AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (/!\ NC-16) Is it the end or the beginning ? || Soroki ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nakamura Hiroki» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Tamamori Yuta
Pseudo : Yuki
Date de naissance : 25/05/1991
Age : 27
That's what i do there : Conseiller matrimonial qui a mis en route la denshou revolution !
What about love ? : EN COUPLE et peut-être fiancé ♥
How I feel : Pouvez-vous répéter la question ?

Messages : 1732

Dim 13 Déc - 20:16
Voir le profil de l'utilisateur     

Is it the end or the beginning ?
Shirogane Sora & Nakamura Hiroki

••• « Cher Sora,

J’espère que tu vas bien et que tout se passe bien actuellement dans ta vie.
Je sais qu’écrire des lettres peut paraître bien désuet quand on sait que la mode est aux sms, ou mails et que l’on a, comme moi, passé deux semaines en prison. Je fais cela surtout pour être sûr que seules les personnes à qui j’écris soient les seules à être au courant de ma décision. Oui, j’ai pris une décision bien réfléchie et qui pourra sembler lâche à tous ceux qui n’en connaissent pas les raisons. Je sens que tu te questionnes sur la nature de ma décision, je me trompe Sora ?

J’ai décidé de partir loin de Nishinaka. De retourner à Fukuoka, près de la nature car j’en ai besoin, je ne me sens pas bien dans cette ville qu’est Nishinaka. La technologie et ces idées de perfection ne m’ont jamais plus mais je restais par espoir. Je restais en espérant que tout cela change, je restais en espérant pouvoir me poser un jour. Avoir une famille qui me ferait oublier tout cela, qui me ferait être heureux sans forcément avoir des enfants. Je voulais aussi retrouver l’amour que je n’ai plus jamais eu après mon arrivée à Nishinaka.
Des choses simples mais qui sont devenues tellement difficile à avoir. Quelque part, j’espère que mon départ créera une révolte chez les denshou, qu’ils auront plus d’énergie dans leur volonté à renverser Nishinaka. Actuellement, je me sentais vraiment trop seul.

Maintenant que je t’ai expliqué les raisons de mon départ, je tiens à t’expliquer les raisons de cette lettre. Même si on ne s’est pas vu beaucoup, tu es l’une des personnes que j’aime le plus à Nishinaka. Tu es même l’hermaphrodite le plus parfait de cette ville autant en tant que personne qu’en tant qu’amant. J’ai passé des merveilleuses nuits en ta compagnie, je me suis bien amusé, notamment la fois avec Ren, et j’ai adoré tout ce qu’ils se passaient pendant les afterparty.
Je pense que je ne me trompe pas en disant que ton futur copain aura de la chance. Si jamais il te fait du mal, j’enverrais quelqu’un lui botter les fesses car je pense que je ne reviendrais pas. De toute façon, je pense que je ne suis pas utile dans cette ville et que si je manque à quelqu’un, cela passera vite car tous ceux auxquels je tiens ont quelqu’un à qui en parler. Donc ce n’est pas trop grave.

Tu es vraiment une personne formidable, ne l’oublie jamais.
Je t’aime énormément, merci pour tout.
Namakura Hiroki.
»

Une fois cette lettre, écrite à la main, glissée dans la boîte-aux-lettres de Sora, Hiroki regarda la façade de l’immeuble dans la nuit noire avant d’aller prendre le taxi qui l’attendait. Il avait glissé une lettre à peu près identiques dans les boîtes-aux-lettres de Yui, Kazuki, Rio et Byakuren mais n’avait rien dit sur son sentiment de solitude. Sur le fait qu’il avait peur de se retrouver seul lorsque Yui attendra un enfant et oublie son fils de cœur, quand Kazuki déménagera avec Haruna et qu’ils n’auront plus d’occasions de se voir, quand Rio trouvera cette personne qui la rendra vraiment heureuse, quand Sora sera avec cet homme qui le comblera de bonheur, quant à Bya, son frère de cœur, il se dira juste qu’il a prit la bonne décision et continuera de vivre.
Tae il n’y pensait pas. A part ce pari et cette envie de domination, Hiroki ne voulait pas voir autre chose en lui.

Quand il pensait à tout cela, à cet avenir en solitaire avec ses chats, Hiroki ne pouvait s’empêcher d’être morose. D’être triste car, au final, il ne voulait qu’aimer et être aimer mais il n’en pouvait plus. A part Yui personne n’avait fait le déplacement pour aller le voir lorsque la NSA l’avait mis derrière les barreaux. Personne d’autre qu’elle n’avait trouvé nécessaire d’aller le voir alors qu’il avait souvent fait le déplacement.

Au final, son départ ne changeait pas grand chose. Il se sentait juste mal pour Yui qui avait été là, celle qu’il considérait le plus comme sa maman.

Pour ses chats, ils étaient tranquillement dans leur boîte de transport car Hiroki se refusait de partir sans ses petits. Ils les aimaient trop pour cela et l’hôtel dans lequel il allait acceptait les animaux.

Dans le train, le jeune homme dormit un peu, chose qu’il n’avait pas vraiment fait ces derniers jours. Il avait profité des nuits pour réfléchir car il n’avait que cela à faire.

En arrivant à Fukuoka, Hiroki prit un nouveau taxi qui l’emmena jusqu’à l’hôtel et, une fois dans la chambre, il libéra Occha et Tama.

« Nous voilà dans notre nouvelle ville. »

Après une caresse à chacun, il leur mit à manger, à boire, ainsi que tout ce dont ils pourraient avoir besoin. Le jeune homme alla ensuite à la fenêtre pour regarder dehors et soupira en voyant que la ville n’avait pas beaucoup changée. Un soupir plus tard, Hiroki ferma les yeux avant de poser sa tête contre la fenêtre, laissant une larme couler. Ce n’était pas facile de repartir à zéro et il ne reviendrait pas à Nishinaka à moins qu’on vienne le chercher par la peau du dos.
Même si elle était dure, sa décision était prise.© 2981 12289 0
Shirogane Sora» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yamada Ryosuke
Pseudo : Citrouille ♫
Date de naissance : 11/05/1990
Age : 28
That's what i do there : Maïeuticien
What about love ? : En sandwich entre Rihito et Hiroki ♥
How I feel :
Messages : 1481

Dim 13 Déc - 21:23
Voir le profil de l'utilisateur     
Les amis, ce sont des choses précieuses dont il faut prendre soin. Mais quand ils décident de faire n'importe quoi, une grande tarte en pleine poire peut être recommandée !
Et là, j'avais oublié la tarte à la poire mais ma main allait être amplement suffisante pour remettre les idées en place de cet idiot de Nakamura. Quand j'avais reçu sa lettre, j'avais d'abord été intrigué puis ce fut l'incompréhension avant la colère et le chagrin mélangé. Après la lecture, j'avais eu envie de le tuer et me le faire, mais pas forcément dans cet ordre !

