AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Souviens-toi la nuit dernière [PARTIE I] | Ft. Takeo ♥♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Shimizu Seika» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yo-ka ▲ Diaura
Pseudo : Dixy
Date de naissance : 12/09/1991
Age : 26
That's what i do there : Coiffeur
What about love ? : Ma guitare, seul et unique amour ♥
How I feel :

Messages : 246

Lun 28 Déc - 23:56
Voir le profil de l'utilisateur     
Souviens-toi la nuit dernière [PARTIE I]
Nom du joueur 1
Noguchi Takeo
Ft. Ruki - {The Gazette}
Nom du joueur 2
Shimizu Seika
Ft. Yoka {Diaura}
Seika s’empressa de ranger toutes ses affaires chez lui étant déjà dangereusement en retard. Le blond-brun attrapa son sac manquant de trébucher sur un objet au passage. Il fit un rapide tour de la pièce du regard avant de commencer à courir vers la porte. Mais le jeune coiffeur freina bien vite avant d’arriver à la porte, il avait encore oublié les clés de sa voiture … Le jeune homme soupira d’agacement contre lui-même en faisant demi-tour vers sa chambre pour aller chercher ses clés. Comment les retrouver dans tout ce merdier ? Seika se pinça les lèvres pour éviter de piquer une crise, son regard fixa alors son horloge digitale qui lui annonçait silencieusement son retard … Le musicien se mit à tout retourner dans sa chambre pour finalement mettre la main sur ses précieuses clés. Un dernier tour par le miroir pour se recoiffer rapidement et corriger les quelques traits de maquillage avant de quitter l’appartement le plus vite possible. Takeo allait le tuer … Ce soir les deux hommes avaient décidé d’aller boire un verre ensemble afin d’apprendre à mieux se connaitre. En dehors de leur travail respectif ils ne savaient pas grand-chose l’un sur l’autre et ils c’étaient dit que ce ne serait pas une mauvaise idée de passer la soirée ensemble.

Seika mit peu de temps à s’installer derrière le volant de sa voiture et démarra le véhicule avant de s’engager sur la route. La radio se déclencha automatiquement une fois le véhicule ne route, et passait de la musique rock comme l’appréciait le jeune coiffeur. Néanmoins il resta concentré sur la route et se voyait déjà avec vingt minutes de retard … Il ne voulait pas faire patienté le jeune vendeur, d’autant plus qu’il avait un rapport professionnel avec le jeune homme et il ne tenait pas à avoir une mauvaise réputation auprès de lui. Les craintes de Seika étaient fondés quant aux nombres de places très limités sur le parking, mais le blond-brun ne se découragea pas et finis par se garer au bout d’une quinzaine de minutes plus tard. A cinq minute près il avait quasiment une heure de retard … Seika prit l’ascenseur pour regagner la surface de la ville qui était déjà plongé dans l’obscurité. Il pressa le pas dans les rues et parvint enfin dans la rue où les deux hommes étaient censés avoir rendez-vous. Comme il s’y attendait, Takeo était déjà là et l’attendais depuis ce qui semblait être un bon moment … Seika préparait déjà ses excuses dans sa tête … Ce dernier s’avança en direction du vendeur de cosmétique avec un sourire confus.

« Je suis vraiment désolé, j’ai galéré pour trouver une place au parking, c’est vraiment pas mon jour ! » Annonça Seika tout en saluant son ami. « J’espère que ça ne fais pas trop longtemps que tu attends ? » Demanda le coiffeur avec un air des plus désolé. Apparemment si, et qu’est-ce que Seika espérait ? Qu’il allait être aussi en retard que lui ? « Pour me faire pardonner je t’offre un verre est-ce que ça peut marcher ? » Demanda le blond-brun avec un sourire en coin.

Il savait que ça n’allait pas passer aussi facilement mais il ne pensait pas que Takeo soit du genre à en vouloir à quelqu’un pour un retard, ce serait vraiment dommage ! Finalement les deux hommes entreprirent une conversation professionnel tout le long du trajet jusqu’au bar où ils avaient prévus de passer la soirée. En ce moment les affaires marchaient plutôt bien et surtout depuis que les deux hommes avait fait un partenariat entre leur deux commerces. C’est pour cette raison qu’ils avaient été beaucoup en contact depuis qu’ils se sont rencontrés mais Seika ne savait pas grand-chose de son hôte et il comptait bien apprendre à faire connaissance lors de cette soirée ! Les yeux du musicien se posèrent sur l’enseigne du bar qu’ils cherchaient. Ils terminèrent leur conversation tout en s’installant à une des tables de libre. Le serveur les accueillis tout de suite prenant déjà leur commande. Seika ne se priva pas de demander un bon verre de cocktail alcoolisé comme il faut pour bien commencer la soirée. Il ne comptait pas non plus se bourrer, il connaissait ses limites et savait à quel moment s’arrêter, si seulement il savait la dose d’alcool qui avait dans la boisson qu’il avait pris … Il laissa son ami commander silencieusement puis regarda le serveur s’éloigner.

« Parlons un peu d’autres choses que du travail, à part ton nom je ne connais pas beaucoup de choses sur toi ! » Avoua Seika en reposant ses yeux dans ceux de son vis-à-vis. « Tu es né à Nishinaka ou tu as grandi ailleurs ? » Demanda le blond-brun.

Ce n’était pas une plaisanterie, même s’ils se connaissaient depuis un certain temps maintenant à part du travail ils n’avaient encore jamais discuté d’autre chose … Mais il n’est jamais trop tard à ce qu’on dit alors autant rattraper le temps perdus. Le serveur revint avec leurs verres, les déposants sur la table en face d’eux. Heureusement il ne s’attarda pas et tout en prenant son verre entre ses doigts gantés, le coiffeur reposa son regard attentif sur le jeune vendeur de cosmétique.
Noguchi Takeo» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Takanori Matsumoto (Ruki)
Pseudo : Nuage
Date de naissance : 01/02/1986
Age : 31
That's what i do there : Vendeur dans une boutique de cosmétique
What about love ? : Je m'aime et c'est déjà assez suffisant ♥
How I feel :
Messages : 199

Mer 30 Déc - 23:51
Voir le profil de l'utilisateur     



Souviens-toi la nuit dernière [Partie 1]

SHIMIZU SEIKA & NOGUCHI TAKEO


Je sorti mon téléphone de ma poche et remarqua qu’il me restait un peu de temps libre avant d’aller me préparer pour mon rendez-vous de ce soir. Je devais en effet me rendre dans l’une des rues fréquentées de la ville pour y retrouver Seika, un jeune coiffeur rencontré sur mon lieu de travail, pour passer la soirée avec lui dans un bar. Je décidai donc de m’installer confortablement dans mon canapé et d’allumer ma console pour jouer à mon tout dernier jeu récemment acheté. Les minutes défilèrent et je finis par tourner la tête en direction de l’horloge accrochée au mur représentant le logo de l’organisation Umbrella dans Resident Evil. Mes yeux s’écarquillèrent en apercevant l’heure qu'indiquaient les aiguilles et je me levai brusquement pour me précipiter dans ma chambre pour prendre de nouveaux vêtements. Quelques instants plus tard, j’avais fait mon choix et je me dirigeai vers la salle de bain, manquant au passage de tomber par terre en voulant esquiver mon chat qui dormait paisiblement sur le parquet. Ce n’était pas le moment de se faire une fracture pour terminer à l’hôpital Takeo ! Je pénétrai dans la cabine de douche pour me laver rapidement. Cinq minutes plus tard, j’étais déjà sorti et je m’habillai en vitesse, avant de me maquiller très légèrement et de me placer devant le miroir pour arranger ma coupe de cheveux. Une fois que j’eus fini de me préparer, je pris les clés de mon appartement et sorti dans la rue.

L’endroit où je devais me rendre pour attendre mon ami se trouvait dans le même quartier où je résidais, à savoir celui de Mazerumachi. J’atteignis donc le lieu du rendez-vous en peu de temps et regarda mon téléphone. J’étais pile à l’heure, ce qui n’était apparemment pas le cas de Seika. Mais plutôt que de rester bêtement debout à l’attendre, je préférai m’asseoir sur l’un des nombreux bancs présents dans la rue. Je sorti mon tamagotchi et m’occupa quelques temps de mon « animal » de compagnie virtuel. Je finis par ranger ma petite console et vérifia à nouveau l’heure sur mon portable. Cela faisait vingt minutes que je patientai et il n’y avait toujours pas l’ombre d’un Seika à l’horizon… Je soupirai et composai le numéro de mon ami. Je tombai sur la messagerie et je décidai de lui laisser un message. J’espérai sincèrement que le jeune coiffeur ne s’était pas moqué de moi… ou qu’il ne lui était rien arrivé de mal. Je raccrochai et commençai à jouer sur mon téléphone pour passer le temps. Seika finit enfin par apparaitre dans mon champ de vision et je fronçai légèrement les sourcils en l’apercevant. Quand il se présenta à moi, je l’accueilli tout de même en arborant un grand sourire.

- « Si tu m’offres un verre, alors oui, je veux bien te pardonner. » lui répondis-je simplement avec un regard malicieux.

Néanmoins, je ne lui précisai pas combien de temps je l’avais attendu, il était inutile de lui rappeler qu’il avait près d’une heure de retard et de gâcher la soirée à cause de ça.

Nous partîmes en direction du bar que nous avions choisit et nous arrivâmes devant l’établissement rapidement. Nous pénétrâmes à l’intérieur avant de nous asseoir à l’une des tables. Je commandai une boisson non alcoolisée au serveur, sous le regard quelque peu surpris de mon ami. L’alcool ne me dérangeait pas mais si je commençais à en boire, j’étais pratiquement sûr de ne plus savoir m’arrêter et je ne voulais pas finir la soirée en train de ramper sur le trottoir tout en régurgitant le contenu de mon estomac… Et je doute que Seika apprécierait de s’occuper de moi si je me retrouvais dans cet état…

Une fois les commandes passées, le jeune coiffeur se tourna vers moi et commença à me questionner. Il était vrai que l’on se connaissait très peu malgré le temps que l’on avait passé ensembles. Et cette soirée allait être l’occasion de se découvrir.  

