AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Un peu de détente ne fait jamais de mal • |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
K.J» I know and see everything
K.J
Avatar : Satoshi Tsumabuki
Pseudo : Lauly
That's what i do there : Journaliste
Messages : 84

Ven 10 Juil - 17:44
Voir le profil de l'utilisateur     


   
   Harumi & Jiro
    Un peu de détente ne fait jamais de mal

Un SPA ? Mais quelle bonne idée ! Jiro était bien tenté par une telle activité aujourd’hui. Il était exténué - tout le monde y croyait - il avait assurément besoin de repos. Espionner les habitants, écrire des articles, tchatter sur le net, tout ça était vraiment fatiguant. Il ne souhaitait à personne de faire un tel travail. Peut-être devrait-il demander une prime à son oncle ? Certes ce dernier lui répondrait qu’il exagérait et bien qu’il en avait conscience, le garçon songeait que ça aurait été amusant. Donc, il avait choisi un SPA pour se reposer. Cependant, il était évident que cet individu avait quelque chose derrière la tête. Il ne tenait pas en place et on le surnommait le « roi de la connerie », qu’est-ce qu’un individu comme lui irait faire dans un tel endroit ? Mater les filles, oui, ça il savait faire. Et il ne s’en gênait pas bien qu’il ne comptait plus le nombre de fois où certaine l’avait jeté dehors à coup de pied aux fesses, en le traitant de pervers. Peu importait les lieux où il se rendait, l’écrivain ne pouvait s’empêcher d’avoir des regards mal placés. On lui avait fait des yeux, c’était pour regarder non ? Et des mains, pour toucher. Ca n’avait aucun intérêt autrement. Il était pervers de toute manière et il ne s’en cachait pas non plus. Les femmes étaient des beautés divines, ce serait un sacrilège de ne pas les contempler.

Dans un SPA, des femmes dénudées et en serviette, il y en avait des tas. Armé psychologiquement, Jiro s’était préparé à se faire éjecter par de nombreuses demoiselles s’il en croisait néanmoins, en réalité, une seule le satisfaisait pleinement. S’il la taquinait souvent, il l’aimait bien dans le fond et puis elle aussi, elle avait des formes là où il en fallait, de belles jambes. Un sourire en coin étira ses lèvres rien qu’en imaginant sa tête lorsque la jeune femme le verrait. Par son statut, le garçon avait accès à beaucoup de choses et aller savoir pourquoi, c’était cette personne qu’il avait voulu embêter constamment. Ses réactions l’amusaient à chaque fois. Elle ne pouvait pas lui mentir, il n’y avait pas d’individus plus curieux que lui et il avait tellement de moyens pour accéder à des informations. Si ce n’était pas par filature, il avait plus d’un tour dans son sac. Hagio Harumi, Jiro la plaignait un peu - ou pas du tout - parce qu’il la faisait tourner en bourrique un nombre incalculable de fois. Mais, il l’aimait bien.

Une serviette autour de sa taille, enfin prêt, le jeune homme n’eut pas besoin de chercher énormément pour savoir où se trouver la demoiselle. Dans le sauna. Il ne suffisait que de prier à ce qu’il n’y ait pas d’autres femmes à l’intérieur dont certaines qui seraient en mesure de lui péter le bras juste sous prétexte qu’il avait osé entrer dans leur « intimité ». Haussant les épaules, il ouvrit la porte et puis Harumi ne paraissant pas l’avoir remarqué, il partit s’installer près d’elle.

- Bouh ! Fit-t-il en lui soufflant sur l’oreille avant de rire bêtement.

Son expression de surprise et sidérée, le garçon l’entrevoyait déjà à des kilomètres cependant il ne lui laissa pas le temps de répondre quoi que ce soit qu’il enchérit directement :

- Ecoute, tu me manquais, je me suis dit que j’allais te rendre une petite visite ! J’étais certain de trouver là. Ca va ? Pas trop chaud ? On peut sortir si tu veux. Je connais d’autres moyens de se réchauffer. Et de se détendre, bien sûr.

Un idiot restait un idiot pour toujours n’est-ce pas ?


WILDBIRD


_________________

Palapapalapalapa
Faut que j'arrête de mettre cette chanson de partout juste sous prétexte que je l'ai en tête, mais je sais pas quoi mettre donc je réfléchirais à un texte plus tard, quand j'aurais le time et la foi !Oh my sweet Darling oh don't go oh by lizzou
Hagio Harumi» I ❤ Nishinaka
Hagio Harumi
Avatar : Kitagawa Keiko
Pseudo : Keiko113
Date de naissance : 13/03/1989
Age : 30
That's what i do there : Agent de la NSA et serveuse
What about love ? : Libre
How I feel : .
Un peu de détente ne fait jamais de mal • | MAJdgQl
Messages : 4414

Sam 11 Juil - 11:55
Voir le profil de l'utilisateur      http://keiko113.imgur.com/
Un peu de détente ne fait jamais de mal
Jiro & Harumi

Grâce à Kyohei les choses commencent doucement à se calmer pour moi. Depuis quelque jour déjà, je suis arrivée à retrouver le sommeil et je me suis finalement faite à l’idée que cette horrible période est enfin derrière moi. J’allais pouvoir redevenir moi-même et surtout reprendre le cours de ma vie comme je l’avais laissé. Et quoi de mieux pour cela que de se faire une petite séance de SPA, après tous cela fait plus d’un mois que je n’ai pas pris le temps de prendre soin de moi. Quoi de mieux donc qu’une longue séance de massage et un bon sauna pour repartir du bon pied. En plus de cela par chance, il ne semble pas y avoir grand monde dans l’établissement. Du moins c’est l’idée que je me suis fait en m’apercevant que le sauna est vide. Rassurez-vous, je ne vais pas non plus m’en plaindre, au moins je vais pouvoir parfaitement me détendre sans devoir faire attention à mes gestes et à mon allure.

Assise donc dans le sauna, une serviette au tour de mon corps, je me relaxe pleinement les yeux fermé. Un soupire d’aise vient même à sortir de mes lèvres tant la chaleur ambiante de la pièce me fait du bien. Pour la première fois depuis longtemps, je ne suis plus stressé ni angoissé à l’idée de me faire suivre constamment. Ma tête arrive même à ne plus penser à rien, ce qui ne n’est plus arrivée depuis très très longtemps.