J'avais pleuré en me disant que je ne pourrais rien faire, puis je me suis rappelé que j'étais Shirogane Sora, et que quand je voulais quelque chose, je l'avais ! Or là, je voulais voir ce crétin-abruti-idiot-et-malgré-tout-sexy Hiroki ! Il ne m'avait pas fallut longtemps pour savoir dans quel hôtel il allait passer ses premiers temps, j'avais donc posé des congés en quatrième vitesse après avoir dû promettre de m'occuper de l'horrible madame H. pendant le reste de sa grossesse, j'avais réservé un billet de train, empaqueté quelques affaires -parce que j'allais squatter au moins une nuit- et j'avais embarqué pour rejoindre l'hurluberlu qui s'était fait la malle.

Et lui expliquer ma façon de penser, à grand renfort de gifles s'il le fallait.

Le voyage fut éprouvant nerveusement, je me faisais un sang-d'encre pour Hiroki, de même que je ne comprenais pas bien mes réactions plus qu’excessives.

En fait, j'agissais avec lui de la même façon qu'avec Rihito.

Pause cerveau, ne réfléchit pas maintenant sinon ça va mal se passer.
La voix du train annonça notre arrivée dans plusieurs minutes, et après ces dites minutes interminables, je pus descendre à Fukuoka et je me dis que ce cher Roki s'était bien foutu de moi. Il disait vouloir revenir à Fukuoka pour la nature mais si ça c'était la nature, alors Toyooka était carrément un village de campagne !

Il se cherche des excuses !
Sans plus attendre -parce que fallait pas trop pousser le bouchon, à un moment, ça rentre plus-, je montais dans un bus, direction le quartier où se trouvait l'hôtel qui abritait le fuyard.
Et il avait plutôt intérêt à me laisser entrer sinon je pleurais devant sa porte pour l'attendrir !

Arrivé dans la bâtisse -et sans m'attarder sur la décoration trop simpliste-, je m'approchais du réceptionniste -un homme, miracle !- et commençais le grand jeu.

Bonjour, je viens rejoindre un ami du nom de Nakamura Hiroki, l'ennui c'est qu'il ne m'a pas donné le numéro de sa chambre et qu'il est injoignable sur son portable... Pourriez vous juste m'indiquer à quel étage il se trouve, je me débrouillerai ensuite, si ce n'est pas trop vous demander...

Et évidemment cela fonctionna merveilleusement bien puisque j'eus le numéro, l'étage et même le portable du gars. Il était mignon, mais malheureusement, je n'étais pas là pour ça ! Pas pour l'instant du moins.
Mais c'est avec beaucoup moins de tact que je frappais contre la porte.

Ouvre cette porte Hiroki ! Je sais que tu te planques ici ! Et si tu ne m'ouvres pas, je défonce la porte avant de défoncer ton joli ptit derrière en mettant la poignée dans un orifice dans lequel on ne devrait pas trouver une poignée !

J'avais à la base prévu d'utiliser la douceur mais c'était trop tard.
Nakamura Hiroki» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Tamamori Yuta
Pseudo : Yuki
Date de naissance : 25/05/1991
Age : 27
That's what i do there : Conseiller matrimonial qui a mis en route la denshou revolution !
What about love ? : EN COUPLE et peut-être fiancé ♥
How I feel : Pouvez-vous répéter la question ?

Messages : 1732

Lun 14 Déc - 11:13
Voir le profil de l'utilisateur     

Is it the end or the beginning ?
Shirogane Sora & Nakamura Hiroki

••• Après avoir versé une larmichette Hiroki avait décidé de sortir un peu. Il n’était pas dans le quartier où il aurait désiré aller mais au moins il était dans une ville qu’il avait connue et où les gens n’allaient pas l’arrêter pour un cheveu de travers. Bon, en vérité, son rêve n’était pas de rester ici, d’aller vivre encore un peu plus loin mais il devait voir pour son travail et il avait une proposition ici. Loin de Nishinaka et toutes ses pensées noires.

Une fois dehors, le jeune homme alla un bar-restaurant à l’extérieur. Quelque chose de traditionnel au cœur d’une société développée, quelque chose qu’il n’y avait pas à Nishinaka. Qu’il n’y aurait plus tant que Terazawa serait maire. Mais bon, il n’avait plus à penser à cela, ça ne le concernait plus pour le moment.
Le repas payé et mangé, le conseiller matrimonial, reparti à l’hôtel pour prendre une longue douche. Il avait l’impression d’enlever les restes de cette ville et de cet emprisonnement en solitaire.

Un soupir traversa ses lèvres alors qu’Hiroki baissa la tête. Il ne devait plus penser à cela, ni à tout ce qui touchait à Nishinaka. Peut-être sa maman de cœur qui était venue le voir aurait encore de ses nouvelles.

Lorsque sa douche fut finit, le jeune homme sortit de la douche et alla s’essuyer lorsque quelqu’un toqua violemment contre la porte. Il reconnut de suite le propriétaire de la voix et après avoir mis une serviette autour de ses hanches, Hiroki alla lui ouvrir. Quelque part, heureusement que Sora venait maintenant car il se calmera certainement plus vite en voyant ce magnifique corps. Cette parfaite musculature qui devait être l’une des choses que l’originaire de Fukuoka trouvait parfaite chez lui.

« Calme-toi sinon je te renvoie à Nishinaka à coup de coup de pied aux fesses… Je n’irais pas plus loin que le quai de la gare bien sûr. »

Hiroki avait dit cela d’une voix posée, calme avant de se baisser pour prendre quelque chose dans un sac de course. Il prit les deux verres que l’hôtel avait mis à sa disposition et servit du thé glacé à la pêche qu’il avait acheté là où il avait mangé. C’était quelque chose d’artisanal et bien meilleur que l’industriel. Le jeune homme pouvait en attester car il en avait bu pendant son repas.

