’il accepte de manger ce que je lui ai apporté…

C’est donc finalement en priant mentalement que notre journée se passe correctement sans trop de dispute, non fondé, que j’arrive non loin du parc Heisei. Malgré le monde, je distingue assez rapidement Kenta qui m’attend sur un banc. Il faut dire que passer toute mes journées et presque toutes mes soirées en sa compagnie, aide beaucoup à le reconnaitre et cela,  même de loin. Cependant et cela malgré tout le temps passé avec lui, je n’arrive toujours pas à reconnaitre son humeur du jour. C’est d’ailleurs belle et bien le seul avec qui j’ai ce problème … Pas de chance pour moi il s’agit de la seule personne avec qui je dois passez presque tout mon temps … Et je peux vous dire que ne pas arriver à distinguer les humeurs de son partenaires soupe au lait peut amener à de réel difficulté… Enfin bon, avec le temps j’ai appris à m’y faire … Inutile donc de perdre plus mon temps à l’observer  en quête d’un petit sourire ou d’un simple soupire.

-« Salut toi, lâchais-je joyeusement une fois arriver face à lui, tu vas bien ? Je suis vraiment désolé pour mon retard … Mais pour me faire pardonner je t’ai apporté un petit quelque chose » Pour appuyer mes paroles, je lui tends alors sans plus attend le sac plastique dans lequel se trouve son repas favoris.

Habituellement je ne suis pas aussi joyeuse en sa compagnie et il le sait parfaitement. Cependant, il ne faut pas perdre de vue que si nous sommes ici à deux c’est tout d’abord pour débusquer notre proie. Il est donc important de se fondre dans la masse et de passer pour deux personnes totalement normal qui ont décidés de passer un agréable moment ensemble… Bien que je ne sois pas certaine que Kenta connaisse réellement la définition du mot agréable… du moins pas en ma compagnie…

   
   
made by guerlain for bazzart
Seo Kenta» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Leo (Jeong Taek Wun ) ©Blackjack
Pseudo : Saya
Date de naissance : 17/02/1991
Age : 27
That's what i do there : Tient un bar et y fait souvent le service / NSA
What about love ? : Célibataire
How I feel :
Messages : 451

Ven 25 Déc - 13:45
Voir le profil de l'utilisateur     

Enquêtes et souvenirs douloureux
 

 
Agacé, j'allonge le pas vers Shizen. J'aimerais ne pas devoir aller là-bas. J'aimerais ne pas devoir voir ma partenaire mais il semblerait que je n'ai guère le choix. Le travail de NSA est le travail de NSA. Je dois débusquer un crétin de Denshou avec Harumi et pour cela, je dois passer l'après-midi, la soirée et sûrement une bonne partie de la nuit avec elle. Je ne sais pas si mes nerfs réussiront à survivre à ça. Pas quand tout à elle me rappelle la jeune fille que j'ai tué. Pas quand j'ai autant envie de la protéger que j'ai envie de la haïr. Roulant des épaules pour me détendre, je finit par aviser un banc libre dans le coin où on s'est donné rendez-vous. J'y prends place, il ne manque maintenant que ma partenaire.

Renversant la tête en arrière, je regarde le ciel. Il est dépourvu d'un seul nuage. Malgré les températures hivernales, sentir les rayons du soleil caresser ma peau est plus qu'agréable. Ça me rappelle les moments où j'avais encore mon grand frère à mes côtés. Avant que tout devienne un problème. Fermant les yeux, je les rouvre finalement en entendant une voix féminine que je commence à trop connaître. À force de passer tant de temps avec elle, je vais finir par connaître chaque intonations si semblables à celles qu'elle pouvait avoir, à connaître chaque détails du visage de ma partenaire qu'elle partage avec elle. Je relève la tête gardant le silence, pour écouter ma partenaire me demander de l'excusez pour son retard.

D'un simple hochement de tête je le lui montre que j'ai compris, et lui fait de la place sur le banc pour qu'elle s'y installe.