- « Je suis né à Tokyo et j’ai grandis là-bas. En fait, je suis arrivé à Nishinaka il y a seulement quelques mois. Cette ville m’intriguait donc j’ai décidé de m’y installer. »

Ce n’était pas la seule raison qui m’avait poussée à partir, mais je ne souhaitais pas lui donner plus de détails. Avant de continuer à parler, je me saisi du verre que le serveur avait déposé sur la table et commença à siroter le délicieux cocktail.

- « Je dois dire que tout ce qui touche à la technologie me passionne alors cette ville m’est apparue comme une sorte de paradis. Enfin, ce qui m’intéresse le plus, ce sont les jeux vidéo en vérité, mais on peut dire que ça reste dans le même domaine. »

J’espérais ne pas faire fuir Seika en révélant cela. Etre un « gamer » n’était pas spécialement bien vu et était souvent synonyme d’immaturité et de gaminerie. Mais qu’importe, je n’allais certainement pas changer pour les autres.

- « Tu as des passions, toi aussi ? » finis-je par lui demander.


love.disaster
Shimizu Seika» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yo-ka ▲ Diaura
Pseudo : Dixy
Date de naissance : 12/09/1991
Age : 26
That's what i do there : Coiffeur
What about love ? : Ma guitare, seul et unique amour ♥
How I feel :

Messages : 246

Mer 6 Jan - 18:38
Voir le profil de l'utilisateur     
Souviens-toi la nuit dernière [PARTIE I]
Nom du joueur 1
Noguchi Takeo
Ft. Ruki - {The Gazette}
Nom du joueur 2
Shimizu Seika
Ft. Yoka {Diaura}
S’il y avait bien une chose que Seika avait remarqué c’est que Takeo avait l’air d’attendre depuis un bon bout de temps … Si le coiffeur pouvait il se frapperait plusieurs fois, il faisait plutôt mauvaise impression en arrivant si en retard. Mais il se rattrapa en lui proposant de lui payer un verre ce qui fit retrouver le sourire à son interlocuteur. « Si tu m’offres un verre, alors oui, je veux bien te pardonner. » Seika afficha un sourire en coin tout en scrutant l’autre blond longuement avant de se concentrer à nouveau sur la route à suivre vers le prochain bar. Malgré le fait qu’il ne soit pas encore si tard, il faisait déjà un froid pas croyable. Seika enfouit ses mains dans ses poches et marcha aux côtés de Takeo tout en parlant boulot. Le coiffeur avait hâte d’en connaître un peu plus sur cet homme dont il ne connaissait rien en dehors de son travail. Le trajet ne fut pas bien long car le bar se trouvait juste au coin de la rue adjacente à laquelle ils se trouvaient tous les deux. Une fois installés un serveur prit leur commande et Seika commença d’emblée avec de l’alcool fort espérant ne pas finir la soirée minable … Il ne sait pas où il pourrait finir après … Il croyait pouvoir s’arrêter au bout d’un moment mais malheureusement il n’était pas capable de se limiter, il fallait qu’il en arrive à être complètement ivre mort pour que ça cesse … Espérons que ce soir soit une exception …

Comme pour bien commencer la soirée le coiffeur lui posa des questions concernant autre chose que le travail pour une fois. Les verres venaient à peine d’arrivés que le blond-brun avait déjà commencé à boire. Alcoolique ? Non pas du tout, il avait juste quelques soucis personnels, stresse, manque affectif et autre, boire l’aidait à garder la forme et changer un peu d’air. Au moins il était sûr que la soirée allait être aiguayée avec ça ! « Je suis né à Tokyo et j’ai grandis là-bas. En fait, je suis arrivé à Nishinaka il y a seulement quelques mois. Cette ville m’intriguait donc j’ai décidé de m’y installer. » Lui expliqua Takeo suite à la question du jeune coiffeur. Ce dernier hochait la tête tout en trempant ses lèvres dans la liqueur qu’il avait commandée. Après avoir posé le verre pour ne pas finir tout d’une traite et passer pour un alcoolique. Il s’arma donc d’un briquet et coinça une cigarette entre ses fines lèvres. Il posa son paquet en face de Takeo l’invitant ainsi à en prendre une s’il le souhaitait.

« Je dois dire que tout ce qui touche à la technologie me passionne alors cette ville m’est apparue comme une sorte de paradis. Enfin, ce qui m’intéresse le plus, ce sont les jeux vidéo en vérité, mais on peut dire que ça reste dans le même domaine. » Poursuivit Takeo sous le regard attentif de Seika qui savourait la fumée de sa cigarette en même temps. Alors comme ça il aimait la technologie ? C’est vrai que les jeux vidéo avaient un côté plutôt cool mais pour ce qui est du reste Seika n’était pas fan … Les téléphones suréquipées et qui font aussi machine à café pendant qu’on y est, il trouvait ça scandaleux … A cause de toutes ces machines, le côté traditionnel du Japon se perdait et le blond-brun était totalement contre ça. Mais il préféra se taire pour ne pas éveiller un quelconque NSA dans le coin, ou même Takeo s’il en faisait partie … Ils sont partout, Seika l’a appris à ses dépens mieux vaut se méfier … « Tu as des passions, toi aussi ? » Demanda Takeo faisant ressortir le jeune coiffeur de sa lune. Il posa ses coudes sur la table tout en scrutant les iris de son partenaire.

« En effet, la musique. » Avoua-t-il tout en tirant une nouvelle bouffée de fumée qu’il recracha sur le côté. « Je fais de la guitare et je compose un peu mais j’apprends en autodidacte le résultat n’est pas vraiment parfait. » Expliqua-t-il en riant un peu. Seika était de ceux qui préférait rejouer des musiques ou d’en créer plutôt que d’écouter des titres enregistrer et recracher par des appareils extra technologique. « Après j’ai bien d’autres passions bien plus inavouables et personnelle mais je suppose que tu as également tes petits secrets pas vrai ? »

Pour l’instant l’alcool n’avait pas vraiment beaucoup d’effet sur lui, sinon il ne se serait pas gêner pour dire à voix haute ce qui lui passait par la tête. D’ailleurs Seika termina son verre commençant à en ressentir un peu les effets. Rien de bien alarmant juste le fait qu’il se sente bien et joyeux à la fois mais jusque-là tout va bien. Le coiffeur interpela un serveur qui passait par là demandant un deuxième verre du même alcool ayant particulièrement apprécié le premier. L’homme reprit son verre vide pour lui changer et en attendant le blond-brun en profita pour terminer sa cigarette qu’il écrasa dans le cendrier.

« Ça fait du bien d’avoir une soirée de libre pour une fois, nous n’avons pas beaucoup de vacance il faut en profiter. » Dit-il à son ami, et en glissant discrètement une justification de son choix de boire encore. Il ne voulait pas que le blond le prenne pour un alcoolique ce n’était pas du tout le cas, il aimait juste s’éclater un peu plus que la moyenne … « Alors comme ça tu es un passionné de jeu vidéo ? Tu joues à quoi exactement ? » Demanda Seika qui ne connaissait que le Tetris et les Mario, et encore … Il allait pouvoir en apprendre un peu plus grâce à Takeo, il dormirait moins bête au moins ! S’il comptait dormir ce soir bien sûr, car vu le verre plein que le serveur viens de lui poser sur la table, ce n’était pas gagné …
Noguchi Takeo» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Takanori Matsumoto (Ruki)
Pseudo : Nuage
Date de naissance : 01/02/1986
Age : 31
That's what i do there : Vendeur dans une boutique de cosmétique
What about love ? : Je m'aime et c'est déjà assez suffisant ♥
How I feel :
Messages : 199

Jeu 7 Jan - 18:34
Voir le profil de l'utilisateur     



Souviens-toi la nuit dernière [Partie 1]

SHIMIZU SEIKA & NOGUCHI TAKEO


Tandis que j’indiquai à Seika depuis combien de temps je séjournais à Nishinaka, je vis ce dernier poser son paquet de cigarettes devant moi. Je fixai rapidement le bout de carton mais je refusai poliment de prendre l’un des morceaux de papier empli de tabac contenus à l’intérieur. Bien que d’ordinaire, je ne supporte pas l’odeur et la fumée qui se dégageaient d’une cigarette, je pouvais faire une exception. Tant que la personne en face de moi ne me recrachait pas la fumée au visage, cela ne me dérangeait pas outre mesure. Je continuai de parler et je finis par aborder le sujet de la technologie et de la « relation » que j’entretenais avec elle. Même si mon domaine restait celui des jeux vidéo, j’appréciai tout de même les innovations technologiques qui ne cessaient d’être créées. Je pouvais redevenir en quelque sorte un enfant et être totalement fasciné par une nouvelle trouvaille quand j’apprenais sa création. Certes, la technologie pouvait servir à des fins plus ou moins malhonnêtes, mais selon moi elle comportait bien plus d’avantages que de défauts.

Après avoir un peu parlé de moi, je questionnai mon vis-à-vis sur ses passions. Il m’indiqua qu’il apprenait à jouer de la guitare en autodidacte et qu’il lui arrivait de composer quelques morceaux. Il était donc musicien à ses heures perdues ? On devrait bien s’entendre sur ce point, étant donné que la musique était également l’un de mes passe-temps.

Je goûtai à nouveau le cocktail que j’avais commandé tout en continuant de l’écouter.

- « Après j’ai bien d’autres passions bien plus inavouables et personnelles mais je suppose que tu as également tes petits secrets pas vrai ? » déclara Seika.

Un rire s’échappa de mes lèvres suite à la remarque de mon ami. Des petits secrets, avouables ou non, tout le monde en avait. Je ne pensais pas en avoir énormément, mais ils existaient tout de même belle et bien. Je possédais mon « petit jardin secret » et il n’était pas aisé d’obtenir la clé qui permettrait de l’explorer. Et je préférai qu’il en soit ainsi. Je refusai de me dévoiler entièrement, de me mettre à nu, simplement dans le but de me protéger. De toute manière, il était plus sage de faire en sorte que personne ne puisse lire en nous comme dans un livre ouvert.