Chantonnant donc un petit air dans ma tête, heureuse d’être enfin libre, je ne prête pas attention à la personne qui entre dans le sauna, certaine que rien ne pourra troubler mon bien-être. Même le fait que cette personne s’installe à mes cotées ne me dérange pas, je suis de bien trop bonne humeur que pour me prendre la tête avec ce genre de chose. Malheureusement, une voie me rappelle finalement très vite à la réalité….

La tonalité de cette voie, ce rire … Ce n’est pas possible … Cela ne peut pas être lui, pas dans cette endroit … Perplexe j’ouvre rapidement les yeux pour tenter de me convaincre que j’ai rêvé. Seulement à mon plus grand désespoir, je m’aperçois rapidement que je ne me suis pas imaginé cette voie. Il est bien là, devant moi, dans le sauna des filles, sans aucune gêne comme à son habitude. Et sans même prendre le temps de me laisser exprimer ma surprise ou bien même mon mécontentement, Jiro semble trouver utile de justifier immédiatement sa présence ici. Comme si ça allait changer quelque chose … Sérieusement …

Cependant, bien que je ne sois pas ravie que ma tranquillité soit troublée, je ne peux m’empêcher de sourire légèrement à sa dernière remarque. Il ne changera jamais, toujours derrière moi à essayer de me troubler quoi qu’il arrive.

-«  Ne rêve pas trop Jiro » Lui lançais-je en le poussant légèrement pour réduire notre proximité, avant de remonter ma serviette.

Pour être honnête, je ne sais jamais comment réagir face à ce garçon. Je sais qui il est et surtout de qu’elle famille il vient, mais malgré cela je n’arrive jamais à rester froide et prudente. Sans aucune explication, il est toujours arrivé à faire sortir certain trait de ma personnalité que j’ai pendant tant d’année tenté de cacher. Et alors même que je savais qu’être proche de lui pouvait être dangereux, j’ai fini par m’attacher …

-«  Je suis très touchée de t’avoir manqué au point que tu viennes dans un endroit réservé aux femmes mais n’espère pas que je vais te laisser ici, dis-je avant d’attraper ses joues avec mes mains tout en exerçant une légère pression sur celle-ci, j’ai beau regardé tu n’as rien d’une femme alors dehors ! Va ennuyer quelqu’un d’autre. »

electric bird.
K.J» I know and see everything
K.J
Avatar : Satoshi Tsumabuki
Pseudo : Lauly
That's what i do there : Journaliste
Messages : 84

Mer 15 Juil - 22:59
Voir le profil de l'utilisateur     


   
   Harumi & Jiro
    Un peu de détente ne fait jamais de mal

Partir ? Déranger quelqu’un d’autre ? Mais non, lui n’avait pas envie de déranger quelqu’un d’autre. Il avait tout ce qui lui fallait sous la patte, pourquoi allait voir ailleurs ? Il l’aimait bien son petit chat sauvage, ce serait triste de s’en débarrasser maintenant. Il s’était déplacé jusqu’ici rien que pour la voir, Harumi pourrait être gentille et l’embrasser. Ca valait le déplacement. Quoi que vu qu’il coûtait cher, ça devrait être plus mais pour elle, il lui ferait un prix, un bisou suffirait. Elle pouvait tenter de le dégager à coup de pied aux fesses, Jiro savait se défendre et qu’elle ne se méprenne pas, il avait beaucoup plus de force qu’elle donc il avait la ferme intention de rester.

La preuve était que depuis sa remarque, il n’avait pas bougé, se contentant d’afficher ce sourire idiot au coin des lèvres. Ah. Les femmes. Ils les aimait à un point inimaginable. Pour ce qui était d’Harumi, c’était tout autre chose. Elle était spéciale. Belle mais spéciale. Il adorait la faire tourner en bourrique, il adorait lire la surprise dans ses yeux et il adorait la rendre complètement folle. Ca lui donnait un certain charme. Pourquoi elle est pas une autre ? Ô le garçon s’en amusait avec des tas seulement avec elle, ce n’était pas pareille. Sûrement parce que sa manière de réagir était terriblement drôle et qu’il adorait tester ses limites. Au fond, il l’aimait bien aussi. Elle était sympathique, bizarre parfois, mais sympathique. En plus, il s’agissait d’un bon élément à la NSA sauf que ça, il s’abstiendrait de lui dire car elle avait son propre lot d’erreurs. Hors ça, Jiro éviterait le sujet, il n’avait pas envie de créer plus que d’ennuis. Au contraire, il était là pour lui changer les idées, la jeune femme devrait être flatté. Un si beau garçon et elle le rejetait ? Quelle tristesse.

- Non mais que tu es cruel ! S’offusqua le journaliste, faussement choqué, sa main se plaquant sur bouche qui formait un « o », Je viens te voir et tu me vires ! Tu pourrais être plus compatissante ! D’ailleurs, il fait trop chaud, tu as raison, on va sortir de là !

Et il avait bien insisté sur le « on ». Ainsi on ne lui reprocherait pas d’être du côté des femmes. Se levant sur ses mots, le jeune homme attrapa vivement la main de sa camarade afin de la motiver à faire de même. Puis sans lui laisser l’occasion de répliquer quoi que ce soit, il plaqua son bras au niveau de son ventre afin de la soulever et la porter comme un sac à patate. Comment ça elle était nu sous sa serviette ? Ah bon ? Oups. Heureusement pour elle, Jiro s’avérait être un homme prévoyant et maintenant le drap de bain grâce à sa main posé sur les fesses de la demoiselle. Bien sûr que non, il ne profitait pas du tout. Pas avec elle, jamais. Elle le frapperait s’il devenait trop entreprenant.

- Voilà madame, on est à l’extérieur, Dit-il, fier avant de la reposer au sol.

De là, il pouvait la détailler de plus près et ne se gêna pas de la faire, se mordillant la lèvre. C’était que cette serviette lui moulait bien le corps, presque - oui, presque - il aurait envie de se pencher un peu en avant pour voir sa poitrine qui était plutôt dégarni. Néanmoins Jiro préférait éviter de rentrer chez lui avec un oeil au beurre noire donc il se contenterait de regarder loin.