« Merci, pour la nourriture »

Je prends aussitôt le paquet de ses mains. Je sais que je me dois d'agir plus naturellement, plus « gaiement » mais je ne peux pas non plus changer tout mon caractère pour un crétin, sous prétexte que je dois le chopper. Poussant un soupir à l'idée d'être un peu plus loquace que d'habitude, j'ouvre le plastique, pour voir ce qu'Harumi m'a acheté.

Je lève la tête un peu vite, en regardant ma partenaire. J'ai les yeux grands ouverts sous la surprise.

« Comment tu... »

Je n'arrive pas à finir ma phrase tellement la surprise est grande. Comment elle pouvait savoir que les pancake au kimchi sont sûrement le plat que je préfère ? Je ne lui avais jamais dit. Décidant de me plier aux règles qui font qu'on doit passer pour des amis normaux, j'adresse un léger sourire à ma partenaire, qui pour une fois n'est presque pas forcé. Ça faisait pas mal de temps que je n'en avais pas mangé alors pur une fois, je n'allais pas le lui reprocher. Me saissisant d'un des pancakes présent dans la boite, je le lui tends pour elle avant de m'en saisir d'un second. Je mangerais sûrement que ça, mais ce sera bien suffisant.

« Comment on va pro... »

Je ne finis pas phrase. Je reste figé devant ma partenaire alors que je la regarde mangé le pancake qu'elle a acheté. Pourquoi ? Pourquoi faut-elle qu'elle lui sent si semblable ? À Harumi, se superpose la vision de celle que j'ai tué, mangeant les mêmes Kimchijeon en ma compagnie. De la même manière surtout. Serrant les poings, pour me forcer à penser à autres choses, je finis par me murer dans le silence. J'attendrais qu'Harumi décide de ce qu'on doit faire.

 
© charney
Hagio Harumi» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Kitagawa Keiko
Pseudo : Keiko113
Date de naissance : 13/03/1989
Age : 29
That's what i do there : Agent de la NSA et serveuse
What about love ? : Libre
How I feel : .

Messages : 4414

Sam 16 Jan - 13:31
Voir le profil de l'utilisateur      http://keiko113.imgur.com/
Plutôt contente qu’il ne soit pas fâché par mon retard, je m’assois assez rapidement à côté de lui en le scrutant discrètement du regard pour voir sa réaction quand il ouvrira la boite contenant la nourriture. Honnêtement je ne connais pas grand-chose de ce garçon mais pour le coup je suis certaine qu’il serra content  ou du moins surpris… Parce qu’après tous il ne doit certainement pas se douter que je connais son plat favori. Après tous, on ne se parle quasiment jamais et quand c’est le cas c’est pour s'engueuler ou parler boulot donc bon … Je suis d’ailleurs certaine qu’il ne sait même pas ou j’habite tellement son intérêt pour moi ou ma vie est au niveau zéro.

-«  De rien, j’espère que ça te plaira… »

Bon comme je l’ai dit, je suis certaine que ça ne peut que lui plaire mais encore une fois avec lui on ne sait jamais …La preuve en est, il n’a pas pu s’empêcher de soupire, probablement d’agacement, alors que notre journée à deux ne viens que de commencer. Je ne relève d’ailleurs pas le fait qu’il m’ait adressé la parole sur un ton neutre voir glacial … De tout façon je suis habituée à ce genre de chose. Pour vous dire, j’en suis même venue à penser qu’il ne peut pas s’adresser autrement qu’ainsi.

Donc en silence et sans rien ajouter de plus, je l’observe ouvrir enfin le plastique. Sa réaction est tellement immédiate que je ne peux pas m’empêcher de lâcher un petit rire. Pour une fois j’avais vu juste et par chance il semble plutôt réceptif à mon attention

-« Tu pensais vraiment que je ne savais pas ce genre de chose ? On passe notre vie ensemble, donc forcément je me suis rendue compte que tu avais une expression plus réjouie que d’habitude quand tu manges ces pancakes »

Et oui, ce n’est pas parce que lui ne fait pas attention à moi que c’est forcément mon cas. En plus de ça, n’oublions pas que Kenta n’est pas d’un naturelle très loquace, je me suis donc entrainé très dur à essayer de détecter le moindre petit sourire. Et je peux vous dire que ce n’est pas une mince à faire avec un garçon aussi fermé que mon partenaire.