- « Ça fait du bien d’avoir une soirée de libre pour une fois, nous n’avons pas beaucoup de vacances, il faut en profiter. » rajouta le jeune coiffeur, qui venait entre temps de commander un deuxième verre d’alcool.

J’acquiesçai d’un mouvement de la tête. Même si mes horaires de travail étaient tout à fait acceptables, il était vrai que je ne prenais pas le temps de sortir et de voir du monde quand je le pouvais. Alors cette petite soirée avec Seika allait certainement me permettre de remédier à tout ça.

- « Alors comme ça tu es un passionné de jeu vidéo ? Tu joues à quoi exactement ? » me demanda Seika.
- « A tous les types de jeux, même si mes préférés restent les survival horror, comme ceux de la saga Resident Evil ou de la saga Silent Hill. Quand je joue, j’ai l’impression de quitter la vie un peu monotone que je mène. Je peux m’évader dans un autre univers et cela me permet d'oublier certains de mes soucis ou de me détendre après une journée de travail. » lui répondis-je.

Quand bien même je pourrais parler de jeux vidéo pendant des heures, je doute que mon ami trouve ce sujet intéressant à la longue. Je bu de nouveau une gorgée de cocktail avant de dériver sur autre chose.

- « Sinon, pour en revenir à la musique, j’ai aussi appris à jouer d'un instrument, enfin deux instruments pour être plus précis. Je joue du piano depuis que je suis tout petit et j’ai commencé il y a peu à apprendre à jouer de la basse, en autodidacte comme toi. Je ne suis pas non plus très doué mais je me débrouille. » lui révélai-je. « Je pourrais entendre tes compositions… ? Enfin, si cela ne te dérange pas bien entendu. » ajoutai-je en esquissant un sourire.

Composer… C’était quelque chose que j’aimerais beaucoup faire, mais je ne trouvais pas de temps libre pour m'y consacrer et l’inspiration n’était pas toujours au rendez-vous… Mais peut-être qu’en écoutant les compositions du jeune coiffeur, cela me motiverait.

- « Tu écoutes quel genre de musique ? » lui demandais-je après avoir commandé une seconde boisson, différente de la première.


love.disaster
Shimizu Seika» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yo-ka ▲ Diaura
Pseudo : Dixy
Date de naissance : 12/09/1991
Age : 26
That's what i do there : Coiffeur
What about love ? : Ma guitare, seul et unique amour ♥
How I feel :

Messages : 246

Mar 19 Jan - 20:47
Voir le profil de l'utilisateur     
Souviens-toi la nuit dernière [PARTIE I]
Nom du joueur 1
Noguchi Takeo
Ft. Ruki - {The Gazette}
Nom du joueur 2
Shimizu Seika
Ft. Yoka {Diaura}
Lorsque le jeune homme refusa poliment de prendre une cigarette après que le blond-brun lui en ait proposé une, ce dernier haussa les épaules en récupérant son paquet. Soit il n’en avait pas envie tout de suite soit il faisait partie des personnes qui ne fumait. La discussion avançait en suivant son cours normal, l’un et l’autre en apprenait de plus en plus sur chacun et tout ça en dehors du boulot ! C’était bien la première fois que Seika parlait d’autre chose que du travail à Takeo, ça lui faisait drôle de le découvrir sous un nouveau jour. Cependant il aurait peut-être dût limiter les consommations ce soir … En plus de passer pour un alcolo de première, il allait sans doute droit à la catastrophe. L’alcool commençait à faire effet mais il était encore capable de contrôler. Lorsque son ami pris son verre pour boire, les yeux de Seika se fixèrent alors directement sur les lèvres du blond jusqu’à ce qu’elles se posent sur le verre et que le liquide contenu dedans ne viennent les humidifier. Un très léger sourire en coin vint éclaircir son visage avant qu’il ne prenne à son tour son verre pour boire dedans. Pourquoi avoir fait une fixette de cette manière ? De toute façon il n’avait même pas fait attention du temps qu’il avait passé à les regarder.

Mais Seika ne s’arrêta pas là en disant qu’il avait d’autres passe-temps plus personnels ce qui fit bien rire son invité apparemment. Heureusement qu’il prenait ça à la rigolade, cela pouvait paraitre étrange dis comme ça … Le blond-brun était de toute façon un jeune homme qui aimait bien taquiner ou plaisanter sur ce genre de chose, mais on pouvait facilement dire que l’alcool y aidait bien … D’ailleurs il but un nouvelle gorgé emporter par l’air festif de la soirée et de la musique qui commençait à raisonner dans le bar. Bien entendus Seika avait sorti l’excuse des vacances pour justifier le fait qui commande directement son deuxième verre d’alcool. Mais en ayant finis ce dernier Seika savait déjà qu’il allait se mettre minable … Il en avait envie d’un autre alors qu’il venait de reposer le verre vide sur la table. Curieux ses yeux parcoururent la carte des alcools pour voir si autre chose ne le tenterait pas. Comme pour ne pas montrer qu’il buvait un peu trop d’un coup, le plus jeune lui demanda à quoi il jouait comme jeu et ce qu’il préférait. C’était une façon de mieux le découvrir. Sa réponse ne se fit pas attendre et les yeux de Seika fixèrent alors son interlocuteur. « A tous les types de jeux, même si mes préférés restent les survival horror, comme ceux de la saga Resident Evil ou de la saga Silent Hill. Quand je joue, j’ai l’impression de quitter la vie un peu monotone que je mène. Je peux m’évader dans un autre univers et cela me permet d'oublier certains de mes soucis ou de me détendre après une journée de travail. »

« Ah, tu es plutôt jeu d’horreur ? » Demanda Seika qui en avait déjà entendu parler. Un fin sourire se posa sur ses lèvres avant qu’il ne baisse à nouveau les yeux sur la carte. « Intéressant, j’aime bien les trucs flippants. » Lui apprit le blond brun lorsqu’il lut le nom d’un cocktail qui attira son attention.

Il y en avait pas mal qu’il aurait aimé essayer mais il savait qu’il serait complètement bourré avant même de pouvoir tous les demander … Il espérait juste que Takeo ne le jugerait pas en le voyant dans un état lamentable … Seika leva les yeux et fut heureux de voir une serveuse passer non loin. Il l’interpela, l’arrêtant dans son parcours et lui commanda un autre alcool un peu plus fort que le précédent. Elle débarrassa son verre vide et poursuivit son service. Le regard du blond-brun se reposa sur Takeo qui le fixait à présent. Ouais, trois verre en à peine une heure c’est moyen … Seika se racla la gorge comme pour pouvoir passer à autre chose et le jeune homme poursuivit alors. « Sinon, pour en revenir à la musique, j’ai aussi appris à jouer d'un instrument, enfin deux instruments pour être plus précis. Je joue du piano depuis que je suis tout petit et j’ai commencé il y a peu à apprendre à jouer de la basse, en autodidacte comme toi. Je ne suis pas non plus très doué mais je me débrouille. Je pourrais entendre tes compositions… ? Enfin, si cela ne te dérange pas bien entendu. »

« Oh tu fais de la musique ? On pourrait voir de se faire un petit duo un jour, ça pourrait être sympas. » Avoua le blond-brun en souriant sincèrement. « Bien entendus, ce serait avec joie. » Dit-il en ce qui concerne le fait de lui faire découvrir ses compositions. « A condition que tu me montre comment tu joues de la basse ou du piano. » Seika sourit un peu plus avant que la serveuse ne revienne avec son verre qu’elle posa en face de lui. A en voir la taille du verre ils avaient chargé sur la dose … Il allait finir minable après cette conso … Les yeux du blond brun s’agrandirent en voyant le verre avant de faire comme si de rien était et se renfoncer dans son siège. « Depuis quand tu en fais ? De la basse je veux dire. » Demanda Seika comme pour essayer d’effacer de sa mémoire la situation.

Trop d’alcool pour Seika ça n’existe pas … Il ne peut pas s’empêcher de boire lorsqu’il est en soirée et quand il a décidé de se lâcher un peu ce n’est pas moins de six verres … Le plus jeune posa sa main autour du verre tapotant ce dernier sans le prendre. Ça le démangeait de boire tout de suite, mais il préféra s’abstenir et attendre un peu. « Tu écoutes quel genre de musique ? » Demanda le plus grand faisant lever les yeux vers le blond. Il commanda à son tour une autre boisson ce qui permit au coiffeur d’amener son verre à ses lèvres et de boire quelques gorgées se délectant du liquide. Il n’avait pas vraiment calculé le fait que le taux d’alcool soit plus élevé que le précédent et fit une légère grimace en reposant le verre sur la table. Cette fois il était bon pour se rouler par terre à la fin de la soirée.

« Oh putain … » Dit-il plus pour lui-même que pour Takeo. Il se ravisa bien vite riant légèrement d’avoir été si rapide à boire. « Pardon, tu disais quel genre de relation ? De musique pardon … » Se rattrapa Seika en se pinçant les lèvres. Il ne put cependant pas s’empêcher de rire après cette erreur et replongea les yeux dans ceux de son vis-à-vis. « Du rock et du métal surtout. Et toi ? » Demanda le blond-brun qui sentait l’alcool monter de plus en plus jusqu’à son cerveau commençant à lui faire perdre le contrôle …


Spoiler:
 
Noguchi Takeo» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Takanori Matsumoto (Ruki)
Pseudo : Nuage
Date de naissance : 01/02/1986
Age : 31
That's what i do there : Vendeur dans une boutique de cosmétique
What about love ? : Je m'aime et c'est déjà assez suffisant ♥
How I feel :
Messages : 199

Mer 20 Jan - 0:41
Voir le profil de l'utilisateur     



Souviens-toi la nuit dernière [Partie 1]

SHIMIZU SEIKA & NOGUCHI TAKEO


Alors que je trempai mes lèvres dans le cocktail non alcoolisé, j’eus l’étrange impression d’être… observer par mon vis-à-vis. Ce n’était pas quelque chose qui me dérangeait étant donné que si certaines personnes s’adonnaient à cette activité, c’est que je devais être potentiellement agréable à regarder, non ? Que pouvais-je y faire si la Nature m’avait donné un corps et un visage quasi-parfaits ? Oui, la modestie devait certainement être un terme inventé tout spécialement pour ma propre personne. Néanmoins, je devrais peut-être arrêter de me lancer des fleurs et de me déifier afin de reprendre le cours de la conversation avec Seika.