« Tiens c’est tout ce que j’ai à t’offrir pour le moment, je n’ai pas encore fait les courses. »

Le coup de se baisser pour prendre quelque chose ? C’était un peu fait exprès pour que Sora ait une vue imprenable sur quelque chose que cachait la serviette.
C’était une tactique comme une autre pour calmer Sora ou alors contre-attaquer. Il ne fallait pas croire, Hiroki était tout sauf calme actuellement, il bouillait intérieurement. Mais cela, il le gardait bien pour lui.

« Je peux savoir pourquoi tu es en colère ? Parce qu’entre nous, ça serait à moi de l’être vu que j’ai eu qu’une seule visite en deux semaines d’emprisonnement. Mais non, je suis calme, philosophe, j’ai juste compris qu’avec ou sans moi, ça ne changerait rien aux vies des habitants de Nishinaka. »

Hiroki n’était pas aussi idiot que cela, il avait juste eu envie que certaines personnes comprennent qu’il était important pour elles. Le jeune homme avait juste besoin d’amour et, au lieu de le dire à Sora, il le provoquait. Il savait très bien ce qu’il faisait et si ça marchait tant mieux, sinon tant pis.

« Je peux savoir aussi ce que tu fais ici ? T’avais peur de perdre un bon coup ou… »

Hiroki posa son verre avant de prendre celui de Sora de ses mains et le mettre à côté du sien. Après cela, il prit le menton de l’hermaphrodite entre le pouce et l’index et levait son visage pour que leurs regards se croisent. Le jeune homme approchait ses lèvres des siennes avant de s’éloigner et reprendre son verre.

« Il y a autre chose ? Tu peux tout me dire, tu sais. »

En sachant que, selon la réponse, il pourrait effacer le numéro d’Hiroki ou non. La conscience t’es gentille, tu ne te manifestes pas maintenant, le jeune homme s’est bien débrouillé pendant des années sans que tu ne te manifestes.© 2981 12289 0
Shirogane Sora» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yamada Ryosuke
Pseudo : Citrouille ♫
Date de naissance : 11/05/1990
Age : 28
That's what i do there : Maïeuticien
What about love ? : En sandwich entre Rihito et Hiroki ♥
How I feel :
Messages : 1481

Lun 14 Déc - 21:29
Voir le profil de l'utilisateur     
Me calmer, me calmer ?!


Il en avait de bonnes lui ! Comment pouvais-je être calme dans ce genre de situation ?! Déjà, il était à moitié à poil juste sous mon nez et ensuite, il fuyait Nishinaka sans même avoir eu les baloches de venir me parler en face.


Mais j'étais coupable aussi au final... Sauf que je pouvais vraiment pas lui expliquer que j'étais dans une mouise pas possible parce que j'avais découvert deux agents de la NSA, aller en prison voir un denshou aurait pu être un élément déclencheur pour que Terazawa et sa clique me tombe dessus.


Buvant une gorgée de ce liquide artisanal -et trop peu sucré à mon goût-, je tentais de me détendre en pensant que Roki avait toujours un corps à damner un saint, j'avais envie de toucher cette peau douce, ça faisait longtemps après tout.


Sora ! On parle d'abord, on baise ensuite ! Normalement c'est dans cet ordre là !


Mais là, j'hésitais sur comment agir, est-ce que je devais frapper Hiroki de la même façon que je l'avais fais avec Bakaoya ou alors fondre en larmes en lui disant que je tenais à lui, que je voulais pas qu'il parte et que je souhaitais qu'il me prenne sur le lit avec brutalité ?


Et puis j'avais vraiment l'air d'une personne ne pensant qu'à copuler et jeter les autres comme de vieilles geta ? Bon, la première partie était complètement vraie, mais pas la seconde ! Je n'étais pas un insensible !


Tu crois vraiment que j'aurais fais tout ce chemin juste pour "un bon coup" ?! dis-je outré, le menton bien haut dans un air qui se voulait hautain alors qu'il s'amusait avec mes nerfs.


Me redressant vivement et sans penser aux conséquences, mes deux mains se posèrent sur les joues de Hiroki pour pouvoir le regarder dans les yeux. Habituellement, j'en aurais profité pour l'embrasser langoureusement avant de l’entraîner dans un câlin passionné qui m'aurait envoyé directement au septième ciel !


Mais pas là...


Si je suis venu jusqu'ici, c'est parce que je suis désolé... Désolé de ne pas être venu te voir, mais... Terazawa ne me porte pas dans son cœur et j'avais peur que ça te retombe dessus si je venais te voir...


Ce qui n'était pas faux d'ailleurs.


Mais maintenant je me rend compte que c'était idiot... Mais... Nan mais attend ?! D'où c'est toi la victime ?! m'écriais-je soudainement.


C'était pas possible ça ! C'était lui qui se barrait comme un voleur ou un homme qui découvre que sa maîtresse est enceinte et c'était moi le bourreau de l'histoire ?!


Hé ! C'était lequel de nous deux qui avait eu extrêmement mal au cœur en lisant la lettre envoyée ?!


Tu es parti sans un au revoir, sans un regard pour tes amis et pour moi ! Tu crois vraiment qu'on va t’oublier, que JE vais t'oublier ?! dis-je en haussant le ton. C'est impossible, il y a trop de choses qu'on a partagé ! Et que je veux partager encore !


Et sans attendre, mes lèvres rencontrèrent les siennes brutalement, j'étais tellement pris par le baiser que je ne remarquais même pas le chat qui s'était assis à mes pieds.
Puis après de longues minutes d'une bataille intense pour la domination -nouvel échec pour moi-, on dût se séparer, mais pas longtemps. J'étais tout émoustillé à présent !


Prend tes responsabilités maintenant.., susurrais-je avant d'engager un nouveau baiser.


Mes mains se firent baladeuses, il n'avait pas intérêt à me repousser sinon je fondais en larmes pour le faire craquer.


