AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Training of all times

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hagio Harumi» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Kitagawa Keiko
Pseudo : Keiko113
Date de naissance : 13/03/1989
Age : 28
That's what i do there : Agent de la NSA et serveuse
What about love ? : Libre
How I feel : .

Messages : 4414

Dim 8 Nov - 11:09
Voir le profil de l'utilisateur      http://keiko113.imgur.com/

Training of all times
Tôru & Harumi


 
La boxe rien de tel pour se changer les idées et oublier tous ses problèmes, et des problèmes en ce moment j’en ai un paquet ça je peux vous le dire. Fort heureusement l’état de mon meilleur ami c’est grandement amélioré et je n’aie à présent presque plus aucune raison de me faire du souci pour lui. Malheureusement son amélioration m’a laissé tous un tas de temps libre, me laissant dès lors l’occasion de ressasser encore et encore mes problèmes personnels. Certes en parler à Kyohei m’a fait du bien en me soulageant d’un poids, cependant ça ne m’a pas aidé à réglé le problème. Problème qui est à présent plus qu’au centre de mes préoccupations outre le fait d’être constamment parfaite et de ne jamais plus faire aucune erreur.

Donc, au lieu de rester chez moi à tourner dans tous les sens le comment du pourquoi de mes divers trous noir, j’ai finalement opté pour le club de boxe. D’autant plus que cela fait un moment que je ne m’y suis plus rendu privilégiant la course dans les divers parcs de la ville au sac de frappe d’une salle remplis d’homme anti femme. Par chance pour ses hommes, je suis plutôt de bonne humeur aujourd’hui je ne devrais donc pas réagir au quart de tours en les entendant critiquer mes divers façon de frapper ou je ne sais quoi d’autre.

Me changeant donc rapidement dans les vestiaires prévu à cette effet, je m’engouffre finalement dans la salle direction toute vers le sac de frappe, pendu au mur, mes écouteurs enfoncés dans mes oreilles histoire d’être bien concentré.

Finalement, une petite heure passa avant que je ne sente un regard se poser sur moi. Pourtant habituée à me faire dévisager, je ressens cependant le besoin de m’arrêter un instant pour voir de qui il peut bien s’agir. Immédiatement un sourire se dessine alors sur mon visage, forcément il ne pouvait s’agir que de lui pour arriver par un simple regard à capter mon attention.

-«  Tôru, tu n’as pas autre chose à faire que de me reluquer ainsi ? » lançais-je tout en enlevant mes écouteurs, tout en sachant que cette phrase potentiellement égocentrique dite à des inconnus est simplement destiné à saluer amicalement cet homme que je n’ai pas vu depuis un petit moment.

-«  Tu sais si tu veux mater des jolies filles tu ferais mieux d’aller dans une salle de sport à moins que …. tu aimes les hommes » dis-je en lui offrant un grand sourire.
electric bird.
Harada Tôru» Admin ◘ I ♥ Every
avatar
Avatar : Tanaka Koki
Pseudo : Lauly
Date de naissance : 17/08/1989
Age : 27
That's what i do there : Gérant d'un orphelinat mais dans sa double vie, il est aussi dresseur de pokémon 8D
What about love ? : Ahahahahah
How I feel :
Messages : 143

Jeu 26 Nov - 21:58
Voir le profil de l'utilisateur     
Essoufflé, déchaîné, plongé dans le jeu, Tôru n’avait aucunement l’intention de perdre et cela se lisait au grand sourire qu’il adressait à son adversaire tandis qu’il sautillait sur ses jambes, les bras nichaient devant son visage en guise de défense. Après une dure journée de travail, il n’y avait rien de mieux que s’arrêter au club pour se défouler et s’entraîner. Il n’avait pas peur des coups, au contraire et ne se gênait pas d’en donner. Cela canalisait son caractère bien trempé, sa colère qu’il avait souvent besoin d’extérioriser et il ne voulait plus autant se battre que ce qu’il faisait par le passé. La boxe était un excellent remède pour ça et certainement la raison pour laquelle, le garçon s’y rendait assez souvent. Rapidement frustré par tout et rien à la fois, il était préférable qu’il se calme contre un adversaire ou un sac de frappe que contre un inconnu qui n’aurait rien demandé. Le pauvre. Un crochet du droit dans la tête de son vis-à-vis et celui-ci s’écroula à terre, croisant ses bras dans un « X » en guise d’abandon. Incapable de se retenir, le victorieux avait échappé un léger rire avant de l’aider à se relever et retirer ses gants ainsi que son casque d’entraînement. C’était ainsi qu’il repéra enfin cette sublime jeune femme. Pas n’importe qui non. Il la connaissait d’ailleurs très bien. Et qu’est-ce qu’il aimait la taquiner ! La draguer également. Certes, il agissait souvent ainsi par plaisanterie toutefois si Harumi finissait par craquer, Tôru savait qu’il ne dirait pas non. Elle était belle, des formes là où il en fallait et il n’aurait jamais été contre de partager ne serait-ce qu’une nuit à ses côtés. Il était un homme de toute manière, on ne pouvait pas lui en vouloir d’apprécier les bonnes choses.

Adossé contre le bord du ring, le jeune homme retirait ses gants non pas sans détacher ses yeux de la demoiselle qui s’entraînait. Il devait avouer que c’était plutôt appréciable à observer et que même si elle était une femme qui faisait de la boxe, en vrai il l’admirait. Ce n’était tellement pas courant mais ça avait l’avantage de lui donner une belle vue. La prochaine fois, sa camarade devrait songer à porter un débardeur un peu plus moulant et plus décolleté. Ce serait tellement parfait.