-«  Et comme tu manges que rarement je me suis dit que ça devait faire un moment que tu n’en avais plus mangé … » Dis-je tout en répondant à son sourire en acceptant avec joie le fait qu’il partage sa nourriture avec moi.

Finalement, peut-être que cette journée va bien se passé. En tous cas Kenta semble un peu plus réceptif, à mes attentions, qu’habituellement. Peut-être même qu’avec un peu de chance, on va finir par se rapprocher un peu …. Bon je rêve certainement mais je préfère penser à ce genre de chose plutôt qu’à d’éventuelle crise de nerf potentielle.

-« Itadakimas » lâchais-je finalement avant de commencer à manger.

Les saveurs de ce plat si divin ne tardèrent pas à se répandre dans ma bouche, me fessant instinctivement soupirer de bonheur. Décidément ces coréens sont vraiment doués pour la nourriture, il allait vraiment falloir que je me débrouille pour trouver d’autre plat comme celui-ci dans notre ville. Hein ? Comment ça et si tu n’en trouves pas ? Bah c’est simple, il ne me restera plus qu’une chose à faire, allez immédiatement en coréen faire mon stock et tempi pour les kilos en trop. Bon oké je délire un peu trop là, je ne dois pas perdre de vue que dans cette ville l’apparence est primordial. Donc impossible d’abuser sur ce genre de mets délicieux …. A moins bien sûr que je n’intensifie mes séances de sport … C’est une solution comme une autre non ?

Plongée donc dans mes pensées à peser le pour ou le contre de me laisser aller à mes envies. La voix de mon partenaire me fait finalement sortir de mes songes et même complètement lorsque je me rends compte qu’il ne compte pas terminer ce qu’il a entamé. Curieuse donc de savoir pourquoi il n’a pas continu sur sa lancé, je pose rapidement un regard surpris et interrogateur sur Kenta pour savoir ce qui ne va pas

-«  Qu’est-ce qu’il y a ? »

Tout en posant ma question, je remarque la main de mon partenaire se crisper sur sa jambe. Habituellement il fait ce genre de chose quand je dis quelque chose qui ne va pas, seulement cette fois ci je n’ai absolument rien dis …

-«  Tu as vu quelqu’un que tu connais ? Rajoutais-je en regardant rapidement au tous de nous. Notre cib…. Ami ? »

C’est alors qu’une pensée me traversa l’esprit. Il est impossible que Kenta ai réagi ainsi en voyant notre cible puisqu’il n’a encore jamais vu de photo de lui. Ne pouvant donc pas être ça, il est tout bonnement impossible qu’il réponde à mes questions …. Il est bien trop secret pour ça … Je décide donc finalement de ne pas chercher à comprendre les raisons de son changement d’humeur et passe finalement à autre chose comme si de rien était.

-«  Ha au fait, ça me fait penser que je devais te montrer quelque chose »

Sortant mon portable de ma poche, je farfouille quelque seconde à la recherche de la photo de notre cible avant de lui tendre.

-«  Tu en penses quoi ? »

Étant dans un lieu public, il est assez difficile pour nous de parler ouvertement de notre travail d’agent de la NSA. Il est donc important pour nous de toujours faire attention à ce que l’on dit en prenant bien soin de dissimuler nos informations dans une conversation plus que banal.

-«  Franchement ce site est génial, ça t’indique plein d ‘information sur les idoles coréen. En dessous y a même les endroits où on peut les trouver régulièrement…. Ça ne te dit de les faire pour voir si on en trouve ? »
 
Enquête et souvenir douloureux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un souvenir douloureux... (Pv Brando)
» Souvenir d'Haiti
» Une commission d’enquête et de contrôle interne à la BRH du Cap-Haitien.
» Aux yeux du souvenir...
» quelques imageries pour ce souvenir......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Love Technology ♠ :: La ville de Nishinaka ♠ :: Shizen-