Puis on aurait le temps de discuter une fois la libido apaisée non ?
Nakamura Hiroki» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Tamamori Yuta
Pseudo : Yuki
Date de naissance : 25/05/1991
Age : 27
That's what i do there : Conseiller matrimonial qui a mis en route la denshou revolution !
What about love ? : EN COUPLE et peut-être fiancé ♥
How I feel : Pouvez-vous répéter la question ?

Messages : 1732

Jeu 17 Déc - 10:32
Voir le profil de l'utilisateur     

Is it the end or the beginning ?
Shirogane Sora & Nakamura Hiroki

••• Hiroki n’en montrait absolument rien mais il jubilait intérieurement, son manège fonctionnait et Sora s’excusait. Que demander de mieux ? Le jeune homme avait bien la réponse à la question mais bon, il allait laisser les choses se faire. Il allait essayer d’être fort pour garder une certaine dignité et faire semblant d’être entraîner dans la fougue par l’hermaphrodite. Hiroki était faible quelque part mais il ne l’assumait pas.

Par contre, ce qu’il lui dit, lui fit hausser un sourcil. Sora était bien trop naïf, Hiroki était allé voir beaucoup de denshou en prison, dont Rio. D’ailleurs, cette dernière était bien connue de la NSA mais il était quand même allé la voir sans penser aux conséquences. Mais bon, aujourd’hui cette histoire était peut-être du passé car Nishinaka n’était plus à l’ordre du jour pour le jeune homme.
Quoique, si l’hermaphrodite le prenait pas les sentiments, le conseiller matrimonial allait changer d’avis. C’était quoi cette façon de l’embrasser ? C’était plutôt une façon de faire grimper la température.

Puis, après un baiser très bien mené par Hiroki, Sora lui dit de prendre ses responsabilités. Il allait les prendre, ça oui.

« Tu le prends comme ça alors ? »



Il ne saurait dire exactement quoi mais, au lieu de continuer, le jeune homme s’arrêta et positionna sa tête dans le creux de l’épaule de Sora. Ce n’était pas à cause de cette sensation étrange qu’il faisait cela mais pour une autre raison.

« Pourquoi tu m’émoustilles autant alors que j’avais décidé de me calmer ? Pourquoi est-ce qu’à chaque fois qu’on se voit ça se finit comme ça ? »

J’avais murmuré ces questions mais elles étaient bien là. Même si je l’avais choisi, je ne pouvais plus vivre cette vie composée d’histoires sans lendemain. Du moins pour le moment. Je ne savais pas après quoi je courrais mais je courrais.

« Je suis pas aussi fort que je le paraît Sora. J’ai peu d’attaches dans ma vie et ça m’a fait mal de n’en voir qu’une. Ça m’a fait ma que ce ne soit pas toi et que tu invoques l’excuse de la NSA. J’ai pas besoin de toi pour m’attirer des problèmes avec eux, je suis denshou ça leur suffit amplement. Enfin, ça leur suffisait amplement. »

Eh oui, le Hiroki sauvage est sensible au fond, et il est mignon même quand il ne le faut pas. Ben oui, Sora attendait et il allait devoir comprendre la sensibilité d’un Hioki quand même émoustillé. Le pauvre.© 2981 12289 0

Une partie de ce rp est sous balise hide. Pour la lire, vous devez poster un message dans ce sujet.
Shirogane Sora» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yamada Ryosuke
Pseudo : Citrouille ♫
Date de naissance : 11/05/1990
Age : 28
That's what i do there : Maïeuticien
What about love ? : En sandwich entre Rihito et Hiroki ♥
How I feel :
Messages : 1481

Ven 18 Déc - 23:04
Voir le profil de l'utilisateur     
Nakamura Hiroki» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Tamamori Yuta
Pseudo : Yuki
Date de naissance : 25/05/1991
Age : 27
That's what i do there : Conseiller matrimonial qui a mis en route la denshou revolution !
What about love ? : EN COUPLE et peut-être fiancé ♥
How I feel : Pouvez-vous répéter la question ?

Messages : 1732

Sam 26 Déc - 12:14
Voir le profil de l'utilisateur     

Is it the end or the beginning ?
Shirogane Sora & Nakamura Hiroki

••• © 2981 12289 0

Une partie de ce rp est sous balise hide. Pour la lire, vous devez poster un message dans ce sujet.
Shirogane Sora» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yamada Ryosuke
Pseudo : Citrouille ♫
Date de naissance : 11/05/1990
Age : 28
That's what i do there : Maïeuticien
What about love ? : En sandwich entre Rihito et Hiroki ♥
How I feel :
Messages : 1481

Dim 27 Déc - 21:21
Voir le profil de l'utilisateur     
Nakamura Hiroki» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Tamamori Yuta
Pseudo : Yuki
Date de naissance : 25/05/1991
Age : 27
That's what i do there : Conseiller matrimonial qui a mis en route la denshou revolution !
What about love ? : EN COUPLE et peut-être fiancé ♥
How I feel : Pouvez-vous répéter la question ?

Messages : 1732

Mar 5 Jan - 1:29
Voir le profil de l'utilisateur     

Is it the end or the beginning ?
Shirogane Sora & Nakamura Hiroki

••• © 2981 12289 0

Une partie de ce rp est sous balise hide. Pour la lire, vous devez poster un message dans ce sujet.
Shirogane Sora» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yamada Ryosuke
Pseudo : Citrouille ♫
Date de naissance : 11/05/1990
Age : 28
That's what i do there : Maïeuticien
What about love ? : En sandwich entre Rihito et Hiroki ♥
How I feel :
Messages : 1481

Ven 8 Jan - 21:35
Voir le profil de l'utilisateur     
Nakamura Hiroki» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Tamamori Yuta
Pseudo : Yuki
Date de naissance : 25/05/1991
Age : 27
That's what i do there : Conseiller matrimonial qui a mis en route la denshou revolution !
What about love ? : EN COUPLE et peut-être fiancé ♥
How I feel : Pouvez-vous répéter la question ?