WILDBIRD


_________________

Palapapalapalapa
Faut que j'arrête de mettre cette chanson de partout juste sous prétexte que je l'ai en tête, mais je sais pas quoi mettre donc je réfléchirais à un texte plus tard, quand j'aurais le time et la foi !Oh my sweet Darling oh don't go oh by lizzou
Hagio Harumi» I ❤ Nishinaka
Hagio Harumi
Avatar : Kitagawa Keiko
Pseudo : Keiko113
Date de naissance : 13/03/1989
Age : 30
That's what i do there : Agent de la NSA et serveuse
What about love ? : Libre
How I feel : .
Un peu de détente ne fait jamais de mal • | MAJdgQl
Messages : 4414

Jeu 16 Juil - 17:48
Voir le profil de l'utilisateur      http://keiko113.imgur.com/
Un peu de détente ne fait jamais de mal
Jiro & Harumi

Même en appuyant sur ses joues, je peux facilement voir son petit sourire idiot se dessiner sur ses lèvres. Celui-là alors, j’aurais dû me douter que même avec mon ordre de sortir d’ici il ne bougerait bah d’un pouce. Levant les yeux aux cieux, je laisse retomber mes bras le long de mon corps. Il a vraiment de la chance que je suis de bonne humeur, pas sûr qu’il y a une semaine de ça je l’aurais accueilli si gentiment.

Me contentent finalement d’hausser les épaules en souriant malicieusement lorsqu’il vient à me faire remarquer que je suis cruel, je ne peux m’empêcher de trouver son petit air de garçon martyrisé adorable. Comme si c’était moi là méchant dans l’histoire. Que je sache ce n’est pas moi qui m’amuse à le taquiner et à le suivre à longueur de journée... D’ailleurs il … Attendez … c’était quoi la fin de sa phrase ? Mais … j’ai jamais dit qu’il faisait trop chaud ….et puis commença « ON ». Réalisant à peine ce qui vient de dire, mon corps se lève à la suite de mon camarade sans le moindre ordre de mon cerveau.

-« Att…. » Bien entendu Jiro ne me laisse pas la moindre chance de protester. Le début de ma phrase est à peine sorti que je sens soudainement son bras venir se placer sur mon ventre. Ouvrant de grand yeux de surprise, je sens alors mon corps se soulever du sol et venir se placer sur son épaule. Non mais je rêve là  …. Et puis ….. C’est sa main que je sens sur mes fesses là !!!

-« Pose-moi tout de suite » lui ordonnais-je tout en frappant légèrement sur son torse. Oui j’ai bien dis légèrement, parce qu’il ne faut pas oublier que je suis dévêtu avec une simple serviette sur moi, dans une position instable et que le moindre mouvement brusque pourrait nous envoyez tous les deux au sol.

Bien entendu malgré ma réclamation, Jiro ne me dépose pas le moins du monde au sol et se contente de sortir gentiment du sauna sans se préoccuper du monde qui se trouve aux alentours. Pour le coup heureusement qu’il a fait en sorte que ma serviette reste bien sur moi …

-«  Tu aurais pu au moins éviter de me porter comme un sac » lui lançais-je une fois posé au sol feignent le mécontentement. Croisant alors mes bras pour en rajouter un peu plus, je remarque que son esprit est à ailleurs. Suivant son regard, je m’aperçois rapidement que ses yeux son posé sur moi. Quoi de plus normal me direz-vous puisque je lui adresse la parole. Vous avez raison vous aurais-je certainement répondu si seulement son regard ne trahissait pas le fond de sa pensé.

-«  Te gène surtout pas Jiro !! » dis-je tout plaçant ma main sur son visage tout en exerçant une légère pression destiné à le faire reculer. De tous les endroits, il a fallu qu’il me rejoigne dans un spa. UN SPA, le seul endroit où il peut profiter pleinement de la vue sans que je ne puisse rien faire.

-«  Garde tes yeux rangés et n’en …. »

Ne terminant pas ma phrase une idée me vient soudainement. Bien que je sois extrêmement tenté d’aller l’emballer dans des algues pour retrouver ma tranquillité perdu, la perspective de me servir de sa présence m’enchante finalement d’avantage.

-«  Tu as envie de te rincer l’œil hein … j’ai un truc parfait pour toi. » Lui attrapant la main sans qu’il ne puisse réagir, je l’entraine cette fois ci à ma suite dans les couloirs du spa sans lui en expliquer d’avantage. En vérité si j’avais choisi de me faire une journée ici c’est parce que je mourrais d’envie de me faire masser. Seulement avec ma chance habituelle, à mon arrivé ici, l’hôtesse à l’accueil m’avait gentiment signalé qu’aucun masseur n’était libre pour la journée. Dépité je m’étais donc rabattue sur le sauna… mais à présent que j’aie Jiro sous la main les choses vont pouvoir changer. De toute façon il aurait, de toute manière, fini par trouver un moyen d’en profiter alors autant contrôler la situation avec l’une de mes idées. Une fois donc arrivé à destination, j’ouvre la porte d’une pièce destiné au massage et m’y engouffre en entrainant Jiro avec moi.

-«  Après ça ne vient plus dire que je suis cruel avec toi »

electric bird.
K.J» I know and see everything
K.J
Avatar : Satoshi Tsumabuki
Pseudo : Lauly
That's what i do there : Journaliste
Messages : 84

Ven 24 Juil - 23:55
Voir le profil de l'utilisateur     


   
   Harumi & Jiro
    Un peu de détente ne fait jamais de mal

Est-ce que c’était une invitation ? Non, parce que demander des massages en général, ça pouvait être signe de diverses propositions malsaines ! Mais Jiro s’abstiendrait de rétorquer cela à la jeune femme, ne souhaitant pas se faire renvoyer à coup de pied aux fesses alors qu’on venait tout juste de l’y inviter. Il n’était pas un professionnel des masseurs toutefois pour elle, il acceptait de faire des efforts. Après tout, qui ne rêverait pas de toucher un corps pareil ? Harumi était assurément plus coquine qu’elle ne tentait de le faire croire et plus que l’intriguait, ça amusait le garçon. Pas besoin de réponse, l’immense sourire qu’il lui avait adressé en entrant dans la pièce montrait à quel point, son idée était excellente. C’était encore mieux qu’être enfermé à deux dans un sauna. La chaleur serait plus supportable ici, plus agréable également. Et puis, la demoiselle avait raison, il pourrait parfaitement se rincer l’oeil comme ça. De toute façon il ne s’en cachait pas même quand elle l’avait grondé, le garçon n’avait pas réagi, souriant malicieusement tout en haussant les épaules. Avec le temps, Harumi devrait pourtant le connaître. Il n’y avait pas plus voyeur que lui.