- « Ah, tu es plutôt jeu d’horreur ? Intéressant, j’aime bien les trucs flippants. »

Un sourire se dessina au coin de ma bouche suite à la remarque de mon ami. J’étais quelqu’un qui aimait se faire peur, ou du moins avoir peur. J’ignorai pourquoi, mais j’aimais éprouver cette sensation. Je devais probablement être un peu masochiste au fond. Juste un peu.

- « Oh tu fais de la musique ? On pourrait voir de se faire un petit duo un jour, ça pourrait être sympa. Bien entendu, ce serait avec joie. A condition que tu me montre comment tu joues de la basse ou du piano. Depuis quand tu en fais ? De la basse je veux dire. »
- « Oui, ça pourrait être sympa en effet. » répondis-je. « Oh c’est vrai ? Si ta seule condition est de m’entendre jouer soit de la basse soit du piano, alors j’accepte tout de suite. J’ai vraiment hâte de les écouter, je suis sûr qu’elles doivent être géniales. » surenchéris-je.

J’étais sincère en disant cela. Je pouvais rester des heures à écouter une personne jouant d’un instrument, quel qu’il soit. Dans ces moments là, mes yeux se fermaient d’eux-mêmes et je me laissai bercer par la mélodie. La musique avait un effet relaxant, apaisant sur moi et je n’allais pas me priver si quelqu’un acceptait de me jouer un air.

- « Je fais de la basse depuis deux ou trois ans. J’ai eu un coup de cœur pour cet instrument et je m’en suis rapidement acheté une. Puis en regardant quelques vidéos sur internet et en cherchant quelques partitions, j’ai commencé à apprendre à en jouer. Je sais bien que prendre de vrais cours de musique m’aiderait à avoir un meilleur niveau mais j’avoue ne pas en avoir spécialement envie. Et puis, je ne trouve pas le temps non plus. »

Les horaires de mon travail étaient tout à fait convenables, mais je trouvais que prendre des cours était une perte de temps alors autant se livrer à des activités un peu plus utiles.  

- « Oh putain… Pardon, tu disais quel genre de relation ? De musique pardon… Du rock et du métal surtout. Et toi ? »

J’arquai un sourcil et fus quelque peu surpris face à la réaction. Enfin non, en vérité je n’étais pas réellement surpris compte tenu que c’était le troisième verre d’alcool que buvait Seika. J’espérai sincèrement qu’il ne finisse pas la soirée dans un état un peu trop lamentable… Je pouvais toujours l’héberger dans mon appartement comme ce dernier était situé non loin du bar où nous étions, là n’était pas le problème. Mais s’occuper d’une personne saoule n’était pas une chose facile et amusante. J’hésitai à lui faire une remarque mais je me retins au dernier moment en me disant que, de toute manière, il pouvait faire comme bon lui semble et qu’il avait le droit d’ingurgiter autant d’alcool qu’il souhaitait, tant que cela ne devienne pas dangereux pour lui.

- « Hum… J’écoute moi aussi du rock et du metal, même si l’on n’a jamais cesser de me faire des commentaires par rapport à ça. Sinon j’écoute également des musiques de film, d’anime et de jeux vidéos et il m’arrive d’écouter de la musique classique de temps en temps. » affirmai-je.  « En parlant de cela, ça me rappelle mes années de lycée… J’avais essayé de monter un groupe avec des amis et j’étais celui qui jouait du synthé et qui chantait les chœurs. Bien entendu, on faisait ça surtout pour s’amuser mais ça reste tout de même de bons souvenirs. »

Je goûtai une fois de plus mon cocktail avant de continuer.

- « Tu écoutes des groupes en particulier ? Oh, et si ça te dis, on pourrait aller voir un concert plus tard s’il y a un groupe qui passe non loin de la ville. Ça devrait être une sortie plutôt sympathique, non ? » proposai-je.


love.disaster



Spoiler:
 
Shimizu Seika» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yo-ka ▲ Diaura
Pseudo : Dixy
Date de naissance : 12/09/1991
Age : 26
That's what i do there : Coiffeur
What about love ? : Ma guitare, seul et unique amour ♥
How I feel :

Messages : 246

Mer 20 Jan - 21:13
Voir le profil de l'utilisateur     
Souviens-toi la nuit dernière [PARTIE I]
Nom du joueur 1
Noguchi Takeo
Ft. Ruki - {The Gazette}
Nom du joueur 2
Shimizu Seika
Ft. Yoka {Diaura}
Seika n’avait pas raté ce léger sourire au coin de ses lèvres au moment où il avait dit aimé les trucs flippant lui aussi. Plus il discutait avec lui et plus il en apprenait sur la personnalité de son collègue. Chaque détail il est remarquait mieux que d’habitude ce qui le surprenait car il n’avait jamais porté un tel regard sur lui. Soit l’alcool lui montait bien plus vite qu’il ne le pensait à la tête, soit étant donné que c’est la première fois qu’il discutait ainsi avec lui autour d’un verre, il remarquait certaine chose qu’il ne voyait pas avant. Puis la conversation passa alors à la musique terrain où se défendait très bien Seika. Malgré le fait qu’il commençait à totalement dérailler à cause de la boisson il tenta de tenir au maximum pour répondre correctement aux questions. Pour le moment il avait juste le côté joyeux de l’alcool et ne pouvait pas s’empêcher de rire à chaque fois que quelque chose allait un peu de travers, mais il se maîtrisait encore. « Oui, ça pourrait être sympa en effet. » Dit-il en parlant de la musique. « Oh c’est vrai ? Si ta seule condition est de m’entendre jouer soit de la basse soit du piano, alors j’accepte tout de suite. J’ai vraiment hâte de les écouter, je suis sûr qu’elles doivent être géniales. » Cette phrase fit un peu plus sourire le blond-brun qui eut un léger rire ensuite.

« Dans ce cas je te ferais écouter un petit air que j’ai composé à la guitare, avec le chant qui va avec bien sûr. » Lui proposa Seika en ne cessant de boire entre chacune de ses phrases. « Mais j’exige de te voir à l’œuvre ! J’ai hâte de voir le talent que tu peux avoir avec la musique de ton côté. » Annonça le coiffeur en souriant et en reposant son verre après avoir ingurgité quelques gorgées du liquide alcoolisé.

Au fond de lui Seika était particulièrement touché par le fait que sa musique intéresse à ce point-là quelqu’un. Il en parlait rarement autour de lui qu’il faisait de la musique mais même les gens qui le savait n’étaient pas aussi enjoué d’entendre une de ses compositions. Ou même il ne lui demandait clairement rien. Seika s’enfonça dans son siège, son verre à nouveau dans sa main profitant de la musique en fond passé dans le bar. Deux amoureux de la musique ne pouvait que profiter de ce moment. Le coiffeur but le fond de son verre commençant à avoir des vertiges, il savait qu’il ne fallait pas trop pousser … Le jeune homme pencha sa tête pour la poser sur le haut du dossier de son siège et ferma les yeux un instant. Rien n’allait plus il sentait la cuite arrivé à grand pas avant même d’avoir complètement perdu les pédales … « Je fais de la basse depuis deux ou trois ans. J’ai eu un coup de cœur pour cet instrument et je m’en suis rapidement acheté une. Puis en regardant quelques vidéos sur internet et en cherchant quelques partitions, j’ai commencé à apprendre à en jouer. Je sais bien que prendre de vrais cours de musique m’aiderait à avoir un meilleur niveau mais j’avoue ne pas en avoir spécialement envie. Et puis, je ne trouve pas le temps non plus. » La voix de son interlocuteur le sortie de sa transe et il dût relever la tête et rouvrir les yeux pour le regarder. Tout autour de lui commençait à tourner dangereusement, il avait l’impression de ne plus rien contrôler et son esprit commençait déjà à divaguer.

« Ouais … Je trouve ça cool que tu sache en jouer, il faudra que tu me montre tous tes talents ! » Sortit alors Seika en récupérant le menu plastifié sur une table voisine pour s’aérer. « Il faut chaud, tu ne trouves pas ? » Demanda le blond-brun comme pour être sûr qu’il ne soit pas en plein délire. Le coiffeur avait l’impression de suffoquer et entendait de moins en moins les bruits autour de lui. Déjà qu’il ne distinguait plus rien, il était en assez mauvaise posture …

Le jeune coiffeur continua de s’éventer avec le menu du bar restaurant tout en continuant de fixer son interlocuteur. Ce dernier ne paraissait pas autant embarrassé que ça même s’il n’était pas non plus totalement à son aise, surtout après la bourde de Seika qui commença à rire légèrement sans raison. Le jeune homme se mordit la lèvre comme pour s’arrêter mais le sourire était toujours visible sur ses lèvres. « Tu écoutes des groupes en particulier ? Oh, et si ça te dis, on pourrait aller voir un concert plus tard s’il y a un groupe qui passe non loin de la ville. Ça devrait être une sortie plutôt sympathique, non ? » Demanda Takeo laissant au dépourvus Seika qui gardait le sourire aux lèvres. Le coiffeur avait l’impression d’être dans un four malgré le froid infernal qui régnait. Il soupira avant de poser le menu et de retirer son manteau en cuir qui le couvrait précédemment, restant avec une simple petite veste toute fine et un débardeur en dessous. La chaleur était insoutenable et il avait presque oubliait ce que lui disait son interlocuteur quelque secondes avant. En reposant les yeux sur lui il essaya de rassembler le peu de bon sens qui lui restait encore.