Messages : 1732

Sam 30 Jan - 18:16
Voir le profil de l'utilisateur     

Is it the end or the beginning ?
Shirogane Sora & Nakamura Hiroki

•••

« T'en as pas marre parfois de devoir courir partout, tout le temps. De ne pas avoir le temps de te reposer parce qu'il faut toujours courir après la dernière sortie high-tech ou les dernières nouveautés pour être parfait ? Demanda-t-il calmement en écoutant l'eau chaude qui coulait et l'eau tiède qui se vidait. »

C'était comme les vases communiquant ces baignoires et le mieux dans tout ça ? Aucune facture d'eau à payer. Il devait être un peu radin le petit car, sinon, il n'aurait pas penser à cela. Ça lui serait passé par-dessus la tête.

« Pour le moment Sora, je n'ai pas envie de retourner à Nishinaka. A part mon travail et quelques personnes qu'on peut appeler ami je n'ai rien là-bas… Et pourtant… Je n'arrive pas à m'y résoudre. »

Il sortait peut-être de prison mais il avait encore des sentiments, ce n'était pas devenu un Yakuza ou autre brute dans le genre. Soulagement !

Mais c'était quoi ces sentiments qu'il n'osait avouer, qu'il préférait garder pour lui de peur de perdre Sora. Chose inacceptable pour Hiroki qui tenait trop à lui.

« Ça te dit un restaurant après ? Il y en a un où j'allais souvent petit et j'ai vu tout à l'heure qu'il était encore ouvert, dit-il en coupant l'eau. »

Un restaurant familiale où la nourriture était très bonne, voici le souvenir qu'en gardait Hiroki.© 2981 12289 0

Une partie de ce rp est sous balise hide. Pour la lire, vous devez poster un message dans ce sujet.
Shirogane Sora» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yamada Ryosuke
Pseudo : Citrouille ♫
Date de naissance : 11/05/1990
Age : 28
That's what i do there : Maïeuticien
What about love ? : En sandwich entre Rihito et Hiroki ♥
How I feel :
Messages : 1481

Dim 31 Jan - 22:26
Voir le profil de l'utilisateur     
Comme il s'y était attendu, Sora n'avait pas atteint le septième ciel cette fois. Pourtant, malgré cette absence d'orgasme, il se sentait envahi d'un sentiment de plénitude rarement atteint. Il était bien, il n'avait pas besoin de plus, juste de cette affection et cette considération que lui donnait Hiroki.
Une fois tout terminé, l'hermaphrodite se laissa faire et il s'adossa complètement au torse de son amant. C'était chaud, ferme, juste parfait en somme. Sora aurait même eut envie de demander à son amant de devenir son matelas officiel.

Mais ça aurait gâché le moment présent...

Sora écouta attentivement les mots de Hiroki, il voulait comprendre cet homme et surtout, lui faire comprendre qu'il y avait d'autres solutions que la fuite. L'hermaphrodite était peut-être un shinki, il n'en était pas moins une personne qui n'aimait pas la façon dont Terazawa traitait les denshou ! Il était un humain -presque- normal après tout !

- Je n'en ai pas marre Hiroki, murmura Sora. J'aime la technologie, j'aime posséder les derniers appareils sortis et puis je ne peux pas être plus parfait que je ne le suis maintenant, ajouta t-il en souriant. Mais je n'aime pas pour autant les idées de notre maire. Il faut le faire descendre de son piédestal, parce que... S'il reste, je...

L'hermaphrodite prit la main de Hiroki avec une certaine fébrilité, il plaça ensuite leurs doigts entrelacés contre son torse, au niveau de son cœur. C'était la première fois qu'il se retrouvait dans cette situation, il ne contrôlait rien et ça le déstabilisait grandement. Il avait d'ailleurs les pommettes un peu rouges, mais ça pouvait passer pour une conséquence de leurs ébats et Hiroki ne pouvait le voir vu qu'il était dans son dos.

- S'il reste... Je perdrais tout ça... Toi et moi... Nous...

C'était difficile d'avouer ses faiblesses, d'avouer qu'il y avait possiblement quelque chose de plus fort qu'une simple alchimie sexuelle entre lui et Hiroki. C'était une première, et il ne voulait pas perdre son amant, le plus parfait, le meilleur, le plus adorable...

Ex-æquo avec Rihito.

- Si tu veux on peut aller au restaurant, mais je ne te lâcherai pas la main, je ne veux pas que tu t'échappes, fit-il avec un petit sourire.

Je ne veux pas perdre cette chaleur.

Il avait l'impression que s'il lâchait cette main ne serait-ce qu'une seule seconde, tout ce qu'il essayait de faire comprendre, de construire petit à petit, allait s'écrouler. Et il était hors de question qu'il perde Hiroki, son Hiroki.

Je n'y survivrai pas...

L'hermaphrodite se redressa alors pour se retourner et regarder son amant dans les yeux avant de planter un doux baiser sur les lèvres de Hiroki, ses doigts passèrent sur les joues douces de son amant. Il s'agissait d'une embrassade tendre, sans domination, il n'y avait que de l'amour dans cet acte.

Oui, de l'amour.

- Hiroki, je.., Sora se mordit la lèvre et détourna le regard avant de soupirer et se dégonfler. On devrait se préparer, on va pas aller au restaurant à poil.

Comme toujours, il masquait son inconfort par une remarque censée être humoristique. Sora se leva donc et enjamba la baignoire pour pouvoir se sécher et se remettre les idées en place, ils se séchèrent donc dans une atmosphère un peu spéciale. L'hermaphrodite alla donc ensuite chercher ses affaires dans sa valise faite à la va-vite, il enfila un pantalon slim blanc et un t-shirt bleu pastel. Il mettra une veste par dessus pour ne pas prendre froid, ça serait bête qu'il attrape un rhume maintenant...

Que de romantisme dans un éternuement...

- Dit moi quand tu es prêt mon chou, fit-il après s'être allongé sur le lit de la chambre d'hôtel.

Il poussa un soupir, se demandant comment il allait devoir agir au restaurant. Comme un petit couple ou comme des amis ?

Hiroki ! Tu mets le bazar dans ma tête et dans mon cœur !
Nakamura Hiroki» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Tamamori Yuta
Pseudo : Yuki
Date de naissance : 25/05/1991
Age : 27
That's what i do there : Conseiller matrimonial qui a mis en route la denshou revolution !
What about love ? : EN COUPLE et peut-être fiancé ♥
How I feel : Pouvez-vous répéter la question ?