- Dit le de suite si tu veux qu’on se saute dessus, Taquina Jiro en s’avançant dans la salle, Parce que bon, faire ce genre de proposition, ça peut vouloir dire ce que ça veut dire hein ?

Un rire s’échappa de ses lèvres tandis qu’il fermait la porte derrière lui. En plus voilà qu’ils étaient tous les deux dans cette pièce. Pas de bêtises ? Le jeune homme essaierait de ne pas trop être tenté, promis. Et puis il devait montrer les exemples, on ne fait pas n’importe quoi en publique. Certes, il n’y avait pas de « public » cependant ce n’était pas les caméras qui devaient manquer.

- Je vous en prie mademoiselle, prenez place, Dit-il, indexant de ses doigts la table à longer.

Pendant qu’elle s’installait, le journaliste farfouilla dans les produits du spa avant de trouver son bonheur, de l’huile. Une esquisse traçant ses lèvres, il s’était approché de la jeune femme qui était à présent allonger puis plaçant le liquide sur les paumes de ses mains, il commença à la masser doucement. Ses phalanges caressaient ses épaules, sa nuque pour ensuite parcourir son dos et descendre au creux de ses reins où la serviette séparait les limites à ne pas franchir. Dommage. Les premières minutes furent assez silencieuses, le « futur » masseur étant particulièrement concentré dans ses tâches même si ses yeux ne pouvaient s’empêcher de détailler avec intérêt chaque parcelle de son corps.

- Cela vous convient-il ? Faut-il que j’aille plus doucement ou...

Se penchant légèrement de façon à ce que ses lèvres s’approchent de son oreille, en même temps que ses phalanges frôlaient le bas de ses reins, Jiro ajouta dans un susurre :

- Plus rapidement. Qu’est-ce qui vous ferez le plus envie, jeune fille ?

Non. Le sérieux, cet individu ne semblait pas connaître. Ô grand damne de cette pauvre demoiselle qui allait finir par regretter de s’être tant avancée.


WILDBIRD


_________________

Palapapalapalapa
Faut que j'arrête de mettre cette chanson de partout juste sous prétexte que je l'ai en tête, mais je sais pas quoi mettre donc je réfléchirais à un texte plus tard, quand j'aurais le time et la foi !Oh my sweet Darling oh don't go oh by lizzou
Hagio Harumi» I ❤ Nishinaka
Hagio Harumi
Avatar : Kitagawa Keiko
Pseudo : Keiko113
Date de naissance : 13/03/1989
Age : 30
That's what i do there : Agent de la NSA et serveuse
What about love ? : Libre
How I feel : .
Un peu de détente ne fait jamais de mal • | MAJdgQl
Messages : 4414

Sam 25 Juil - 16:29
Voir le profil de l'utilisateur      http://keiko113.imgur.com/
Un peu de détente ne fait jamais de mal
Jiro & Harumi

Il est vrai qu’à bien y réfléchir ma proposition est très ambiguë, d’autant plus quand on se trouve en compagnie d’un garçon comme Jiro. Celui ci n’a d’ailleurs pas mis très longtemps à me faire comprendre que mon idée pouvait sous-entendre beaucoup, beaucoup plus de choses. A cette remarque, je me suis simplement contenté de lever les yeux au ciel en souriant. Si ce jeune homme arrive effectivement à lire en moi comme dans un livres ouvert, il doit certainement savoir qu’avec moi il est hors de question de s’envoyer en l’air dans ce genre d’endroit. Enfin …. Disons plutôt qu’il est hors de question de faire ça avec lui … je suis bien trop méfiante … parce qu’il est vrai que je suis assez mal placé pour jouer la femme prude qui déteste faire ça dans des lieux public …. En y pensant, j’espère d’ailleurs que Jiro n’est pas conscient de cette facette de ma personnalité … Si non, je ne donne pas cher de ma peau … En avançant un peu plus dans la pièce, je m’assure d’ailleurs que des caméras si trouves, on ne sait jamais ça pourrait toujours m’aider à refroidir les ardeurs de mon compagnons au cas où.

Prenant finalement place sur la table, je rassemble mes cheveux dans une main et les places sur le coter de ma nuque avant de faire glisser la serviette qui recouvre mon corps jusqu’à mon bassin. Une fois chose fait je m’allonge sur la table de massage en remerciant le ciel de n’avoir presque plus aucune douleur au niveau de mon thorax. Il est certain qui si cela n’avait pas été le cas, ce genre de position aurait été extrêmement difficile à tenir sur un long terme.

Parfaitement installé, un soupire de bien être travers finalement mes lèvres au moment où les mains de Jiro se met à l’œuvre. Et bien que ma tête soi placé de côté, je peux facilement remarquer à quel point il prend sa tache au sérieux, le voir si concentré est d’ailleurs tellement rare que je ne peux empêcher un sourire de se dessiner sur mes lèvres tandis que doucement mes yeux se ferme pour mieux profiter de son contacte si agréable.

Il n’y a rien à dire Jiro est vraiment doué pour ce genre de chose, seulement tandis que doucement mon corps commence à se détendre, je sens soudain le souffle chaud de Jiro venir taquiner mon oreille. Rouvrant les yeux, je prends alors légèrement appui sur mes avant bars et me retourne un peu plus vers mon camarade. Finalement peut-être que le massage n’est pas une si bonne idée que ça, avant cette instant je n’avais pas pris conscience à quel point je suis dans une position extrêmement dangereuse et vulnérable face à un homme aussi peu sérieux.

-«  Je ne suis pas en verre … tu peux y aller un peu plus fo….rt »

Une minute, une minute pourquoi est-ce que je viens de dire ça moi ? Bon d’accord je l’ai pensée mais ce n’est pas du tout ce que je voulais dire. Pourquoi je ne l’ai pas mis en garde comme j’en avais l’intention ? Son regard, c’est ça c’est son regard … C’est toujours à cause de lui que je fini par perdre mes moyens.