« Je crève de chaud, ils peuvent pas balancer la clim un peu ?! » Demanda Seika en fronçant les sourcils tout en lançant un regard en direction d’un des serveurs. Il finit par tourner les yeux vers Takeo. « J’adore les concerts ! Il faut absolument qu’on y aille tous les deux ! » Répondit Seika avec enthousiasme. « Ils veulent vraiment que je fonde sur place ou quoi ? » Demanda le blond-brun en retirant sa petite veste se retrouvant en simple débardeur noir moulant le haut de son corps et laissant apparaître ses bras finement sculpté. « Eh ma belle ! » Appela Seika en faisant signe à l’une des serveuses avant qu’il ne se pince les lèvres. Il aurait pu être bien plus vulgaire mais il se contrôlait encore un peu … « Pardon, amène-moi la même chose que tout à l’heure ! Et met des glaçons, beaucoup de glaçons ! » Ajouta-t-il en souriant avant de se retourner vers Takeo et de rire un peu. « La tête qu’elle a fait, elle a rien dût comprendre ! » Dit-il avant de rire légèrement. « Excuse-moi, je ne comprends pas ce qui m’arrive, on parlait de quoi ? »

Demanda le blond-brun ayant presque oublié de quoi ils parlaient à l’instant. Ce dernier rit légèrement et continua de s’aérer avec le menu malgré que cela ne serve à strictement rien. La femme revint avec le verre, lançant un regard douteux à Seika avant de repartir. Le coiffeur haussa les épaules et récupéra le verre pour boire un peu, cette fois on ne le récupérerait pas … Le jeune homme reposa les yeux sur son invité avec un léger sourire. On pouvait voir dans ses manières et ses gestes maladroit qu’il n’était plus tout à fait lui-même.

« Bon, à part parler musique, on pourrait parler relation, t’as quelqu’un dans ta vie ? » Demanda Seika sans plus de cérémonie avant de boire une autre gorgée. La chaleur le fit légèrement suffoquer et le trou noir qu’il allait avoir demain démarrerait sans doute depuis l’appellation qu’il a donné à la jeune serveuse. « On peut parler sans détour, à moins que ça ne te gêne ? » Demanda Seika qui colla son verre glacé contre son coup et le haut de son torse laissant quelques gouttes d’eau perlés sur sa peau. Avec le froid qui faisait les gens devait le prendre pour un taré mais lui avait tellement chaud que ça en devenait insupportable. Il ne restait qu’à espérait que Takeo ne le juge pas trop là-dessus si ce n’était pas déjà fait …


Spoiler:
 
Noguchi Takeo» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Takanori Matsumoto (Ruki)
Pseudo : Nuage
Date de naissance : 01/02/1986
Age : 31
That's what i do there : Vendeur dans une boutique de cosmétique
What about love ? : Je m'aime et c'est déjà assez suffisant ♥
How I feel :
Messages : 199

Sam 23 Jan - 0:42
Voir le profil de l'utilisateur     



Souviens-toi la nuit dernière [Partie 1]

SHIMIZU SEIKA & NOGUCHI TAKEO


La porte du bar s’ouvrit un instant pour laisser passer deux personnes et un courant d’air vint caresser doucement ma peau, me faisant frissonner. Je resserrai un peu l’écharpe noire que je portais autour du cou et remonta mes manches pour couvrir l’intégralité de mes bras. Pourquoi diable n’avais-je pas commandé une boisson chaude qui aurait pourtant su me réchauffer, contrairement à ce cocktail ?

- « Dans ce cas je te ferais écouter un petit air que j’ai composé à la guitare, avec le chant qui va avec bien sûr. Mais j’exige de te voir à l’œuvre ! J’ai hâte de voir le talent que tu peux avoir avec la musique de ton côté. »

J’arborai un grand sourire en guise de réponse. J’avais hâte de lui jouer un morceau, même si cela faisait quelque temps que je n’avais pas tenu une guitare dans les mains ou fais valser mes doigts sur les touches d’un piano. Je serais peut-être un peu maladroit dans un premier temps mais je saurais retrouver une certaine aisance rapidement. Après tout, certains gestes, à force d’être mille fois répétés, ne s’oubliaient jamais.

- « Ouais … Je trouve ça cool que tu sache en jouer, il faudra que tu me montre tous tes talents ! Il faut chaud, tu ne trouves pas ? »
- « Je te le promets. » ajoutai-je. « Je… Non, je trouve qu’il fait même un peu froid, au contraire… » déclarai-je.

Son attitude montrait clairement que son taux d'alcool commençait à être élevé dans son organisme. Je me demandais combien de temps il allait tenir avant d’être entièrement sous l’emprise de l’alcool et le fait que cette possibilité survienne de manière imminente ne m’enchantait guère… Je ne souhaitais clairement pas qu’il finisse complément ivre mort sur le sol de l’établissement et qu’il régurgite tout le contenu de son estomac... Il héla par la suite l’une des serveuses pour qu’elle vienne lui apporter un rafraîchissement encore une fois alcoolisé, ce qui ne me rassura pas plus.

- « Excuse-moi, je ne comprends pas ce qui m’arrive, on parlait de quoi ? »

J’entrouvris légèrement la bouche et la referma rapidement. J’hésitai à rappeler la serveuse pour lui demander de ne pas lui apporter autre verre d’alcool. Mais je préférai me taire pour l'instant, car j’ignorai comment aller réagir mon vis-à-vis.

- « Bon, à part parler musique, on pourrait parler relation, t’as quelqu’un dans ta vie ? On peut parler sans détour, à moins que ça ne te gêne ? »
- « Hum… Non ça ne me gêne pas tant que ça. » affirmai-je en souriant. « Sinon, pour répondre à ta question, je n’ai personne dans ma vie en ce moment. Mais je ne cherche pas vraiment à avoir une relation, qu’elle soit stable ou non. Et toi ? »

Ma dernière relation datait de sept mois. Enfin, plus précisément, elle avait prit fin la veille de mon déménagement à Nishinaka. La jeune femme n’avait pas voulue emménager avec moi dans cette ville et avait préféré rester à Tokyo auprès de sa famille. Au fond, je ne lui en voulais pas. Notre relation n’était plus comme au premier jour, à la fois passionnante et enivrante. Notre séparation, bien qu’elle ne fut pas nécessaire, s’était faite sans douleur ni regret.

J’observai ensuite mon vis-à-vis qui tentait tant bien que mal de faire baisser sa température corporelle. Je me mordis la lèvre inférieure et je ne pu m’empêcher de m’inquiéter pour lui.

- « Seika… Si tu le souhaites, on peut essayer de continuer la conversation chez moi. Mon appartement n’est qu’à quelques minutes à pied de ce bar, on y sera donc rapidement. Et si jamais tu es dans l’incapacité de repartir de chez moi avant la fin de la soirée, je pourrais toujours t’héberger cette nuit… Enfin, tu n’es pas obligé mais… je me dis que ça pourrait te faire du bien de t’allonger ou de te reposer un peu… »

Je lui lançai un regard quelque peu peiné. J’espérai sincèrement qu’il allait accepter ma proposition. Il pourrait s’installer sur mon canapé, voire sur mon lit et je pourrais le surveiller et prendre soin de lui en cas de problème. Même si je souhaitai tout de même qu’aucun problème ne survienne…

Je portais à mes lèvres mon verre pour finir le peu de cocktail qui restait et le déposa délicatement sur la table. Je laissai reposer ma tête sur l’une de mes mains et fixa Seika du regard. Après quelques instants de réflexion, je décidai de ne pas lui laisser le choix. Avant même qu’il ne me donne sa réponse, je pris la décision de le traîner de gré ou de force jusqu’à chez moi. Rien ne nous obligeait à continuer notre conversation et je préférai m’assurer qu’il finisse dans un état qui ne soit pas lamentable, du moins pas plus qu’il ne l’était déjà.

- « Seika, je reviens dans cinq secondes et ensuite on ira chez moi. »

Je me levai et me dirigeai vers le comptoir, tout en indiquant au passage à la serveuse de plus apporter le verre d’alcool qu’avait commandé le jeune coiffeur. Une fois les consommations payées, je rejoignis mon ami et l’invita, ou plutôt le força à me suivre. Nous sortîmes et nous nous dirigeâmes vers mon appartement. Je soutins Seika tout au long du trajet et nous arrivâmes finalement devant chez moi. J’ouvris mon appartement et pénétra avec mon ami à l’intérieur. J’emmenai ce dernier en direction de ma chambre et le fit s’allonger sur le côté dans mon lit, avant de m’asseoir à ses côtés.


love.disaster
Shimizu Seika» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yo-ka ▲ Diaura
Pseudo : Dixy
Date de naissance : 12/09/1991
Age : 26
That's what i do there : Coiffeur
What about love ? : Ma guitare, seul et unique amour ♥
How I feel :

Messages : 246

Dim 24 Jan - 16:51
Voir le profil de l'utilisateur     
Souviens-toi la nuit dernière [PARTIE I]
Nom du joueur 1
Noguchi Takeo
Ft. Ruki - {The Gazette}
Nom du joueur 2
Shimizu Seika
Ft. Yoka {Diaura}
Le coiffeur n’avait plus du tout le sens de la réalité, pour lui il faisait une chaleur à crever alors que chaque fois que la porte s’ouvrait un courant d’air glacial s’immisçait dans le bar contrastant totalement avec la tenue légère de Seika. Ce dernier commençait à voir légèrement trouble mais avec de la concentration il parvenait à peu près à se retrouver. « Je te le promets. » Telle fut la phrase de l’aîné lorsque Seika lui demanda de lui montrer ses talents en musique. Puis la question qui suivit avait l’air de laisser Takeo un peu sous le choc. Oui, oui il avait bien entendu, chaud alors qu’il faisait moins mille dehors ! « Je… Non, je trouve qu’il fait même un peu froid, au contraire… » A cette réponse le blond-brun s’aéra un peu plus avec le menu plastifié espérant trouver plus de fraîcheur. Sa peau commençait à bouillir, il ne rigolait pas il avait vraiment chaud, mais les effets de l’alcool font parfois faire des choses totalement insensés ! Plus les minutes s’écoulait et plus l’état du coiffeur s’aggravait, il avait déjà passé le seuil de rire pour un rien et venait maintenant d’appeler une serveuse de manière dévergondé.