Messages : 1732

Lun 1 Fév - 14:45
Voir le profil de l'utilisateur     

Is it the end or the beginning ?
Shirogane Sora & Nakamura Hiroki

••• Certes, Hiroki ne s'était pas donné autant que d'habitude mais il y avait eu quelque chose de différent et, cela il avait senti. Il savait ce qu'était ce sentiment pour l'avoir étudié sous toutes ses formes dans son métier mais c'était la première fois qu'il ressentait cela. La première fois qu'il ne voulait pas lâcher la personne avec laquelle il était.

En étendant le "nous" de Sora, Hiroki fut presque prit d'un élan d'espoir mais il ne dit rien de peur de le faire fuir mais, aussi, parce qu'il trouvait le moment non-approprié. Est-ce qu'il allait le trouver ? Avec un sourire, il laissa échappement un pouffement de rire tout en resserrant légèrement sa prise sur la main de l'hermaphrodite.

« Si tu lâches ma main et que je m'enfuie tu ne pourras pas retrouver ton chemin, ça serait dommage. »

Oh non, ce n'était pas cela que voulait dire Hiroki mais s'il avait dit sa première pensée ça risquait de basculer dans le niais… Oui, oui "si on se perd, je suis sûr que tu me retrouveras toujours" c'était niais pour le jeune homme. Il n'avait pas tord et la guimauve ce n'était pas vraiment son truc.

Heureusement d'ailleurs qu'il ne l'avait pas dit car quand il eut cru à une déclaration de Sora, celui-ci sembla changer de sujet mais c'était trop subtil pour qu'il le remarque. Peut-être une prochaine fois.

« On va éviter, même si on a des corps magnifiques je suis pas sûr que les messieurs seraient contents que leur dulcinée nous regarde. »

Ne pas parler de jalousie, c'était mieux pour tout le monde. Il laissa l'hermaphrodite sortir avant de faire de même, se sécher et aller cherche un jean ainsi qu'une chemise à carreau. Puis, il mit une chaine à son jean pour se donner un petit côté bad boy mais aussi parce qu'il était bien.

« Je donne à manger aux chats et je suis tout à toi mon éclair. »

Chou, éclair, Hiroki avait un peu faim et il risquait de parler énormément de nourriture s'il ne faisait pas attention. En attendant, le jeune homme mit à manger à ses chats avant de prévenir Sora qu'il était prêt. Il mit une veste ainsi que des chaussures avant de prendre la main de son amant, entrelaçant leurs doigts.

La première fois qu'il faisait cela.

Le trajet se fit dans un silence agréable pour Hiroki. Il regardait les passants, remarquant assez peu de personnes sur leur écran et qui les regardaient outrés qu'ils osent s'afficher ainsi alors que des fujoshi étaient en train de kyatter et dire qu'untel était le uke untel le seme. C'était drôle pour Hiroki.

Une fois arrivés au restaurant, ils eurent une table un peu à l'écart grâce à la demande muette d'Hiroki à la serveuse qui avait son âge. Une de ses anciennes connaissances, elle avait beaucoup changé.

Ils commandèrent les plats et en attendant qu'ils arrivent, Hiroki sentit soudain une boule d'angoisse se forma dans sa gorge alors qu'il regardait Sora. Il s'éclaircit la gorge avant de respirer un bon coup.

Allez, au pire il lui jetterait son verre d'eau à la figure avant de partir et couper les ponts avec lui. Hiroki ira juste à Nishinaka pour pleurer chez Kazuki avant de repartir loin de cette ville. Il aimait s'imaginer des scénarios catastrophes.

« Sora je… Tu… Tu veux m'épouser ? »

J'ai pas dis ça, si ? Et mince…

« Ah non, c'était pas la bonne question, dit-il avec un rire gêné. Tu veux de… »

Hiroki se stoppa avant de se lever et partir vers Sora pour déposer un baiser sur ses lèvres et mettre sa main sur sa joue. Ensuite, il se recula légèrement.

« Sora je sais très bien que tu aimes être libre de sortir, de ramener autant d'hommes que tu peux mais j'ai envie d'être égoïste. J'ai envie que tu ne sois rien qu'à moi parce que… Parce que je t'aime Sora, dit-il en le regardant dans les yeux. »

Hiroki avait trouvé sa perle rare et il n'avait pas l'intention de la laisser partir loin de lui.© 2981 12289 0
Shirogane Sora» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yamada Ryosuke
Pseudo : Citrouille ♫
Date de naissance : 11/05/1990
Age : 28
That's what i do there : Maïeuticien
What about love ? : En sandwich entre Rihito et Hiroki ♥
How I feel :
Messages : 1481

Lun 1 Fév - 20:28
Voir le profil de l'utilisateur     
Le chemin jusqu'au restaurant se fit dans le silence le plus détendu possible, les doigts entrelacés ensemble. Comme un couple gay normal, même si on ne pouvait pas vraiment dire qu'ils étaient normaux... Mais au final, personne ne les regardait vraiment, c'était plutôt reposant d'ailleurs, avec cette absence de smartphone, Sora avait peu de chances de faire le tour des réseaux sociaux.
Ils arrivèrent au petit restaurant conseillé par Hiroki et s'installèrent dans un coin calme, un peu à l'écart des autres clients.

Puis un serveur vint les voir pour demander ce qu'ils commandaient avant de laisser les deux amis seuls dans leur coin. Sora regardait les jolis dessous de table, colorés mais pas trop, cela aurait beaucoup plu à sa mère. Et c'est un peu perdu dans ses pensées qu'il entendit la demande de Hiroki.

Qu...Que quoi ?!

Sora écarquilla les yeux, mais il n'eut pas le temps de reprendre ses esprits puisqu'une paire de lèvres douces se posa contre les siennes. Puis une nouvelle révélation, qui failli lui faire avoir une attaque.

"Je t'aime Sora."

C'était... C'était trop pour son petit cœur en chamallow tout mou, il allait lâcher c'était certain ! Mais au final, il continua de battre, et Sora dû répondre, parce qu'il fallait bien qu'il dise quelque chose.

C'est obligé ?

- Je...