-«  Mais fait gaffe à toi … »

Voilà parfait, j’ai bien réussi à rétablir la situation … Enfin….à voir ce sourire peut-être pas finalement…. Mohhh pourquoi je suis toujours comme ça avec lui, ça deviens insupportable de ne pas pouvoir rester froide et distante avec lui.

electric bird.
K.J» I know and see everything
K.J
Avatar : Satoshi Tsumabuki
Pseudo : Lauly
That's what i do there : Journaliste
Messages : 84

Dim 26 Juil - 17:41
Voir le profil de l'utilisateur     


   
   Harumi & Jiro
    Un peu de détente ne fait jamais de mal

Ce serait mentir de dire que tout ça n’avait pas un petit côté excitant. Au contraire. C’était tellement bon et Jiro en profitait bien comme il le fallait. Il n’avait pas l’intention de lui faire du mal, pas même de la blesser mais peut-être de la rendre folle. Il s’agissait là d’une de ses particularités. C’était drôle de la voir ne pas savoir quoi faire, d’être mal à l’aise et perdre ses moyens face à lui. Le jeune homme profitait clairement de son statut mais on ne lui en voudrait pas pour ça. Il n’avait pas de mauvaises intentions, il l’aimait bien la petite Harumi. C’était même son agent préférée, la plus jolie aussi néanmoins il s’abstiendrait de lui avouer cela. Il le lui dirait peut-être un jour dans un sous-entendu ou en tant que taquinerie. Ca serait suffisant et rien que pour voir l’expression qu’afficherait la demoiselle, il était curieux d’en être à ce moment là.

Pour l’instant, le journaliste se contentait de sourire et de continuer suavement ses gestes sur le dos de sa camarade. L’esquisse sur ses lèvres s’était élargi à la réaction de cette dernière et il avait fait de son mieux pour ne pas rire. Elle avait commencé après tout. Il fallait réfléchir avant d’émettre de telle proposition à quelqu’un comme lui. Jiro n’avait pas répondu mais avait effectué des gestes plus prononcés comme la demoiselle avait demandé. Mine de rien, il prenait sa tâche très aux sérieux bien que ses yeux eux ne pouvaient s’empêcher d’observer le corps de la jeune femme avec intensité. Elle était vraiment sublime. Ca ne la tentait pas d’être sa stripteaseuse privée ou quelque chose dans le même style. Ou l’une de ses femmes carrément. Il pourrait voir cette beauté tous les jours, il n’irait jamais s’en plaindre et il aurait le droit de la contempler sans se faire frapper. Tristesse. Pourquoi les femmes n’étaient pas autant compréhensives avec les hommes ? Ils ne faisaient rien de mal que de les regarder, elle devrait être heureuse qu’on leur accorde autant d’attention. Mais non, au lieu de ça, elles tapaient.

Harumi ne faisait pas ça elle, pas en cet instant en tout cas, elle... Elle proposait des massages. Cependant si Jiro demandait le stripteaseuse, il se verrait assurément jeter dehors à coup de pied aux fesses.

- Ca vous va comme ça ? Lui susurra-t-il à l’oreille sans cesser ses mouvements sur son dos.

Il s’amusait même à chercher des points sensibles qui pourraient la faire frémir, si bien que tracer sa colonne vertébrale était un véritable plaisir pour le garçon. Il resta silencieux ensuite, se contentant de l’embêter au travers ses gestes tout en restant sérieux dans son travail.

- Allez, j’en ai marre. J’avoue, tu es sublime mais ça tu le sais déjà et là, mes pauvres mains, elles sont fatigués. On change les places ?

Et bien quoi... Si ça ne le dérangeait pas de masser une belle femme, il n’était pas contre le fait que cette dernière lui en offre quelques uns en échange.

- Tu me fais mal, je me vengerais, Enchérit Jiro dans son sourire habituel.

Il préférait prévenir parce qu’il n’avait pas envie de se faire frapper alors qu’il n’avait rien fait. Il n’avait rien fait n’est-ce pas ? Avec lui, c’était difficile à croire.


WILDBIRD


_________________

Palapapalapalapa
Faut que j'arrête de mettre cette chanson de partout juste sous prétexte que je l'ai en tête, mais je sais pas quoi mettre donc je réfléchirais à un texte plus tard, quand j'aurais le time et la foi !Oh my sweet Darling oh don't go oh by lizzou
Hagio Harumi» I ❤ Nishinaka
Hagio Harumi
Avatar : Kitagawa Keiko
Pseudo : Keiko113
Date de naissance : 13/03/1989
Age : 30
That's what i do there : Agent de la NSA et serveuse
What about love ? : Libre
How I feel : .
Un peu de détente ne fait jamais de mal • | MAJdgQl
Messages : 4414

Lun 27 Juil - 11:57
Voir le profil de l'utilisateur      http://keiko113.imgur.com/
Un peu de détente ne fait jamais de mal
Jiro & Harumi

C’est plutôt étrange à dire mais dans cette situation j’en viendrais presque à faire totalement confiance à Jiro. Sans broncher il avait même exécuté ma demande en n’y allant un peu plus fort, après il n’a pas vraiment de raison de râler, mais toute de même, je suis agréablement surprise qu’il mette autant de sérieux et de dévouement dans cette tâche. Parce qu’avec lui j’ai vraiment craint le pire, bien que je sache que malgré son non sérieux, je ne risque finalement pas grand-chose avec lui …. Du moins d’un point de vue physique.

-« C’est parfait… » Avais-je murmuré, malgré moi, dans un soupire de bienêtre. Celui-là alors, il ne peut pas s’empêcher d’essayer de me faire perdre la tête…. Si je n’avais pas autant de self contrôle, il y serait d’ailleurs probablement arrivé assez vite, parce que je dois bien avouer que plus je sens sa main tracer délicatement les parcelles de mon corps, plus mon cerveau se déconnecte peu à peu…. Jamais je n’aurais pu penser que Jiro puisse arriver à me faire ressentir de telle chose…

Par chance pour moi, je sens soudainement ses mains se détacher de mon corps. Jetant un regard vers lui, il m’annonce qu’il est fatigué et que c’est le moment de changer les rôles. Ne pouvant retenir un sourire à son compliment, je me redresse faiblement pour attraper ma serviette, que je renoue au-dessus de ma poitrine, et me redresse complètement tandis qu’il me met déjà en garde.