- Et toi alors ? C’est comme ça que tu accueilles un homme à qui tu manquais ? Rétorqua le garçon d’un sourire en coin, un brin taquin, un brin charmeur, Pourquoi perdre mon temps aller mater d’autres jolies filles, si j’en ai une juste devant moi ? Très sexy d’ailleurs quand tu t’entraînes, tu ne veux pas recommencer ?

Sans effacer l’esquisse au bord des lèvres, il s’avança à sa hauteur pour s’appuyer contre le sac de sable et la contempler dans les yeux.

- Tu vas bien ?

Personne ne s’était attendu à cette question n’est-ce pas ? Probablement pas elle non plus. Cependant, ça faisait un moment qu’ils ne s’étaient pas vus, c’était le minimum qu’il pouvait faire. Et oui, lui aussi savait être raisonnable parfois.
u’il pouvait faire. Et oui, lui aussi savait être raisonnable parfois.

_________________
    To me, Fearless is not the absense of fear ◇ It's not being completely unafraid. To me, Fearless is having fears. Fearless is having doubts. Lots of them. To me, Fearless is living in spite of those things that scare you to death. ©endlesslove
Hagio Harumi» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Kitagawa Keiko
Pseudo : Keiko113
Date de naissance : 13/03/1989
Age : 28
That's what i do there : Agent de la NSA et serveuse
What about love ? : Libre
How I feel : .

Messages : 4414

Sam 16 Jan - 11:41
Voir le profil de l'utilisateur      http://keiko113.imgur.com/


Bien entendu Toru n’avait pas relevé ma petite blague sur le fait qu’il pouvait potentiellement aimer les hommes. Lui comme moi savons parfaitement qu’elle genre de soirée il aime passer en bonne compagnie, inutile donc de partir dans un débat sans fondement, d’autant plus qu’il a déjà très certainement compris que je ne pense pas tout ce que je viens de lui dire. Non pas que je suis contre le fait qu’il puisse aller mater d’autre donzelle, disons simplement qu’il est toujours agréable de se faire regarder ainsi par un homme aussi charismatique que lui. Mais attention, n’aller pas lui dire que je le trouve charmant ou quoi que ce soit d’autre, son melon déjà surdimensionné ne ferait qu’enfler encore un peu plus. Pour éviter donc que son égo n’explose, je me contente finalement de sourire simplement à sa salutation. De toute façon, il a toujours le don pour deviner ce que je pense réellement, pas besoin donc de lui dire que je suis ravie qu’il me trouve sexy.

En silence, je remonte donc ma garde pour m’apprêter à frapper sur le sac de sable. Cependant, le fait que mon ami vienne si appuyer me force pendant une demi-seconde à réajuster ma position pour éviter d’abimer son charmant visage. Une fois parfaitement en place, je rassemble toute ma force dans mon point. Il est vrai que je pourrais simplement laisser tomber l’entrainement pour continuer à discuter mais Toru m’a lui-même demandé de recommencer, je ne veux donc pas le décevoir. Seulement, comme à son habitude il  est encore arrivé à me déstabiliser par une simple phrase avant que je ne frappe dans le sac. M’arrêtant net dans mon mouvement, je tente de dissimuler ma surprise sur mon visage et pose un regard, le plus impassible possible sur mon compagnon.  Je sais ce que vous allez me dire. Vous ne comprenez sans doute pas pourquoi je suis aussi surprise par une question aussi banal que : « Tu vas bien ? » Seulement il faut bien comprendre que Toru ne m’a jamais habituer à ce genre de chose, ce n’est pas pour rien que j’ai dit qu’il avait une haute estime de lui-même. Après, il est vrai qu’on ne sait pas vu depuis un certain temps mais tout de même … jamais je ne me serais attendue à ce qu’un jour il s’intéresse vraiment à moi.

-« Je vais bien …. Et toi ? Comment tu vas ? »

Tout en lui répondant le plus naturellement possible, je sens son regard se poser sur moi plus intensément. Je sais que ce regard a le don de se faufiler en moi comme une anguille pour détecter la moindre de mes pensées. Instinctivement, je détourne donc le regard et remonte ma garde comme si de rien était. Malheureusement au fond de moi, je sais qu’il est déjà trop tard … Il sait déjà que sa simplement question ma déstabiliser comme pas possible….

-«  Ne dis rien. »

Phrase plutôt curieuse je l’avoue, surtout après lui avoir demandé de ses nouvelles. Si une personne venait à écouter notre conversation il est certain qu’il ne comprendrait absolument rien.

-«  N’essaye même pas »

Je sais que cette situation doit faire rire Toru au plus profond de lui-même. Seulement je le connais, je sais que quand il arrive à me faire chanceler, il en profiter toujours pour tenter dieux sait quoi. Je préfère donc le prévenir bien que je sois certaine qu’il passe outre mes ordres.

-«  Je te préviens que si tu continues, je ne vais pas hésiter à te frapper » Bien entendu venant de moi ce genre de chose est loin d’être une menace. Je n’ai d’ailleurs pas pu m’empêcher de faire un petit sourire en coin tandis que je prononçais ces mots. De toute façon il sait au combien je déteste me retrouver comme ça, Toru ne devrait donc pas être surpris que je lui dise ce genre de chose.

-«  Donc arrête et laisse-moi me concentrer un peu tu veux » Terminais-je avant de tenter tant bien que mal d’adopter une position parfaite pour frapper dans ce maudis sac de sable
 
Training of all times
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Training hélécine samedi
» training de genk
» Intensive Training
» Training Day
» PA GEN DYOL -NEW YORK TIMES LAN BOUNDA MARTELLY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Love Technology ♠ :: La ville de Nishinaka ♠ :: Mazerumachi-