Que dire ? Il n'était pas préparé à une telle demande. Déjà il n'avait jamais pensé que Hiroki ressentirait de l'amour pour lui; peut-être une forte attirance mais pas plus, pas jusqu'à vouloir passer sa vie avec lui. Lui ! Un hermaphrodite avec des crises de nymphomanie qui ne savait parler que d'histoires de fesses et se mettre dans des pétrins pas possible.
Et il voulait avoir l'exclusivité, l'aimer jusqu'à plus soif et le rendre heureux. Un vrai prince charmant IRL...

Et Rihito ?

- Hiroki...

Essaie une phrase avec sujet, verbe et complément pour voir.

- Je... C'est soudain mais...

Comment dire non ? En avait-il envie, d'une relation comme ça avec Hiroki, n'être qu'avec lui, s'endormir contre son torse et voir son beau visage en se réveillant le matin ? Était-ce qu'il voulait réellement ? Était-ce son plus profond désir ?

- Oui.., murmura t-il en rivant son regard dans celui de son ami, ses yeux se remplissant de petites larmes à cause de cette montée d'angoisse et cette situation qu'il ne maîtrisait pas. J'aime ton égoïsme et je veux vivre avec toi... Je... Je vous aime Nakamura-san...

Il eut un petit sourire sur la fin puis baissa les yeux, incapable de regarder Hiroki dans les yeux encore. Il avait peur, et c'était rare, mais là il avait très peur. Peur de ce qu'il pouvait ressentir, peur d'être abandonné, peur d'avoir montré ses faiblesses.
Mais en même temps, il était tellement soulagé que tout ça soi sorti, que tout soit réciproque.

Et Rihito ?

- Vos plats messieurs.

Le serveur brisa complètement ce moment presque magique. Presque, il n'y avait pas eut de bague, mais la demande n'avait pas vraiment eu l'air préparée.
Sora eu un sourire forcé pour le serveur qui lui, était complètement blasé. Il regarda rapidement son plat mais il n'avait plus vraiment faim... Et vu comment ils étaient placés, ils étaient un peu cachés, mais il n'y avait plus beaucoup de personnes à cette heure là. Sora se leva donc et vint s’asseoir directement sur les genoux de son fiancé.

- Hiroki... Tu penses vraiment au mariage ?

Bizarrement, cette idée ne le choquait pas, comme s'il n'avait attendu que ça. Mais il eut aussi un pincement au cœur parce que, dire oui à Hiroki, c'était renoncer à Rihito... Et, Sora ne le voulait pas, il aimait Rihito, comme pour son Roki !
Sauf que la polygamie n'était pas autorisée, et il n'allait pas faire part de ses états d'âme maintenant, pas maintenant. Ils pourraient en parler plus tard, bien plus tard...

Sora se pencha légèrement pour effleurer les lèvres de l'homme sur lequel il était assis et pouvoir lui murmurer.

- Tu le veux pour... Pour nous ou pour embêter le maire ?

C'était une possibilité, mais si c'était pour cela, alors Sora n'était pas sûr qu'il dirait à nouveau oui...
Nakamura Hiroki» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Tamamori Yuta
Pseudo : Yuki
Date de naissance : 25/05/1991
Age : 27
That's what i do there : Conseiller matrimonial qui a mis en route la denshou revolution !
What about love ? : EN COUPLE et peut-être fiancé ♥
How I feel : Pouvez-vous répéter la question ?

Messages : 1732

Mer 3 Fév - 12:06
Voir le profil de l'utilisateur     

Is it the end or the beginning ?
Shirogane Sora & Nakamura Hiroki

••• Hiroki se demandait s'il n'avait pas fait une très grosse bêtise en se déclarant ainsi à Sora. Non pas qu'il doutait de ce qu'il ressentait mais il savait comment fonctionnait l'hermaphrodite, ils étaient un peu pareil.
Le jeune homme allait finir par laisser tomber, lui dire d'oublier parce qu'il plaisantait mais ce n'était pas son genre. Il allait assumer jusqu'au bout et attendre avec le cœur battant très vite à cause de l'angoisse.

Il voyait bien la détresse de Sora, il s'attendait à un refus de sa part et lorsqu'il entendit une affirmation, Hiroki ne sut plus quoi penser. Il était vraiment heureux même si c'était la première fois qu'il s'engageait ainsi.

Cependant, le conseiller n'eut pas le temps de dire quoique ce soit car le serveur les interrompu en apportant les plats. Le jeune homme s'éloigna de son petit-ami pour se rasseoir et manger. Ce n'était pas tout ça mais le sport de chambre ça creuser et ça sentait vraiment bon… Mais s'il n'était pas venu, Hiroki n'aurait rien dit car ses lèvres auraient été prises à autre chose.

Maintenant que le mal était fait, il prit un de ses tonkatsu qui était encore entier dans le but de croquer dedans. Cependant, l'hermaphrodite vint s'asseoir sur ses genoux, faisant arrêter son compagnon dans son élan. Mais il ne pouvait lui en vouloir ou lui faire des reproches pour cela car c'était tout simplement trop mignon.

La question de Sora sur le mariage fit sourire Hiroki amusé. Oh non pas que le thème du mariage l'amusait mais c'était d'imaginer l'hermaphrodite marié qui l'amusait un peu. Surtout avec lui… Ils risquaient d'être un couple libertin ce qui n'était peut-être pas le mieux pour un conseiller matrimonial mais il devait penser à lui parfois et se préoccuper de son avenir avant tout.

« Pour nous quelle question, dit-il en reprenant ses baguettes, passant un bras autour de la taille de Sora. »

De quel maire il parlait d'ailleurs… Ah oui, il voyait maintenant et il pouvait dire que Sora venait de lui rappeler un mauvais souvenir même s'il ne dira rien car ce n'était pas vraiment le moment.

« Je n'ai jamais pensé au mariage avant. Certes, je conseille des personnes qui recherchent l'amour ou rabiboche des couples mais je ne pensais pas à me marier. Peut-être que je ne me sentais pas prêt pour cela. »

Et si Rio venait le lendemain en lui disant qu'elle voulait se marier, il allait se demander si la terre tournait rond en ce moment. Mais c'était aussi signe que tout le monde était en train de grandir et de penser à son avenir.

Un avenir qui ne lui faisait plus si peur.