-«  Voyons tu as si peux confiance en moi ? Dis-je tout en descendent de la table de massage avant de lui indiquer de prendre place. Je ne suis pas sadique à ce point-là tu sais »

Attendant qu’il prenne place, mon regard voyage quelque instant dans la pièce avant de se poser sur l’armoire dans laquelle se trouvent les huiles de massage. Un nouveau sourire vient alors se dessiner sur mes lèvres tandis que je m’approche de celle-ci. Je ne compte pas lui faire du mal mais pour une fois que j’ai le dessus et le contrôle entre nous deux, je ne vais finalement pas me gêner pour à mon tours le taquiner un peu. Il allait voir ce que ça fait de se retrouver complètement à la merci d’une autre personne…

Ouvrant l’armoire, je remarque que j’ai l’embarra du choix. Une bougie ? Non. Alors des huiles essentielles ? M’emparant d’une bouteille, je jette un rapide coup d’œil sur ses composants. Huiles essentielles de gingembre, heu finalement non, on va éviter d’utiliser un aphrodisiaque … Reposant la bouteille mon regard se pose finalement sur une chose qui attire ma curiosité. Sur l’étiquette est marqué : Huiles comestibles permettant d'embrasser le corps de votre partenaire. Qu’est-ce que ce genre de chose fiche ici ? En tous cas, hors de question pour moi d’utiliser ça avec lui, d’ailleurs je dois m’estimer heureuse que Jiro ne soit pas tombé dessus. Je suis sûr qu’il aurait été ravi de détester ce genre de chose … Mais bon, tout ça ne fait finalement pas mon affaire, je n’ai toujours pas trouvé ce qu’il va me permettre de l’ennuyer un peu. Reprenant alors ma recherche mon regard tombe enfin sur l’huile de massage parfaite, m’emparant alors de la bouteille je rejoins finalement Jiro qui a fini de s’installer.

-«  Désolé de t’avoir fait attendre, on va pouvoir commencer » Dis-je tout en versant de l’huile dans chacune de mes mains avant de me frotter mes paumes pour permettre à l’huile de chauffer légèrement pour que celle-ci soit parfaite pour le massage. Ce que Jiro ne sait pas c’est que j’ai récemment lu un article sur « la meilleure façon de masser son partenaire » et c’est d’ailleurs ça qui m’a tant donner envie de venir dans un tel endroit.

Plaçant mes mains sur son dos je choisi d’abord d’effleurer doucement sa nuque, puis le haut de son haut jusqu’à arriver dans le bas pendant quelque minute. Une fois chose fait, je m’assure de toujours garder mes mains en contact avec sa peau et pose plus franchement mes mains. Je remontant alors vers le milieu de son dos tout en faisant de longues et profondes caresses, destiné à le détendre, avant de venir insistez plus longuement sur sa colonne vertébrale et le bas de son dos.

-«  Tout va bien ?  Ce n’est pas trop fort ? »

Attendant sa réponse, je varie de tant à autre mon rythme ainsi que mes mouvements en passant d’une longue caresse à un massage plus court mais plus intente.

-« N’hésite surtout pas à me le dire si je m’y prend mal … »

Mon pauvre Jiro, je ne sais pas ce qu’il pense, ni ressent en ce moment même mais dans toute les cas moi cette situation m’amuse grandement. Finalement c’est vrai qu’en utilisant de l’huile nos mouvements sur le corps de l’autre sont beaucoup plus fluides. L'huile facilitant grandement le travail de mes mains pour que celles-ci puissent se promener en souplesse. Mais malheureusement pour mon compagnon, je ne me suis pas contenter de choisir de l’huile toute simple. Ho, non ça n’aurais pas été si amusant si non…  Approchant alors doucement mes lèvres de sa peau, je viens y souffler délicatement. Et oui c’est ça qui rendre les huiles de massage chauffantes magique, puisqu’elles procurent un effet de chaleur lorsque l'on souffle simplement dessus.

-«  Ça va toujours » dis-je sensuellement en souriant

electric bird.
K.J» I know and see everything
K.J
Avatar : Satoshi Tsumabuki
Pseudo : Lauly
That's what i do there : Journaliste
Messages : 84

Lun 3 Aoû - 11:32
Voir le profil de l'utilisateur     


   
   Harumi & Jiro
    Un peu de détente ne fait jamais de mal

Ô sacré Harumi. Elle allait le regretter. Amèrement le regretter. Non pas qu’elle massait mal, au contraire, elle massait délicieusement bien. Juste qu’elle avait voulu se croire plus maligne que d’autres et que ce n’était pas passé inaperçu. Jiro n’avait rien dit, rien montré non plus, se contentant de sourire et de déclarer que c’était parfait. Pourtant, il avait affreusement chaud et il savait que ce n’était pas la température de la pièce qui avait augmenté, ni les mains de la jeune femme qui le touchait. En soit, si c’en était la cause parce que plutôt qu’utiliser la même huile que lui, elle avait eu la bonne idée d’aller en chercher une autre. Elle aimait le provoquer, ça tombait bien, lui aussi. Harumi n’était pas au bout de ses surprises.

Sa tête posée sur ses bras, le jeune homme avait fermé ses paupières, tentant durement de ne pas penser à cet effet de chaleur qui soufflait sur son corps. C’était cruel et il se doutait que la jeune femme savait qu’il n’était pas indifférent à cette sensation. Qui le saurait de toute manière ? D’un côté, ce n’était pas désagréable, ça relaxait, de l’autre, c’était assez déstabilisant en réalité.

- Ne croit pas que j’oublierais, Dit-il toutefois d’une voix calme, Je me vengerais.

Oh non, le journaliste n’était pas vexé le moins du monde. Leur relation était fondée sur ce jeu de provocation donc au fond, il aurait dû s’y attendre. Mais le fait que le jeune homme parle si posément était simplement qu’en vérité, il cherchait déjà à comment lui rendre la pareille. Il la déstabilisait déjà assez souvent cependant rien ne l’empêchait de recommencer autant de fois qu’il le voulait.

Quelques minutes s’estompèrent ensuite puis au bout du compte, ne résistant pas, Jiro la repoussa gentiment à l’aide de son pied avant de se redresser et d’entourer correctement la serviette autour de sa taille.

- Je te donne mon corps et ça y est, de suite, on en profite, Hagio-san ?

Une esquisse espiègle traça ses lèvres cette fois-ci alors qu’il descendait de la table à longer. La lueur au sein de ses pupilles brillait le malice, le jeune homme s’avançant dangereusement d’elle avant de la plaquer au mur derrière elle. Sa main se positionna sur la paroi près de son visage tandis qu’une distance infime les séparait.

- Et maintenant ?
L’interrogea suavement le garçon, Tu devrais peut-être te racheter, non ?

Harumi n’avait pas à se plaindre, elle avait commencé à jouer. Il ne faisait que jouer à son tour, rien de plus.