Il poursuivit en regardant Takeo droit dans les yeux cette fois-ci. Une question qui aurait pu le mettre mal à l’aise concernant ses relations et s’il avait quelqu’un dans sa vie actuellement. « Hum… Non ça ne me gêne pas tant que ça. » Mais apparemment non, au moins il avait du cran pour répondre et c’est ce qui fit sourire un peu plus le plus jeune qui posa ses coudes sur la table, les deux mains jointes et ses doigts entrelaçaient. Ses yeux le fixaient montrant qu’il arborait maintenant la plus grande des attentions à son égard. « Sinon, pour répondre à ta question, je n’ai personne dans ma vie en ce moment. Mais je ne cherche pas vraiment à avoir une relation, qu’elle soit stable ou non. Et toi ? » Le sourire du blond-brun s’élargit presque satisfait de la réponse de son vis-à-vis. Même si dans ces moments il paraissait lucide, il avait du mal à réfléchir correctement, mais en ce qui concerne ce sujet il avait l’esprit vraiment très réactif …

« Mis à part les relations d’un soir rien de bien sérieux. » Avoua Seika sans aucune gêne. « Ma relation la plus sérieuse remonte à il y a maintenant plus d’un an. J’avoue que ça me manque mais tant que j’ai du sexe je ne me plains pas. » Dit-il en riant un peu avant de lancer un regard vers la serveuse. « Bon elle se bouge les fesses celle-là ? »

Il fallait savoir qu’une fois bourré, le coiffeur était particulièrement exigeant et capricieux. Même s’il venait de la commander sa boisson, il voudrait qu’elle soit déjà poser sur la table en face de lui. Il se pinça la lèvre puis reposa les yeux sur son hôte tout en reprenant son sourire. Takeo était bien le genre d’homme qu’aimait Seika, s’il n’avait pas été son collègue de travail nul doute qu’il se serait déjà passé des choses entre eux mais le coiffeur s’était toujours abstenu, en étant sobre en tout cas … Sous l’emprise de l’alcool il pouvait devenir incontrôlable et c’est bien ce qui pouvait l’effrayer en règle générale. C’est alors que le plus jeune tentait tant bien que mal de coller son verre glacé à son cou laissant couler quelques perles d’eau sur sa peau. Même cela ne suffisait pas à le refroidir, il fallait qu’il demande directement une poche de glace à la serveuse. Ses joues étaient devenues légèrement rouge à cause de la chaleur et la réaction de Takeo ne se fit pas attendre. « Seika… Si tu le souhaites, on peut essayer de continuer la conversation chez moi. Mon appartement n’est qu’à quelques minutes à pied de ce bar, on y sera donc rapidement. Et si jamais tu es dans l’incapacité de repartir de chez moi avant la fin de la soirée, je pourrais toujours t’héberger cette nuit… Enfin, tu n’es pas obligé mais… je me dis que ça pourrait te faire du bien de t’allonger ou de te reposer un peu… »

A l’entente de son nom, le plus jeune tourna le visage vers le vendeur de cosmétique et écouta plus ou moins ce qu’il avait à dire. Savoir qu’il venait de lui proposer de l’inviter le fit sourire. Il n’était plus du tout maître de ses mouvements désormais et reposa le verre qu’il avait contre son torse, sur la table. Il s’appuya sur cette dernière en rapprochant son corps et fixa son ami d’un air provoquant. Aller chez lui pour se reposer ? Oh non Seika avait bien d’autres projets plus intéressants … Ses yeux émeraudes parcoururent le visage du blond devant lui avant de dévier sur le haut de son corps. Il y avait tant de choses qu’ils pourraient faire, se reposer serait une perte de temps …

« J’ai pas envie de m’allonger ! En fait pour tout de dire je veux de l’action tu vois ? » Commença le blond-brun en riant légèrement. « Mais pour ton invitation j’accepte volontiers. Après mon verre ! » Ajouta-t-il en tournant le visage vers la serveuse qui était en train de préparer son verre. Le coiffeur commença à tousser un peu avant de s’adosser un peu plus contre sa chaise. « Alors il en est où mon alcool là ?! » Demanda Seika à travers le bar captant le regard méprisant de la serveuse. « Eh ben oui poupée, t’es payée pour bosser, alors si tu pouvais passer la cinquième ça m’arrangerais ! »

Il replanta ses yeux sur le visage de Takeo et ce que Seika fixa en premier c’est les lèvres de son collègue lorsque ce dernier les trempa dans le verre pour le terminer. La situation était critique mais comme à chaque fois qu’il était bourré, le coiffeur profitait toujours d’un instant pour choisir son partenaire pour la soirée. S’il avait su qu’il serait capable d’envisager une chose aussi peu catholique avec son collègue sous l’effet de l’alcool, il se serait abstenu de boire de toute la soirée. Mais le plus grand décida que s’en était trop et se redressa en attirant l’attention du coiffeur. « Seika, je reviens dans cinq secondes et ensuite on ira chez moi. » Le cadet des deux resta quelque peu stupide face à une telle réaction mais il finit par rire avant de replanter ses yeux dans ceux du blond.

« J’espère que tu as de l’alcool chez toi ! » Demanda alors le musicien comptant bien prendre encore un verre … Et dire que c’est lui qui devait payer toutes les consommations de ce soir … Vu son état ça allait être bien compliqué … « Ou alors une autre source de distraction si tu vois où je veux en venir … » Dit-il en regardant intensément son interlocuteur qui se pressa presque pour aller voir la serveuse et annuler la commande de Seika en payant bien entendu la note …

A son retour à la table Takeo se chargea de récupérer Seika qui avait plutôt du mal à se relever. Au moment où il avait commencé à se redresser, il fut pris de vertige et se retint à la table pour ne pas se casser la figure. Le jeune homme en riait puis se retint à son collègue de travail comme il pouvait. Il récupéra ses affaires mais ne se rhabilla pas restant en débardeur. Le froid de l’extérieur le fit frissonner mais c’était comme une délivrance pour lui après cette bouffée de chaleur. Il passa un bras autour des épaules du plus grand et avait du mal à marcher droit, les faisant tous les deux tanguer tout le long du chemin. A plusieurs moment le coiffeur s’arrêta commençant à ressentir la nausée mais reprit sa route immédiatement après toujours d’un air joyeux. Finalement ils parvinrent à l’appartement de l’aîné, aidant le jeune coiffeur à passer. Ce dernier trébucha et se retint au mur de l’entrée suivant son ami jusque dans sa chambre où il fut contraint de s’allonger sur le lit. La chaleur était revenue aussi rapidement qu’elle était partie quand il était dehors et une fois allonger, son mal de crâne ne s’arrangeait pas. Il ne tenait pas en place et refusait de rester coucher sans rien faire. Son regard se posa sur son interlocuteur assis sur le lit près de lui avant qu’il ne se redresse sur les coudes.

« Tu as un peu d’alcool ? » Demanda le plus naturellement du monde le coiffeur qui n’avait pas encore finis d’étancher sa soif exagérée. Il se doutait du refus de Takeo mais ne lui laissa pas le temps de répondre qu’il commença à s’asseoir sur le lit. « Ou alors tu as quelque chose d’autre à me proposer peut être ? » Le plus jeune se mit en position assise sur le lit, il se mit alors à fixer son ami et s’approcha de ce dernier tout en callant sa tête contre la tête de lit derrière lui. « Viens on fait un jeu, amène de l’alcool j’ai une super idée ! » Dit-il avec un sourire bien plus large.

C’est alors que son regard se posa une nouvelle fois sur les lèvres de son interlocuteur ne pouvant s’empêcher de les fixer pendant un moment. Il ne savait pas pourquoi il faisait une fixette dessus depuis le début de la soirée et ne comprenait pas non plus pour quel raison ce détail avait le don de le fasciner. Puis l’imagination prit place dans son esprit, beaucoup de scènes défilaient maintenant dans sa tête et le silence s’installa dans la pièce. Il serait bien capable de faire beaucoup de chose à ce petit corps s’il l’avait entre les mains, son esprit continua de déraper tandis que lui ne disait plus un mot fixant simplement les parcelles de peau de Takeo. L’alcool étant maintenant bien rependu dans son sang, plus rien ne pourrait l’empêcher de réaliser les fantasmes qui affluaient désormais dans ses pensées …
Noguchi Takeo» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Takanori Matsumoto (Ruki)
Pseudo : Nuage
Date de naissance : 01/02/1986
Age : 31
That's what i do there : Vendeur dans une boutique de cosmétique
What about love ? : Je m'aime et c'est déjà assez suffisant ♥
How I feel :
Messages : 199

Mar 26 Jan - 0:09
Voir le profil de l'utilisateur     



Souviens-toi la nuit dernière [Partie 1]

SHIMIZU SEIKA & NOGUCHI TAKEO


Alors que je révélai à Seika ma situation amoureuse, je ne pus m’empêcher de remarquer que le sourire qu’il avait au visage s’était sensiblement élargi. Et son comportement commençait légèrement à me perturber à vrai dire. Je me demandais bien comment allait terminer notre soirée et surtout je me demandais si l’on n’allait pas faire quelque chose de regrettable.

- « Mis à part les relations d’un soir rien de bien sérieux. Ma relation la plus sérieuse remonte à il y a maintenant plus d’un an. J’avoue que ça me manque mais tant que j’ai du sexe je ne me plains pas. »

Au moins, il était honnête dans ses propos… Je n’étais pas quelqu’un de spécialement « fleur-bleue », mais avoir une relation uniquement basé sur le plaisir charnel était certes, quelque chose que je concevais, mais qui personnellement ne m’intéressai pas réellement. Cependant, il existait toujours une exception qui confirmait la règle alors je ne restais pas non plus entièrement réticent à cette idée de « relation d’un soir ».

Le jeune coiffeur héla encore une fois la serveuse, qui ne semblait étrangement pas outrée par ses propos. A sa place, je serais déjà allé le voir pour lui donner une correction mais elle devait avoir l’habitude de croiser des clients de la sorte alors ce genre de comportement devait désormais la laisser insensible.