« Mais bon, ça c'était avant. Peut-être que ce séjour en prison m'a fait réfléchir. »

Il prit ensuite le tonkatsu dans lequel il mordit, le trouvant vraiment bon. Cela lui rappelait ce qu'il mangeait petit avec ses parents et cela lui fit renforcer légèrement son étreinte sur la taille de Sora. Il avait encore du mal à se dire que l'hermaphrodite était son petit-ami si ce n'est son fiancé. D'ailleurs, il ne voulait pas briser les rêves de Sora mais les mariages avec hermaphrodite ne devait être autorisé à moitié.

A moitié parce que le mariage entre un homme et une femme était autorisé mais le mariage entre deux homme ne l'étaient pas ou alors cela serait juste pour la forme et n'aurait aucune valeur civile. Ils allaient devoir se renseigner.

Mais ce n'était pas le moment de se préoccuper de cela.

« On peut dire ce qu'on voudra, la nourriture de ce restaurant est vraiment bonne. Ça doit être parce ça me rappelle ce que je mangeais avec mes parents à cette époque… Avant qu'ils engagent un précepteur car à Nishinaka ils ne pensaient plus que Shinki, mes envies de faire tomber le maire et de domination doivent venir de là… »

Eh oui, ceci explique cela comme on dit.

« Hm ? Pourquoi je parle de ça moi ? Demanda-t-il en pouffant un peu. Oublie, je ne sais pas du tout ce que ça vient faire dans la conversation. »

L'effet souvenir d'enfance, un effet inexplicable.

« Mais désolé de briser tes rêves, je pense pas qu'on puisse se marier pour le moment ou alors qu'à moitié vu que tu es à moitié femme… »

Le tact Hiroki ne connaissait pas, il faudrait lui présenter un jour.

« Faudra se renseigner pour savoir si un mariage homme et hermaphrodite c'est déjà arrivé… »

Eh oui, il fallait redescendre de son petit nuage tout rose.© 2981 12289 0
Shirogane Sora» I ❤ Nishinaka
avatar
Avatar : Yamada Ryosuke
Pseudo : Citrouille ♫
Date de naissance : 11/05/1990
Age : 28
That's what i do there : Maïeuticien
What about love ? : En sandwich entre Rihito et Hiroki ♥
How I feel :
Messages : 1481

Lun 15 Fév - 21:32
Voir le profil de l'utilisateur     
Blottit contre le torse de Hiroki, Sora était perdu dans ses pensées. Il pensait à son compagnon évidemment, mais aussi à Rihito, parce qu'il l'aimait aussi ce coréen. Mais il ne pouvait pas vivre une double vie sans en parler à Roki, peut-être plus tard... Surtout qu'ils ne risquaient pas de pouvoir se marier, ça serait mentir que de dire que Sora n'avait pas cherché des informations sur les droits des hermaphrodites au niveau de la matrimonialité et la parentalité, mais il n'avait jamais rien trouvé sur des cas au Japon... A part dans le porno, mais c'était une autre histoire.

Sora devait dire que lui non plus n'avait jamais réellement pensé à se marier, pour cela, il devait trouver quelqu'un qui pourrait l'accepter complètement, avec ses qualités et ses -nombreux- défauts, et ça, il pensait que c'était juste impossible.

En même temps, il fallait vraiment être masochiste pour vouloir être avec moi.

Mais Hiroki lui avait demandé et il était sincère apparemment ! Mais bon, à quoi pourrait ressembler un mariage entre eux ? Quelque chose de très étrange assurément... Il valait mieux que tout cela reste au stade de fiançailles.

Et ils n'avaient pas besoin d'un papier et de l'accord d'un pingouin aigri pour savoir qu'ils s'aimaient.

Kami-sama, ça sonne niais !

L'hermaphrodite écouta le flash-back soudain de son Roki, il passa une main douce dans les mèches noires du conseiller, lui faisant un doux sourire et riant également, alors même qu'il devait s'agir d'une révélation importante.

- Tu peux exercer ton désir de domination avec moi, Roki.., roucoula t-il contre son oreille.

Pas besoin de me remercier, j'adore casser les moments chargés d'émotion.

- Et pour le mariage, je pense bien que ça ne sera pas possible, mais on en a pas besoin, que je m'appelle Shirogane ou Nakamura, je reste Sora...

C'était logique, le mariage ne changeait pas une personne, se retrouver avec quelqu'un jusqu'à ce que la mort les sépare, n'allait pas retirer la nymphomanie de l'hermaphrodite, ni son langage cru et son envie de jouer aux jeux vidéos. Donc qu'il porte une bague ou pas au final...
L'hermaphrodite avisa son assiette, il n'avait pas faim, mais s'il ne mangeait pas, il allait se faire lyncher sévèrement ou alors Roki allait lui donner la becquée. Une idée qui aurait pu être pas mal s'ils n'étaient pas au restaurant.

Décidant de picorer dans l'assiette de Hiroki, il ne se gêna pas pour goûter à tout, plaçant tout ce qu'il n'aimait pas dans un coin pour que son cher fiancé le mange à sa place.

- Avant même d'aller dans une mairie, on pourrait aller à Disneyland, faire des voyages et surtout heu... Vivre ensemble ?

Wouah... Ça allait vite cette histoire, normalement c'était, la vie à deux et le mariage ensuite. Sauf que Sora rêvait plutôt d'une vie à trois, et il ne parlait pas d'enfant mais d'un gros nounours du nom de Rihito. Il était capable de se convertir à une religion si à la fin, il pouvait dormir prit en sandwich avec un Rihinours dans son dos et un Roki contre son torse, tout les trois dans un grand appartement.

Enfin ça, c'était seulement si ils acceptaient de tester le ménage à trois...

Bonne chance pour les convaincre.

- Et maintenant tu n'as plus d'appartement si ? demanda Sora avec un air adorable. Viens chez moi, tu sais combien mon lit est grand...

Arrête de faire des sous-entendus Sora...
 
(/!\ NC-16) Is it the end or the beginning ? || Soroki ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « It's not a new Life. Just a new Beginning. » [Kira, Rose]
» Commun - Intrigue 13 - A new beginning - Earthquake
» NJPW The New Beginning in Sapporo
» The beginning of a new life [PV : Logan] terminé
» Let every dawn be to you as the beginning of life ♥ PHOELEEN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Love Technology ♠ :: La ville de Nishinaka ♠ :: Voyage en dehors :: Au Japon-