WILDBIRD


_________________

Palapapalapalapa
Faut que j'arrête de mettre cette chanson de partout juste sous prétexte que je l'ai en tête, mais je sais pas quoi mettre donc je réfléchirais à un texte plus tard, quand j'aurais le time et la foi !Oh my sweet Darling oh don't go oh by lizzou
Hagio Harumi» I ❤ Nishinaka
Hagio Harumi
Avatar : Kitagawa Keiko
Pseudo : Keiko113
Date de naissance : 13/03/1989
Age : 30
That's what i do there : Agent de la NSA et serveuse
What about love ? : Libre
How I feel : .
Un peu de détente ne fait jamais de mal • | MAJdgQl
Messages : 4414

Lun 3 Aoû - 14:30
Voir le profil de l'utilisateur      http://keiko113.imgur.com/
Un peu de détente ne fait jamais de mal
Jiro & Harumi

Le fait que Jiro n’exprime absolument rien hormis un « parfait » lorsque je viens lui souffler gentiment dessus me laisse dubitative, est ce que cette huile chauffante marche vraiment ? Parce sérieusement, il aurait dû réagir autrement si ça fonctionne vraiment … non ? Quoi que, connaissant Jiro, il serait bien capable de se contenir pour ne rien montrer….

Continuant donc de masser, je décide de faire comme si de rien était. De toute manière si ça devient vraiment insortable, il finira bien par me le dire. Mais tant qu’il fait comme si tout va bien, je vais me faire un plaisir de continuer ainsi jusqu’à ce qu’il craque et cela malgré le fait qu’il me dise qu’il se vengera.

De longue minute s’écoulèrent donc ainsi sans qu’aucun de nous deux ne prononce le moindre mot. Je suis vraiment ravie d’avoir enfin trouvé un moyen de me venger de Jiro, mon sourire doit d’ailleurs en dire très long. Malheureusement mon compagnon n’est finalement pas si résistant que ce que j’aurais pensé, puisqu’il finit par me repousser. Reculant alors légèrement tout en m’essuyant les mains pour enlever un maximum d’huile, je pose mon regard sur Jiro qui se redresse enfin.

Bien sûr que je profite, ce n’est pas tous les jours que j’ai possibilité d’avoir si facilement le dessus sur lui. Je m’apprête d’ailleurs à lui répondre mais mes mots restèrent bloqués dans ma gorge lorsque j’aperçois la lueur dans ses yeux. Quand il à ce regard, ce n’est pas bon pour moi, reculant d’ailleurs machinalement à son approche, je me retrouve bien vite plaqué contre un mur non loin de nous.

Instinctivement mon regard se pose d’abord sur cette main non loin de mon visage avant de glisser doucement jusqu’au visage, et plus précisément, aux lèvres de mon compagnons. Nous sommes proche, très proche même à un point-elle que je ne peux pas empêcher mon cœur de s’accélérer dangereusement dans ma poitrine. Mon regard, quant à lui, ne peut se détache de ces lèvres tentatrice qui me donne envie d’y gouter.

Rapprochant en quelque seconde mon corps machinalement au sien, l’une de mes mains vint se nicher dans les cheveux de Jiro tandis que mes lèvres se rapproche dangereusement des siennes tandis qu’il vient me dire que je dois me racheter.

A cette instant, je l’avoue, mon cerveau est complètement déconnecter de la réalité, par chance je retrouve le contrôle de moi-même avant que mes lèvres ne vienne toucher leur vis-à-vis. Un sourire en coin vient alors faire son apparition tandis que mon regard remonte vers les yeux de Jiro.

-« Tu rêves mon pauvre » Dis-je avant d’une nouvelle fois placer ma main sur son visage pour le repousser.

Cette fois-ci je dois bien l’avouer j’ai eu très chaud, je savais que Jiro est doué pour me faire perdre tous mes moyens mais à ce point-là ….. Au point ou j’ai presque eu envie de lui …. Il va vraiment falloir que je me méfie d’avantage …. Mais bon, pour le moment j’espère juste qu’il pense sincèrement que mon rapprochement était un simple jeu et qu’il n’a pas de soupçon sur ce que j’ai pu ressentir.

-« Comme si j’allais me faire pardonner après tout ce que tu me fais subir, dis-je tout en détachant mon dos du mur, si tu n’étais pas venue me déranger tout ceci ne serais jamais arrivé tu sais. »

Bon honnêtement, je suis plutôt contente de le voir au moins il me change les idées et il le sait d’ailleurs très certainement. Mais quand bien même il le sait, hors de question de le lui avouer à haute voix.

-« Bon alors ? Ca ta suffit pour me laisser me détendre ou tu en veux encore ? Je te préviens la prochaine fois je ne serais peut-être pas aussi gentille»

electric bird.
K.J» I know and see everything
K.J
Avatar : Satoshi Tsumabuki
Pseudo : Lauly
That's what i do there : Journaliste
Messages : 84

Mer 5 Aoû - 21:56
Voir le profil de l'utilisateur     


   
   Harumi & Jiro
    Un peu de détente ne fait jamais de mal

Rêver ? Lui ? Non, jamais. Il la connaissait assez pour savoir qu’Harumi n’aurait pas agi. D’où le fait que sans bouger, Jiro avait gardé cette esquisse amusé accroché à ses lèvres tandis que la jeune femme approchait son visage du sien. Si elle l’avait embrassé, il n’aurait pas dit non cependant il en fallut plus que ça pour le déstabiliser. Elle, par contre, c’était autre chose. Elle pouvait tenter de le feinter autant de fois qu’elle le souhaitait, il savait qu’elle était plus décontenancé que ce qu’elle voulait faire croire. En plus voilà que madame n’était pas contente d’avoir reçu sa visite. Au contraire, elle devrait s’en estimer plus qu’heureuse. Il ne s’acharnait pas autant prés d’une femme comme il le faisait avec elle. Ne voyait-elle pas que c’était bon joueur, que c’était plus pour l’embêter qu’avec l’intention de lui faire du mal ? De toute manière, Harumi paraissait prendre un malin plaisir à râler en sa compagnie. Et ce n’était pas ce qui allait le faire partir d’ailleurs. Con jusqu’au bout. Allez, elle ne lui en tiendrait pas rigueur. Le garçon était certain qu’au fond cette demoiselle s’ennuierait s’il n’était pas là et qu’elle l’aimait bien. Elle faisait juste semblant parce qu’elle ne savait jamais comment se comporter avec lui n’est-ce pas ?