Je proposai après coup à mon vis-à-vis de terminer la soirée dans mon appartement pour qu’il puisse se reposer, du moins, c’est ce que j’espérai.
- « J’ai pas envie de m’allonger ! En fait pour tout de dire je veux de l’action tu vois ? Mais pour ton invitation j’accepte volontiers. Après mon verre ! »

« De l’action » ? Oui, je voyais très bien ce qu’il sous-entendait, et je ne savais pas comment réagir en sachant une telle chose. Et mon corps et mon esprit ne semblaient pas s’être décidés à me donner une réponse claire et nette sur la manière d’appréhender ladite chose qu’insinuait Seika. Je soupirai avant de prendre la décision d’emmener de force mon ami jusqu’à chez moi.

- « J’espère que tu as de l’alcool chez toi ! Ou alors une autre source de distraction si tu vois où je veux en venir… » indiquai le jeune coiffeur alors que je me dirigeai vers le comptoir pour payer les consommations.

Je ne pris pas la peine de lui répondre. De toute manière, quoique je dise, je n’allais jamais réussir à lui ôter l’idée qu’il s’était mis en tête. J’enfilai donc ma veste et je pris toutes mes affaires avant de venir auprès de Seika pour l’aider à se relever et à se déplacer. Ce dernier manqua de tomber alors qu’il était en train de se redresser et j’essayai de le soutenir tant bien que mal pour qu'il se maintienne debout. Le trajet jusqu’à mon appartement promettait d’être long et périlleux…

*~*~*~*

J’insérai les clés dans la serrure de mon appartement et ouvrit la porte. L’adorable petite boule de poil qui partageait ma vie et qui portait le doux de nom de « Wesker » vint caresser mes jambes mais je le repoussai doucement du pied. Ce n’était clairement pas le moment de le papouiller, je devais m’occuper du jeune coiffeur avant tout chose. J’installai justement ce dernier sur le lit de ma chambre et pris place à ses côtés.

- « Tu as un peu d’alcool ? Ou alors tu as quelque chose d’autre à me proposer peut être ? Viens on fait un jeu, amène de l’alcool j’ai une super idée ! » déclara mon ami en s’asseyant sur le matelas.
- « Tu te doutes bien que je vais refuser, non ? » répliquai-je. « Mais je dois t’avouer que ton idée de jeu m’intrigue un peu. » avouai-je en me rapprochant sensiblement de lui.

Un sourire se dessina sur mes lèvres et un silence s’installa durant quelques instants dans la pièce. Je sentis mon vis-à-vis m’observer dans les moindres détails, comme s’il cherchait à voir au travers les couches de vêtements que je portais. Une poignée de secondes s’écoula avant que je ne décide de rompre ce silence.

- « Maintenant, je vais te laisser dormir, ou faire ce que bon te sembles. Et si tu choisis la première option, je ne pense pas avoir besoin de te raconter une histoire pour que tu parviennes à t’endormir et donc je doute que ma présence dans cette pièce soit nécessaire. » dis-je. « Et si tu tiens vraiment à continuer de boire, je t’autorise à te servir de mes placards, mais je t’interdis de vider toutes les bouteilles qui s’y trouvent, c’est compris ? » ajoutai-je.

J’avais l’impression de parler à un enfant… ou plutôt à un adolescent étant donné que je voyais mal une petite tête blonde avoir une affection tout particulière pour de l’alcool à l’âge de cinq ans et demie. J’hésitai à prononcer un « bonne nuit » ou un « à demain » mais je préférai me taire et me relever du lit afin de me diriger vers le salon où je pourrais m’allonger sur le canapé pour y passer le reste de la nuit.


love.disaster
Shimizu Seika» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yo-ka ▲ Diaura
Pseudo : Dixy
Date de naissance : 12/09/1991
Age : 26
That's what i do there : Coiffeur
What about love ? : Ma guitare, seul et unique amour ♥
How I feel :

Messages : 246

Mar 26 Jan - 17:49
Voir le profil de l'utilisateur     
Souviens-toi la nuit dernière [PARTIE I]
Nom du joueur 1
Noguchi Takeo
Ft. Ruki - {The Gazette}
Nom du joueur 2
Shimizu Seika
Ft. Yoka {Diaura}
Après la misère que Seika venait de faire vivre à Takeo, car il faut bien l'avouer le coiffeur n'avait pas filé droit pour le coup, les deux hommes réussirent à sortir du bar sans trop d’ennuis et en particulier avec la serveuse qui semblait bouillonner. Une soirée de boulot bien gâcher par Seika en prime. Mieux valait ne pas le laisser commencer à boire sinon on ne sait jamais comment ça pourrait finir … Le chemin fut assez difficile mais pour Seika tout n'était qu'amusement parce que sous l'emprise de l'alcool il ne pouvait être que joyeux. Finalement la route se poursuivit jusqu'à l'appartement de Takeo qui avait beaucoup de patience pour supporter le jeune coiffeur légèrement alcoolisé pour ne pas dire complètement saoul. Tout le long du chemin le blond était resté silencieux tandis que le coiffeur parlait seul ou demandait à Takeo s'ils pouvaient aller faire un tour à un autre bar presque toutes les cinq minutes. De quoi s'arracher les cheveux et pourtant le vendeur avec lui avait garder son calme. L'envie de le laisser ramper au bord du trottoir pouvait être tentante mais pourtant Takeo le ramena en un morceau chez lui.

En entrant dans l'appartement de son collègue le jeune blond-brun n'avait même pas remarqué la présence de l'animal qui vint directement se coller à son maître demandant de l'attention. Mais apparemment il y avait bien plus urgent que ça pour le moment, un problème bien plus gros qui se nommait Seika … Le propriétaire de l'appartement alla placé son ami sur son lit, ou plutôt le coiffeur trébucha on ne sait comment et s’étala sur le lit avant de mieux s'installer. Sa joie ne l'avais pas quitté il riait toujours autant de ses gaffes et de sa maladresse. Le coiffeur proposa alors un jeu avec de l'alcool bien entendu, il n'était pas le dernier pour en demander. « Tu te doutes bien que je vais refuser, non ? » Toujours avec autant de gentillesse le blond contourna le sujet en essayant de le dissuader d'en prendre plus. Il était déjà assez mal en point et si le coiffeur avait pus voir la scène de l’extérieur il serait très étonné de la patience qu'avait le vendeur de cosmétique avec lui. « Mais je dois t’avouer que ton idée de jeu m’intrigue un peu. » Cette simple phrase éveilla l'instinct de Seika qui décrocha un sourire peu catholique tout en commençant à détailler son vis-à-vis.

La question est, est-ce que ça se serait passé comme ça si le blond-brun n'avait pas été saoul ? L'attirance qu'il avait soudain pour lui se transforma en un besoin vital, il ne pourrait pas vraiment refréner ses pulsion et encore moins sous alcool … « Maintenant, je vais te laisser dormir, ou faire ce que bon te sembles. Et si tu choisis la première option, je ne pense pas avoir besoin de te raconter une histoire pour que tu parviennes à t’endormir et donc je doute que ma présence dans cette pièce soit nécessaire. » Mais où il croyait allé comme ça ? Seika n'allait certainement pas le laisser repartir comme ça. Néanmoins il continua de l'observer en silence, un sourire naissant au coin de ses lèvres. Il se redressa sur le lit en position assise sans jamais lâcher Takeo du regard. « Et si tu tiens vraiment à continuer de boire, je t’autorise à te servir de mes placards, mais je t’interdis de vider toutes les bouteilles qui s’y trouvent, c’est compris ? » Même après ça il continuait d'accepter de le laisser boire s'il le souhaitait, mais heureusement pour lui il avait une idée qui lui préoccupait bien plus l'esprit en ce moment.

Le coiffeur se redressa tout en se retenant à la table de chevet pour ne pas se casser la figure. Il profita du fait que son aîné soit de dos pour s'en approcher. Et avant qu'il ne quitte la pièce Seika passa son bras par dessus son épaule pour plaquer sa main sur la porte et ainsi la garder fermement close. Il tenta de capter le regard de son vis-à-vis attendant que ce dernier ne se retourne vers lui. Une fois ses iris plonger dans les sienne le plus jeune sourit en coin laissant la scène en pause l'espace d'un instant. Puis le corps du coiffeur s'approcha de celui de Takeo pour que ce dernier ne vienne se coller à la porte et qu'il soit ainsi bloquer entre celle-ci et le blond-brun.

« Tu crois vraiment que je vais te laisser partir comme ça ? » Demanda le plus jeune, son sourire toujours au coin des lèvres. « Tout compte fait je boirais une autre fois, j'ai trouver une bien plus belle manière de me divertir. » Dit-il tout en posant son autre main à plat sur le mur derrière le blond qui devait en ce moment être des plus déconcertés.

Le coiffeur continua de laisser courir ses yeux sur le visage de son interlocuteur relevant chaque détail de son visage avant de parvenir jusqu'à ses lèvres légèrement entrouverte. Sans aucune hésitation le blond-brun approcha son visage pour venir capturer les lèvres du plus grand entre les siennes. Un simple baiser mais qui pourtant allait bien vite déraper. Seika approfondit l'échange et laissa sa langue glisser sur la lèvre inférieur de Takeo avant qu'il ne la glisse dans sa bouche pour ensuite venir caresser sa jumelle. La montée d'adrénaline fut rapide pour le coiffeur qui colla son corps contre celui du plus jeune avant d'attraper ses hanches pour venir le faire basculer sur son lit. Seika retira son débardeur décidant de se mettre à torse nu puis vint se mettre juste au dessus de Takeo à quatre patte sur le lit, ses iris plantés dans les siennes.