- Je suis là, tu crois vraiment que je vais partir maintenant ? Déclara-t-il avec une esquisse malicieuse au visage, Mais terminé le massages, j’estime que Madame à un peu trop profiter.

Son ton résonnait la taquinerie alors qu’il s’était avancé à nouveau auprès d’elle, l’obligeant à retourner une nouvelle fois contre le mur.

- Ce que je te fais subir ? Vas-y dit moi, j’ai hâte d’entendre quelle horreur j’ai bien pu te faire. Mais, c’est vrai je suis un méchant, un vilain garçon.

Cela aurait pu être un brin effrayant si Jiro n’avait pas gardé cet air moqueur qui étirait sa bouche et qu’un rire ne l’avait pas franchi juste un peu.

- Tu veux me détester ? Je vais te donner quoi, Harumi-chan.

Pas vraiment. Cela dépendait des points de vue. Toutefois le journaliste s’approcha un peu plus, effectuant le même geste que sa vis-à-vis quelques instants plus tôt. Leurs lèvres étaient proches, s’effleurant, si bien qu’ils pouvaient assurément sentir le souffle chaud de l’autre les caresser. Lui, il aurait été capable de l’embrasser. Même la forcer. Mais ce n’était pas son but premier. Quitte à la déstabiliser pour quelque chose, autant que ça soit complètement non ? Son visage n’était plus qu’à quelques millimètres et pourtant, Jiro avait fini par se décaler légèrement pour entourer son bras autour de sa taille, approchant ses lèvres de l’oreille de la jeune femme.

- Je me vengerais.

Sans un mot de plus, il y souffla suavement au-dessus pour se reculer vraiment et s’étirer de tout son corps. Elle voulait le chercher, très bien, elle allait le trouver. Et il y avait des tas de manière pour cela.


WILDBIRD


_________________

Palapapalapalapa
Faut que j'arrête de mettre cette chanson de partout juste sous prétexte que je l'ai en tête, mais je sais pas quoi mettre donc je réfléchirais à un texte plus tard, quand j'aurais le time et la foi !Oh my sweet Darling oh don't go oh by lizzou
Hagio Harumi» I ❤ Nishinaka
Hagio Harumi
Avatar : Kitagawa Keiko
Pseudo : Keiko113
Date de naissance : 13/03/1989
Age : 30
That's what i do there : Agent de la NSA et serveuse
What about love ? : Libre
How I feel : .
Un peu de détente ne fait jamais de mal • | MAJdgQl
Messages : 4414

Jeu 6 Aoû - 11:36
Voir le profil de l'utilisateur      http://keiko113.imgur.com/
Un peu de détente ne fait jamais de mal
Jiro & Harumi

Bien sûr que non ça ne va pas lui suffire, c’est d’ailleurs tellement évident, que je me demande même pourquoi je lui ai posé la question. Jiro aime trop me déstabiliser pour abandonner si facilement, cependant le fait qu’il souhait ne pas prolonger la séance de massage me déçois. Pauvre petit chou, pour une fois que j’ai réussi à l’ennuyer un peu il ne veut pas me laisser continuer. Est-il le seul à avoir le droit de profiter ? Si c’est le cas, je vais rapidement lui faire comprendre que je ne suis pas d’accord avec cela et cela commence d’ailleurs immédiatement avec une petite moue boudeuse.

Bien sûr, joue la carte de la petite fille frustrée ne va pas suffire, je m’apprête donc à surenchérir sur ses paroles mais mes mots vinrent bien vite une nouvelle fois se bloquer dans ma gorge tandis que mon corps se retrouve une nouvelle fois contre le mur.

Immédiatement mon regard se pose dans leur vis-à-vis. Je sais qu’il fait ça uniquement pour me déstabiliser pourtant même en le sachant je ne suis pas capable de riposter. Incapable de lui répondre, j’avale difficilement ma salive lorsqu’il m’annonce me donner, cette fois ci, de réel raison de le détester.

Sans plus attendre, Jiro s’approche alors dangereusement de moi. Mon cœur, comme précédemment, recommence à tambouriner dans ma poitrine à son approche. Tant bien que mal, j’essaye de le contrôle cependant rien y fait, bien au contraire d’ailleurs, sentir son souffle chaud contre ma peau ne fait qu’accentuer les effets.

Son visage n’est à présent plus cas quelque millimètre du mien. L’air de la pièce se fait alors étouffant, il fait chaud, trop chaud … Mes forces sont prête à m’abandonner … C’est alors que mon compagnons vient subitement se décaler pour s’approcher de mon oreille tandis que je ne peux m’empêcher de lâcher un soupire.

Qu’il veuille se venger, je le comprends et je n’aurais d’ailleurs pas pensé qu’il puisse agir autrement seulement le fait qu’il puisse avoir un si grand effet sur moi me déstabilise complètement … Encore plus que d’habitude d’ailleurs…

J’aurais souhaité lui dire un « va y venge toi » ou bien un « même pas peur » cependant en cette instant plus aucun son ne veut sortir de ma gorge. Cette fois-ci Jiro a parfaitement bien joué, seulement il faut croire que le jeu a finalement assez duré puisque seulement quelque instant après sa dernière phrase il décide de prendre congé de moi.

Me contentant de sourire à sa salutation, je le regard finalement partir avant de me laisser glisser contre le mur complètement à bout de force. Si un jour on m’avait dit que j’allais être autant déstabilisé à l’approche d’un homme jamais je n’aurais voulu le croire. Le pire peut-être même dans tout ça, c’est que j’ai beau vouloir le détester et lui en vouloir de jouer ainsi avec moi, je n’en suis pas capable …

Il va certainement me falloir quelque minute avant de pouvoir me relever parce que mes jambes ne semblent pas d’accord avec le fait de se remettre directement en route. Mais une chose est sûr, je jure que la prochaine fois je ne me laisserais pas avoir aussi facilement….

electric bird.
 
Un peu de détente ne fait jamais de mal • |
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un peu de détente ne fait jamais de mal • |
» ASH' || Ne refais plus JAMAIS ca...
» Errer fait réfléchir [Eris]
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]
» La goutte d'eau qui fait déborder le vase (pour qui veut)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Love Technology ♠ :: Archives des membres :: Les rp's terminés-