« Tu es d'accord qu'on fasse un petit jeu toi et moi ? » Demanda le blond brun toujours au dessus du plus âgé. « Qu'est-ce qui t'empêche de dormir avec moi ? Je te fais tant peur que ça ? » Seika sourit un peu plus se laissant entraîner par son instinct, bien aidé par l'alcool également, à réaliser ce qu'il convoitait secrètement depuis le début de la soirée.
Noguchi Takeo» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Takanori Matsumoto (Ruki)
Pseudo : Nuage
Date de naissance : 01/02/1986
Age : 31
That's what i do there : Vendeur dans une boutique de cosmétique
What about love ? : Je m'aime et c'est déjà assez suffisant ♥
How I feel :
Messages : 199

Sam 30 Jan - 12:08
Voir le profil de l'utilisateur     



Souviens-toi la nuit dernière [Partie 1]

SHIMIZU SEIKA & NOGUCHI TAKEO


Après avoir présenté à Seika les différentes options qui s’offraient à lui pour la fin de la soirée, je me levai du lit et m’avançai jusqu’à la porte de ma chambre. J’allai attraper la poignée quand un bras vint se poser sur ladite-porte pour la maintenir fermée. J’écarquillai légèrement les yeux et je finis par me retourner après quelques secondes. Pourquoi étais-je surpris par son comportement alors qu’il m’avait clairement fait comprendre qu’il souhaitait qu’il se passe quelque chose entre nous ce soir ? Je fis face au jeune coiffeur, qui m’observait avec un sourire au coin des lèvres, et sentit son regard plonger dans le mien. Il se rapprocha doucement de moi et l’espace qui séparait nos deux corps était désormais infime.

- « Tu crois vraiment que je vais te laisser partir comme ça ? Tout compte fait je boirais une autre fois, j'ai trouvé une bien plus belle manière de me divertir. »

Sa seconde main vint se plaquer contre le mur derrière moi, me gardant ainsi bloquer dans un espace réduit. J’entrouvris la bouche afin de répliquer mais Seika avait déjà déposé ses lèvres sur les miennes. Pourquoi je ne le repoussai pas ? Pourquoi n’avais-je pas envie que ce baiser cesse ? Sa langue vint caresser ma lèvre inférieure et réussit à se frayer un chemin pour rejoindre sa jumelle. Mes mains vinrent se poser sur le torse de mon vis-à-vis et notre baiser s’intensifiât d’autant plus. Je sentis son corps se coller un peu plus au mien et ses mains finirent par attraper mes hanches pour m’entraîner jusqu’au matelas. Je retrouvai allongé sur le dos et le jeune coiffeur vint se placer à califourchon au-dessus de moi après avoir retirer son débardeur. J’eus à peine le temps de reprendre mon souffle et de retrouver un rythme cardiaque correct que Seika me posa directement des questions.

- « Tu es d'accord qu'on fasse un petit jeu toi et moi ? Qu'est-ce qui t'empêche de dormir avec moi ? Je te fais tant peur que ça ? »

Je papillonnais plusieurs fois des yeux et ne lui répondit pas de suite. Mon regard s’était instinctivement dirigé vers son torse, que je contemplai avec lenteur de bas en haut. Je me mordis la lèvre inférieure et je sentis que mes joues commençaient à prendre une teinte légèrement rosée. J’observai encore son buste se soulever et s’abaisser au rythme de sa respiration durant une poignée de secondes avant de plonger mes yeux dans les siens.

- « Je… Non, rien… rien ne m’empêche de… C’est juste que… »

Je n’arrivai plus à former des phrases cohérentes et compréhensibles. Sans trop comprendre pourquoi, je soulevai le haut de mon corps avec la force des bras et je vins placer mon visage à quelques centimètres du sien avant de capturer ses lèvres. J’ignorai pourquoi j’agissais ainsi, mais mon corps ne semblait plus qu’être poussé par le désir. Durant quelques instants, je n’écoutais plus ma raison mais une petite voix vint envahir mon esprit et me poussa à interrompre notre baiser. Je mis fin à notre échange et me reculai jusqu’à la tête de lit pour m’y adosser. Pourquoi je réagissais ainsi ? Et pourquoi mon corps souhaitait me pousser à accepter la proposition du jeune coiffeur ? Pourquoi je sentais toujours un désir monté en moi et s’emparer de tout mon être ?

Mais de quoi avais-je peur ? Ce n’était pas ma première fois avec un homme pourtant… ni ma première fois tout court. Mais peut-être était-ce l’imprévu qui me perturbait ? Le fait que cette soirée allait se terminer d’une autre manière que celle que j’avais imaginé. Oui, c’était peut-être tout simplement l’imprévu qui me faisait peur…

- « Seika… Je ne suis pas sûr que ça soit une bonne idée… même si… » lui soufflai-je.

Mes paroles ne reflétaient pas ce que je pensais au fond de moi. Étrangement, je ne souhaitais pas partir de cette chambre. Et si je pensais sincèrement que ce n’était pas une bonne idée, pourquoi je ne laissai pas Seika seul dans la chambre ? Pourquoi avais-je envie de savoir ce qu’il me réservait avec son “petit jeu” ? Une chaleur commença à monter dans mon bas-ventre et le désir qui s’était emparé de moi ne cessait de s’amplifier. Pourquoi me fais-tu cet effet là Seika… ?


love.disaster
Shimizu Seika» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yo-ka ▲ Diaura
Pseudo : Dixy
Date de naissance : 12/09/1991
Age : 26
That's what i do there : Coiffeur
What about love ? : Ma guitare, seul et unique amour ♥
How I feel :

Messages : 246

Lun 15 Fév - 13:22
Voir le profil de l'utilisateur     
Souviens-toi la nuit dernière [PARTIE I]
Nom du joueur 1
Noguchi Takeo
Ft. Ruki - {The Gazette}
Nom du joueur 2
Shimizu Seika
Ft. Yoka {Diaura}
Durant tout l'instant où Seika coinça sa petite victime entre la porte et lui, il détailla son visage intensément passant par ses lèvres pulpeuses et tentatrices ainsi que ses yeux attirants et bien plus encore … Il n'y avait pas à dire, même bourré le blond-brun n'avait de cesse de dévorer son partenaire de travail des yeux le trouvant tout à fait irrésistible. Lui qui avait peur de ne pas pouvoir faire quoi que ce soit cette nuit, cela lui redonna un léger sourire en coin et remplit de perversion. Ils échangèrent un baiser que Seika avait commencer à la plus grande surprise de son collègue qui en resta déconcerté. Cependant le coiffeur sentit les mains de son vis-à-vis se poser sur son torse, une manière de le repousser ou alors plutôt une invitation à continuer ? De toute manière Seika était bien trop ivre pour se poser la question et intensifia le baiser sous ses pulsions qui le lui demandaient. D'ailleurs le plus jeune emmena rapidement son aîné sur le lit, montant directement à califourchon sur lui. Le coiffeur avait bien décider que cette nuit il allait prendre son pied et ça n'allait pas être le seul d'ailleurs, il comptait bien que Takeo en profite également car même lorsqu'il avait but Seika avait une priorité, se faire plaisir autant qu'à l'autre.

Après s'être retirer son haut le blond-brun posa alors une question au plus grand, s'il voulait ou non s'amuser un peu avec lui mais pour Seika la question ne se posait pas, il allait tout de même essayer de tenter le petit blond en dessous de lui. Mais la réponse de son interlocuteur fut des plus difficiles à déchiffrer, déjà que Seika ne comprenait que la moitié lorsqu'il était ivre mais là ce n'était même pas la peine d'essayer de comprendre quoi que ce soit. « Je… Non, rien… rien ne m’empêche de… C’est juste que… » Il avait tellement d'idées en tête sur ce qu'il pourrait infliger au corps de son aîné que ça devenait difficile de ne pas tout de suite lui sauter dessus. C'est alors qu'avant que Seika ne puisse faire quoi que ce soit, les lèvres du plus grand se pressèrent contre les siennes et le coiffeur en profita pour approfondir l'échange tout en glissant sa main dans les cheveux de Takeo pour ensuite l'amener à sa nuque et la maintenir. Mais rapidement le baiser pris fin à la grande frustration de Seika qui regarda sa petite proie se dérober pour aller se coller à la tête de lit. « Seika… Je ne suis pas sûr que ça soit une bonne idée… même si… » Encore une fois, le blond prononça des paroles incertaines, mais dans son état actuelle, le blond-brun n'avait compris que le "même si" qui voulait bien contredire le reste de sa phrase.

Noguchi Takeo» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Takanori Matsumoto (Ruki)
Pseudo : Nuage
Date de naissance : 01/02/1986
Age : 31
That's what i do there : Vendeur dans une boutique de cosmétique
What about love ? : Je m'aime et c'est déjà assez suffisant ♥
How I feel :
Messages : 199

Lun 15 Fév - 17:47
Voir le profil de l'utilisateur     



Souviens-toi la nuit dernière [Partie 1]

SHIMIZU SEIKA & NOGUCHI TAKEO


Alors que je me retrouvais allongé sur le dos, Seika vint se placer au-dessus de moi et retira rapidement son débardeur. Mon regard se dirigea instantanément sur le torse de mon-à-vis, que j’observai silencieusement et avec beaucoup (trop) d’attention. Je retraçai avec mes yeux les lignes que formaient ses muscles et je me retins difficilement de ne pas les caresser du doigt et de profiter du corps qui s’offrait à moi.

J’ignorai ce que je voulais réellement. J’étais perdu entre mon désir, mon envie de prendre plaisir avec le jeune coiffeur et ma conscience qui me répétait inlassablement qu’accepter la proposition de Seika était une mauvaise idée. Je décidai durant quelques instants de laisser mon désir s’exprimer et je me relevai pour aller capturer les lèvres du jeune coiffeur. Au bout de quelques instants, je sentis l’une de ses mains se poser sur ma nuque et notre baiser devint plus intense. Malgré les sensations que cela me procurait, je mis fin à notre échange et me reculai presque brusquement contre le mur. Après lui avoir indiqué mon ressenti quelque peu nébuleux sur ce qui était en train de se passer, je baissai le regard durant une poignée de secondes tout en essayant de reprendre un souffle normal, avant de fixer à nouveau mes prunelles dans celles de Seika.



love.disaster
 
Souviens-toi la nuit dernière [PARTIE I] | Ft. Takeo ♥♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Image] Clin d'oeil à la dernière partie
» Dernière partie des Sabres ce soir ?
» Le destin choisit nos parents, nous choisissons nos amis - Kalyani Darcher
» EVENEMENT ~ La dernière nuit (suite), [ PV tout le Clan ! ]
» Voyage au bout de la Nuit [Partie 1] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Love Technology ♠ :: La ville de Nishinaka ♠ :: Mazerumachi :: Bars-